Consoles-Fan
20/10/2018

Auteur
  

3031 articles en ligne

 
Space Raiders
Deux doigts coupe-faim
Space Invaders revisit

Ambiance des grands soirs,

Space de fou !

Space Raider, c’est l’histoire de 3 humains comme vous et moi qui ont connu un drame, la perte d’un être cher, suite à l’invasion des aliens et qui n’ont plus qu’un seul mot à portée de lèvre : Vengeance ! Vous allez donc fritter de l’alien, stage après stage, boss après boss.

Le jeu se présente comme un Nam ou un Charg’n Blast mais en largement plus statique. Car lorsque vous arrivez dans un décor, vous ne verrez rien d’autre que l’endroit où vous êtes. C’est très joli, et ça peut l’être justement vu qu’il n’y a rien d’autre que ce soin perdu de décor à gérer pendant de longues minutes, trop longues minutes. Taito a clairement abusé en nous offrant le minimum syndical. Avec ces quelques barriques, voitures ou autres objets qui vous servent de protection en avant-plan, Space Raiders rappelle Space Invaders mais avec la perspective en plus. Le concept est assez similaire : il faut éliminer les ennemis avant qu’ils n’arrivent à votre hauteur (car vous ne vous déplacez que sur un même plan horizontal) où il sera nettement plus difficile d’éviter les coups. Si cela vous arrive, une bonne technique est de faire quelques roulades sur vos ennemis : ça leur fait même mal !

Les aliens ne se déplacent heureusement pas comme dans Space Invaders, ils ont un comportement largement plus désordonné. Il faut repérer les endroits où ils vont apparaître, cela permet de bien anticiper vos mouvements et de vous placer en ligne de mire mais aussi de vous précipiter sur les ennemis les plus proches. Vous agirez ainsi avec une grande efficacité sur le terrain si que vous l’observez bien. Mais alors que vous relevez les endroits où apparaîtront vos prochains ennemis, vous devrez continuer à détruire (quelques balles suffisent) ceux déjà apparus sur votre écran ! Voilà le concept du jeu, et ça marche !

Mais histoire de dire qu’ils ont un peu compliqué le concept pour ne pas se retrouver avec un jeu trop battard, nos amis de chez taito on rajouté un système d’items à ramasser afin de récupérer de la vie ou de remplir votre jauge graduée d’attaque spéciale. Vous en possédez deux. L’une d’entre elle ne vous coûtera qu’un point de votre jauge, il s’agit d’une sorte de grenade qui ne touchera qu’une partie de l’écran mais qui se révèle très destructrice si vous visez bien. La deuxième attaque est plus gourmande : 2 points ! Mais sont effet couvre l’intégralité du plateau de jeu !

Chaque stage est entrecoupé de loadings qui servent à vous envoyez la prochaine salve d’ennemis… Les stages se succèdent avec une monotonie à faire peur et leur contenu est également sans surprises (ou si peu). De temps à autres, une voiture tentera de vous écraser. Youpie ! Finalement on ne joue que pour pouvoir assister au combat avec les boss qui se révèlent le plus intéressants mais restent assez compliqués tant il est difficile de se placer dans une pluise de tirs intempestifs qui approchent de vous en perspective. Il y a autant de tirs que dans un shoot en 2D à l’écran : je ne vous raconte pas le bordel !

Au final j’aurais aimé un peu plus de variété, un peu plus d’audace, beaucoup plus de créativité mais Space Raiders est clairement à classer parmi les petits jeux sympas à très petits prix. Mais il est évident que vous avez largement mieux à vous procurer sur Gamecube.

Graphismes : 72%
De très belles textures pour des arènes minuscules et peu polygonées, c’était la moindre des choses.

Animation : 70%
Superfluide mais le déplacement des personnages est basique et raide.

Jouabilité : 73%
Le gameplay est simpliste mais intéressant, on accroche assez vide après une première déception due au manque de variété.

Bande Son : 80%
Des thèmes classiques qui semblent tout droit échappé de Bio Hazard ou de Parasite Eve. Malheureusement, les bruits de tirs couvrent les différents thèmes et les rares intermèdes de silence ne laissent filtrer que quelques notes doucereuses.

Intérêt : 58%
Assez court et sans grande surprise mais jouable à deux !

Note Globale : 65%
Un petit jeu qui ne fera pas date mais si vous êtes en manque de shoots, pourquoi pas.


NOTE : 06/10