Consoles-Fan
11/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
Psychic Force 2012
Mon psy est
Que la force soit avec toi !

Psychic Force 2010 est le deuxi

Mais en découvrant le jeu pour la premiére fois, je fus tout d’abord déçu de constater qu’il n’y avait pas cette fois-ci de joli dessin animé d’introduction (à la place on a juste droit à un bête truc en 3D temps réel) et que graphiquement on avait affaire à de la Playstation lissée...

J’étais content à l’époque car ce titre allait un petit peu dans la lignée des dbz sauf que les DBZ sur console ( à part la version pc engine ) étaient de beaux ratages et qu’il fallait être vraiment un fan convaincu pour ne pas s’en rendre compte. Psychic Force apportait vraiment un souffle nouveau dans le monde du jeu de baston ou du shoot-them-up puisqu’en vérité on se tire beaucoup dessus. Les quelques passages en contact rapprochés sont tout de même assez impressionnants puisque défiant les lois de la gravité (vous pouvez vous batte sur n’importe quel axe du plan !). Car c’est bien là ou Psychic Force pompe toute son originalité, vous vous battez dans les airs avec pour seule arène un cube transparent.

Néanmoins, le principe s’essoufle déjà dans ce second épisode et l’amélioration graphique reste inssufisante. Certes, l’effet flan de la playstation a heureusement disparu et les pixels disgracieux ne sont plus qu’un mauvais souvenir, mais on aurait aimé avoir un jeu qui fait honneur à la Dreamcast. Au niveau de la réalisation, on constate quelques jolis effets et des décors plutôt sympas et animés mais les programmeurs ont triché puisque la caméra tourné légèrement mais ne réalise jamais de tour complet. Les programmeurs ont donc pu se contenter de dessiner un décor de fond comme ce serait le cas dans un jeu de baston 2D. Paresseux va !

Un soupçon d’ingéniosité

Il me reste à vous parler du système de barre d’énergie et de jauge de magie qui est assez intéressant puisqu’elles ne font qu’une. au début du match, chaque jauge occupe la moitié de la jauge totale. au fure et à mesure que votre jauge de vie rétrécit, votre jauge de magie augmente et vous pouvez enchaîner beaucoup plus de coups afin de mettre votre adversaire dans une position inconfortable. En gros, plus ça va mal, plus vous êtes puissants. Vous pouvez aussi tenter le tout pour le tout en réduisant par vous même votre barre d’énergie afin de mieux profiter de votre jauge de magie. Un point également assez intéressant est la possibilité de semer des pièges dans l’aire de combat qui réduiront la marche de manoeuvre de votre adversaire !

En résumé, un jeu pas très abouti au niveau de la réalisation et une jouabilité qui est intéressante et originale mais qui semble sous-exploitée font de ce jeu un titre qui sera certainement apprécié par certains pour les personnages charismatiques par exemple mais que la plupart des joueurs bouderont avec raison tant il y a des titres plus intéressants sur la console spiralée. Maintenant, évidemment, si vous le croisez à petit prix, vous risquez fort de ne pas regretter votre achat. C’est un jeu à terminer, à jouer entre potes, mais qui sera également très rapidement oublié.

Graphismes : 70%
Des graphismes un peu sombres à mon goût et qui manquent un peu de finesse et de profondeur.

Animation : 88%
Un jeu très fluide et bien dynamique.

Jouabilité : 84%
C’est superjouable, les coups spéciaux d’enchaînent sans aucun problème.

Bande Son : 66%
Une bande son passe-partout et plutôt fade.

Intérêt : 52%
Un jeu qui se révèle plus de l’ordre du bourrinage et du n’importe quoi mais au principe intéressant et nouveau qui aurait du être mieux exploité. Le jeu vous propose un mode Arcade, Story et Training qui n’apportent pas grand chose.

Note Globale : 60%
Passez donc votre chemin mais laissez vous tenter en cas de petit prix et si vous aimez les combats acrobatiques.


NOTE : 06/10