Consoles-Fan
20/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Rainbow Six 3
Natural born killer
C’est qui que t’as trait

La chasse aux terroristes est ouverte. Le nouveau Rainbow Six est dans les bacs. Une belle intro, juste pour se mettre en condition. Pr

Si vous cherchez du challenge, Rainbow Six 3 est le titre qu’il vous faut car s’il dispose du même moteur graphique que Splinter Cell, Rainbow Six 3 a un autre point commun avec ce titre : la difficulté. La moindre erreur ne pardonne pas tant il y a de paramètres qui peuvent faire échouer la mission : le « leader » (vous) peut être abattu, des bombes peuvent exploser, des otages peuvent être éliminés… Donnez les bons ordres et tout se passera bien. Bref, vous allez devoir vous la jouer finaude et pour y parvenir, les vues nocturnes et thermiques ne seront pas de trop afin de vous faufiler silencieusement et de mener des assauts concis.

Reconnaissance vocale

Rainbow Six 3 est compatible avec le casque - micro vendu avec le XBox Live que vous jouiez online ou offline. Cela vous permettra de passer des ordres oralement à votre équipe qui semble parfois faire la sourde oreille. On dirait que les ordres ne peuvent être passés qu’à certains moments du jeu. Un raccourci manette est toujours possible si vous avez du mal avec la reconnaissance vocale mais pour ma part j’ai jugé le système très au point si l’on se limite bien entendu à prononcer les phrases types. Pas la peine de raconter les dernières blagues salaces à vos coéquipiers, elles ne feront rire personne. Sur le Live par contre, vous pouvez vous lâcher. Y’a pas à dire, la reconnaissance vocale c’est très bien, mais ça reste limité niveau dialogues. Les ordres que vous pouvez donner sont tout de même nombreux. Avancez, en formation, ouverture de la porte et nettoyage avec la possibilité de lancer des grenades léthales ou aveuglantes afin de préserver la vie d’un éventuel otage. Mais vos hommes ne sont pas de vulgaires pions. S’ils estiment que vous les traitez comme de la chair à canon, ils refuseront d’obtempérer. Vous devrez alors d’abord les couvrir ou vérifier si une zone est bien clean avant de répéter votre ordre ! Certains ordres peuvent être suivis du code « zoulou » qui sera le mot de passe permettant de déclencher une action à un moment précis. Vous pouvez donc vous séparer et entrer dans une pièce via deux points d’accès différents avec une synchronisation métronomique. L’effet de surprise n’en sera que plus beau, l’assaut n’en sera que plus efficace. Un tutorial vous explique tout dans les moindres détails.

Lors d’un assaut, les temps de réaction et donc de visée sont courts mais la tolérance de la zone de tir est large. L’équilibre est donc atteint afin de rendre tout cela très jouable tout en étant bien stressant !

Rainbow Six 3 n’a plus rien à voir avec les épisodes précédents si ce n’est que c’est toujours Tom Clancy qui a bouclé le scénario. Vous ne pouvez en effet plus zapper librement d’un personnage à l’autre. Si vous préférez justement ce type de gameplay, vous pouvez toujours vous rabattre sur Ghost Recon. Au moins, Ubi Soft différencie sa gamme de jeux sur XBox en prenant ce parti . Vous ne dirigez donc plus qu’un personnage et ne donnez des ordres qu’au reste de l’équipe. Sur consoles, les Rainbow Six 3 n’étaient que des jeux émulés du PC. Maintenant, il a été entièrement retravaillé pour la XBox et bien entendu, la différence se fait ressentir immédiatement. Le vilain petit canard s’est transformé en cygne !

Les effets d’éclairage et de vapeur d’eau sont très impressionnants mais que seraient de superbes effets sans des décors de toute beauté. Ubi Soft se fait concurrence à lui-même et laisse présager du meilleur pour le prochain Splinter Cell ! Car s’il est vrai que Rainbox Six 3 se situe un poil en-dessous de son cousin, il y a en revanche bien souvent plus de personnages à l’écran.

L’ambiance sonore est excellente. La musique n’est pas trop présente afin de bien profiter des bruitages sensés vous renseigner sur les environnements très variés des missions. Les coéquipiers vous communiquent de précieuses indications. Ils peuvent ainsi vous prévenir s’il y a des coups de feu qui viennent de l’arrière ou encore vous annoncer que la voie est libre. Attention, ce sont des êtres humains, ils peuvent donc se tromper s’ils n’ont pas vu un ennemi camouflé dans le décor ! Restez prudent ! D’autant plus que d’une partie à l’autre, les ennemis ne réagissent pas vraiment de la même manière.

Chaque année, il est difficile d’écrire sa liste au Père Noël, mais cette grosse tuerie de Rainbow Six 3 doit y figurer.

Graphismes : 94%
Les décors sont illuminés de toute part : une merveille.

Animation : 82%
Un framerate de 30 images/seconde. Classique mais vu le niveau de la réalisation, Rainbow Six 3 s’en tire bien.

Jouabilité : 90%
Un gameplay bien pensé qui vous mettra un stress lié au temps de réactivité tout en rendant les choses possibles grâce à une certaine tolérance d’erreur.

Bande Son : 90%
Une bande-son très réactive. Préparez-vous à dialoguer avec votre X-Box.

Intérêt : 95%
Face à Swat, la concurrence est rude. C’est sur les détails que Rainbow Six 3 se détachera, comme quoi, l’expérience ça aide.

Note Globale : 92%
Rainbow Six 3 n’est pas un jeu, c’est une expérience !


NOTE : 09/10