Consoles-Fan
14/08/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2997 articles en ligne

 
Love Hina Gojasu : Chiratto Happening !
Comment rater ses
par Keitaro Urashima

Tiens, tiens la Ps2 accueille une nouvelle adaptation de manga, celle de Love Hina le tr


Love Hina se présente sous la forme d’un jeu de drague et de révisions. Chaque jour vous allez devoir établir un planning entre travail et détente au sein de la pension Hinata. La progression se déroule donc par l’intermédiare de phases de promenades en click and play et des phases de digico pur. A de nombreuses reprises vous devrez également faire fonctionner vos petits doigts boudinés dans des mini jeux assez faciles dans leur principe mais qui se révéleront assez ardus à remporter dans la pratique. Par exemple, vous devrez échapper à la fureur de Naru en prenant vos jambes à votre cou, répondre à des questions embarrassantes en un temps limité, survivre aux inventions démoniaques de Suu... Si vous remportez ces différents défis, vous serez gratifié d’une superbe séquence pervers qui à coups sûr fera saigner du nez tout les petits otakus ravis de leur exploit. Les différentes séquences et bonus seront ensuite visibles de façon permanente dans la section Omake qui vous permettra aussi de rejouer les différents mini-jeux que vous aurez gagné. Dans Love Hina chacune de vos actions est sanctionnée par des gains de points qui vont vous permettre d’être en forme pour vos révisions. A ceci s’ajoute des points de type relationnel que vous remporterez en réalisant différentes actions auprès des locataires de la pension. Il faudra aussi faire attention à vos réponses car certaines d’entre elles vous feront gagner des points en faveur d’une jeune fille tandis que vous en perdrez pour une autre. De même, évitez d’arriver en retard à vos révisions avec Naru et sa copine si vous souhaitez garder de bonnes relations avec elle. Les phases de promenades en 3D, sont assez limitées puisque vous devrez simplement déplacer un curseur sur l’endroit où vous souhaitez vous rendre. Si vous vous trouvez à certains endroits au bon moment vous aurez le droit à des séquences bonus qui se solderont souvent par un mini-jeu. A tout moment dans le jeu, vous pourrez également tester vos connaissances en demandant aux filles de vous interroger sur une matière. Comme vous êtes un loser il vous sera bien difficile de répondre, même si vous parlez couramment le japonais. En effet, les quizz se présentent sous la forme de QCM, et vous aurez 10 secondes pour choisir la bonne réponse. En fait, pour réussir, il faudra observer les expressions de Keitaro. Si vous vous êtes assez entraîné, vous pourrez devinez la bonne réponse sur son visage. Les dessins dans le jeu sont vraiment splendides avec des décors qui semblent peints et des teintes couleur pastel très jolies. Les différents protagonistes sont eux aussi très réussis et on retrouve avec bonheur l’ambiance du manga. Les voix digitalisées sont plutôt convaincantes, en revanche les musiques bien que très agréables ne sont pas très diversifiées. Au niveau du gameplay, aucune manipulation complexe n’est au programme et l’intérêt du jeu est constamment renouvelé par les différents petits défis. Même si la durée de vie n’est pas extraordinairement élevée, l’ambiance débridée de Love Hina, les possibilités multiples dans le scénario ainsi que les bonus relativement nombreux, poussent à recommencer à nouveau l’aventure.

Graphismes : 7.5 / 10

Les phases d’exploration en 3D et le chara design en SD n’est pas du meilleur effet, mais la partie digico est quant à elle superbe.

Son : 7.0 / 10

Les voix et les bruitages sont bien réalisés, mais les musiques manquent un peu de diversité

Jouabilité : 7.5 / 10

C’est un digi-co, ne vous attendez pas à avoir des ampoules. En revanche, les différents mini-jeux requièrent réflexe et dextérité. On regrettera cependant, la linéarité des actions au sein de la pension.

Animation : - / -

C’est un digi-co, il n’y rien de vraiment notable au niveau de l’animation en dehors des phases de déplacement en 3D.

Intérêt : 7.5 / 10

Peu familier du genre, Love Hina m’a vraiment captivé et une fois ma première partie terminée, j’en ai recommencé une. Grâce aux atouts de la licence et un gameplay assez diversifié, Love Hina peut séduire aussi les gens qui ne sont pas amateurs de digico.


NOTE : 07/10