Consoles-Fan
20/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2926 articles en ligne

 
NBA 2K2
C’est pas parce qu’il fait un pivot...
...qu’il s’appelle Bernard !

Ben alors, o

Electronic Arts ne développe pas sur Dreamcast. Eh bien on se passera d’eux bien volontiers. Sega Sports a réagi vite et bien en bombardant aux Etats-Unis ses nombreux jeux de sports. Sans leur réaction, la carence aurait été prévisible.

C’est pas le foutoir !

Les jeux de basket ont pour moi un défaut récurent : ils sont confus. Aussi j’ai adorré la série très arcade mais aussi beaucoup moins confuse des NBA Jam puisque le jeu se joue à deux contre deux. Evidemment, la tactique n’est plus vraiment présente. Street Hoop en Neo-Geo a eu la bonne idée de proposer du Basket à 3 contre 3. Toujours très clair mais un petit peu plus tactique. Au moins, on a ici le choix pour faire la passe.
La bonne surprise ici avec NBA2k2 est que Sega Sport nous propose ici un jeu un peu plus technique puisqu’on se retrouve à 5 contre 5 mais sans confusion ! La jouabilité est excellente et c’est bien là la force du titre. un jeu accessible à tous qui révèle toute sa technicité au fil du temps.

Give me 5 !

Le jeu est très complet, bourré d’options et de mode de jeu. On retrouve l’ensemble des équipes de la NBA, licence oblige. Les vues de caméra sont nombreuses et pas toutes pertinentes mais elles ont le mérite d’exister !
Graphiquement c’est vraiment excellent. Les graphismes sont clairs, fins et brillants. Côté animation, le travail est également très bien fait tant dans les mouvements très réalistes des sportifs que dans l’animation globale du soft.
La jouabilité est très simple comme d’habitude dans les jeux Sega. Un petit reproche cependant pour les lancers francs. Bien que je comprenne que les programmeurs aient voulu ici retranscrire la précision qu’il faut pour tirer un coup franc, l’idée de doser les boutons R et L pour viser avec précision le panier de basket a le don d’énerver.
NBA2k2 est donc la référence du jeu de basket. Mais que reste-t-il à la conccurence ?

Graphismes : 89%
Une réalisation exemplaire, sans doute le plus beau jeu de basket du monde.

Animation : 88%
Une animation fluide comme on est habitué à en voir sur Dreamcast.

Jouabilité : 88%
La maniabilité est très fine et s’acquiert très facilement pour pouvoir contrer efficacement les adversaires qui ne vous donneront pas de répit.

Bande Son : 85%
Les commentaires sportifs sont très réalistes. On se rend compte que depuis les 32 bits, ce point là a réellement été amélioré dans les jeux de sport en général.

Intérêt : 90%
Pour les fans de basket, NBA2k2 est inmanquable.

Note Globale : 88%
Quand Sega Sport met la main à la pâte, on peut dire que le travail est vite fait bien fait ! NBA2k2 est sorti sans grosse surprise : à savoir que je m’attendais à un excellent titre, surtout après avoir joué au premier, et effectivement je n’ai pas été déçu. La Dreamcast devient vraiment la console de référence des jeux de sport sauf peut-être pour le football.


NOTE : 08/10