Consoles-Fan
18/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Dragon ball z :L’h
Kam
Une suite qui a le m

Mine de rien le manga Dragon Ball f

Succés quand tu nous tiens... Il n’en faut pas plus à Atari pour user et abuser de cette juteuse licence, déjà source de bien des jeux. On ne compte plus les adaptations de la série sur toutes les consoles de jeux du marché, la première apparu en même temps que la Nes, les suites ne se firent pas attendre. Certaine beaucoup plus anecdotiques que d’autres dans leurs concept, un ou duex épisode Nes exclusif au Japon se jouaient à l’aide de code barre, les chefs d’œuvres n’ont que rarement été au rendez vous.

L’année dernières Atari nous avait gratifié du premier Legacy of Goku, qui même avec une faible durée de vie, offrait aux fans gagaballiens un suivi assez proche de la série.

Comme les ventes furent tout à fait respectable il aurait été surprenant que l’éditeur en reste là...

Let’s Go !!!

Le titre s’ouvre directement sur la suite du précédent jeu, après la défaite de freezer sur Namek, nous nous retrouvons dans le futur ou seul Trunks et Gohan ont survécu à l’arrivée des cyborgs. Gohan meurt d’ailleurs immédiatement pour laisser un Trunks seul et désemparé et qui se trouve bien faible face a ses ennemis.

S’en suit son retour dans le passé pour essayer de rétablir le court des événements.

Alors quoi de beau.

Le premier personnage que vous allez pouvoir incarner n’est autre que Gohan enfant, ce dernier attend avec impatience le retour sur terre de son père suite à son évasion de Namek.

Le Gameplay n’a pas du tout évolué depuis le premier opus.

En effet les déplacements ainsi que la configuration des touches demeurent similaire. Malgré celà un fait important et des plus intéressant est à signaler, en effet cette fois vous ne serez pas cantonné à un seul personnage jouable mais vous pourrez en incarner cinq différents. Gohan pour débuter puis rapidement Goku, Piccolo, Vegeta et Trunks viendront compléter le tableau.

Chaque persos disposera de ses propres spécificités et coup spéciaux.

Atari à même penser à laisser certain passage accessible uniquement à telles ou telles héros vous donnant ainsi le loisir de revenir en arrière visiter les différents lieux avec chacun d’eux. Comme tout action RPG qui se respecte le titre sera repartie en une quête principal, suivant la trame de la série, assortie de nombreuses mini quêtes, pour lesquelles l’éditeur a pris des libertés servant à faire progresser votre personnage.

Car en effet si vous voulez avancer sans trop d’encombre il vous faudra recourir à divers combats ou sous quêtes pour monter en expérience et débloquer la suite de l’histoire.

Mais cela reste dans la lignée des autres titres du genre et plus directement de son prédécesseur.

Coté visuel, là encore pas de surprise ou de révolution, l’ensemble est assez soigné et respecte bien l’œuvre d’Akira Toriyama, avec tout de même un point noir concernant le visage des persos lors des discussions qui semblent avoir été dessinés par un enfant de 4 ans.

Que ce soit de nos héros aux décors ou personnages secondaires, tout est cohérent et s’intègre a merveille dans ce petit monde.

J’aime d’ailleurs beaucoup aimer la carte du monde réalisé en mode 7 sur laquelle vous pourrez voyager en volant.

Enfin pour conclure avec les graphismes de nombreux détails parsèmes ce titre et lui confères ce sentiment d’achèvement, comme les conditions climatiques pour ne citer qu’elle.

Coté animation, rien de transcendant mais le minimum syndicale pour faire vivre l’ensemble, même si l’on peu regretter le manque de décomposition dans les mouvements des personnages, ce qui aurait pu leur conférer des gestes plus fluides, il ne faut pas non plus "cracher dans la soupe" puisque ici cet aspect est négligeable.

Le son lui non plus na rien à offrir de spéctaculaire et bien souvent vous vous retrouverez avec des thèmes d’ambiance assez classiques et qui au bout d’un certain temps d’écoute pourront provoquer de l’agacement.

Les bruitages ne viendront pas non plus nous éblouir par leur qualités, avec quelques excellentes surprises comme la voix digitalisé de Goku exécutant son Kaméhaméha.

Coté jeu !

Bon vous l’aurez bien compris à la lecture du paragraphe précédent le jeu suis sont prédécesseur sur le plan techniques sans le transcender mais en y apportant quelques détails intéressants.

Le titre n’a effectivement pas fondamentalement changé et nous offre une bonne suite de la saga. La difficulté est enfin au rendez vous et vous ferez face à un challenge plus prenant et intéressant qu’au préalable. La ligne directrice de la série est suivie, et les quelques libertés que les développeurs de Web Foot ont prises sont aux services de notre plaisir. Certaines auront un aspect enfantin voir niais mais se feront avec plaisir pour poursuivre l’aventure.

Morceau choisi : « Les premiers pas de Gohan dans Satan city, demanderont a celui-ci de retrouver un journal, ou de sauvez des enfants suite a l’accident de leur bus, le plus ridicule restant le sandwich de Satan sans lequel ce dernier refuse d’honorer la demande du maire de la ville »

Voilà donc de quoi vous occuper pendant encore un certain nombres d’heures et surtout en attendant l’achèvement de la saga dans l’hypothétique "Légacy of Goku 3" sur la saga Boo. Un avis de Gagaballiens

Fan devant l’éternel du Manga d’Akira Toriyama, j’ai été comme pour le précédent, réellement charmé par ce titre.

Certes il ne dispose pas d’une réalisation poussant la GBA dans ses limites et il fait même pâle figure en comparaison de certain blockbuster de la petite portable de Big N, mais il a toutefois ce charme bien à lui issu de la série.

Alors attention je ne pense pas qu’être fan soit indispensable pour apprécier le titre mais ne pas l’être pourra aussi provoquer beaucoup d’ennuis. Puisque face à lui se trouve des jeux bien plus prenant dans lesquelles aucune connaissances préalable de l’univers n’est requise.

Voilà donc pour moi la digne suite de Legacy Of Goku, qui ne fait désormais qu’attendre le troisième volume qui viendra achever cette trilogie, en souhaitant secrètement un épisode 0 retraçant DB.

Un Excellent titre pour tout fans de la saga possesseur d’une GBA.

Graphismes : 82% Simple mais efficace, ils reproduisent bien l’univers de DB

Animation : 75% Rien d’extraordinaire mais elle sert au mieu les graphismes

Jouabilité : 84% Comme pour l’animation rien de transcendant et directement issu de son prédécesseur

Bande Son :78% Pas terrible et souvent plus proche de la cacophonie que de l’œuvre lyrique

Intérêt : 92% Excellent pour tout amateur du manga, pour les autres nettement amoindri

Merci à la boutique Music & Livres pour m’avoir fournit de quoi réaliser ce test. Retrouvez sa boutique ebay ci dessous

Boutique Ebay

Shenrone


NOTE : 08/10