Consoles-Fan
20/05/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2941 articles en ligne

 
Daytona USA 2001
Daytonaaaa !!!
Burn baby !!, burn !!

Le l

Vas-y bouffe-le !!

Le gameplay a toujours été l’une des forces de Daytona USA et cela n’a jamais changer. Sur cet épisode Dreamcast, la jouabilité arcade n’en est que renforcée grâce au pad de cette dernière qui offre un certain confort avec ce jeu. En effet le gameplay est simple mais SENSATIONNEL !! On prend du plaisir à prendre les commandes de ces bolides tant leurs réactions physiques sont agréables. Par contre un certain temps d’adaptation est nécessaire avant de savoir maitriser toutes les subtilités du gameplay comme les dérapages contrôlés dans les virages et les bonnes anticipations pour negocier les courbes par fois difficiles à passer. Chaque bolide a des spécifications qui lui sont propre selon les critères suivants : accélération, vitesse max, et tenue de route ; je prends comme exemple la Hornett et la Lightning, la première a des spécifications basiques(meilleur choix pour la première approche du jeu) et la seconde a une vitesse max et une accélération très élevées contrairement à la tenue de route(réservé aux plus expérimentés). Bref la jouabilité quelque peu ardue rajoute un plus au plaisir de jeu.

T’as un beau parechoc toi...

Voilà enfin l’arcade chez soi. Les graphismes sont identiques à la version originale sur borne. Graphiquement, le jeu est très raisonnable ; les tracés sont particulièrement bien finalisés. Les bolides qu’en t’à eux, sont peu détaillés mais correctement modélisés. L’animation elle, n’en souffre pas le moins du monde, le jeu est extrèmement fluide et ce, même avec avec une dizaine de bolides à l’écran. Daytona USA sur console rivalise enfin avec la version arcade, ce qui est un très bon point.

La soif de victoire

La petite ombre au tableau, le jeu est vraiment court et tout seul le jeu peut devenir vite répétitif. Le manque de circuits se fait très cruellement sentir au bout de quelques heures de jeu, en effet, malgré quatre nouveaux circuits par rapport à la version arcade la petite dizaine de tracés en tout ne tiendront pas le joueur en haleine bien longtemps. Non seulement les circuits sont peu nombreux mais les véhicules le sont également, quatre véhicules disponibles au départ et quelque nouveaux arrivent par la suite mais c’est trop peu pour convaincre. La petite force de Daytona USA c’est peut être qu’on y revient toujours à un moment ou à un autre pour le petit plus de nostalgie...

Vas-y montes le son !!

Qu’ai-je à dire sur la bande son si ce n’est qu’elle est restée la même depuis le premier épisode. Ce sont des musiques comme celles de Daytona USA qui restent gravées dans nos mémoires de joueurs... Je ne vous parle même pas du légendaire titre : Rolling Start !!. les vrombissements des bolides sont crédibles et renforcent encore l’ambiance de compétition. Bref sa n’a pas changer, c’est du tout bon.

GRAPHISMES : 8/10 : Ce nouveau volet est fidèle à la version arcade. L’animation ne souffre d’aucun ralentissements et est dépourvue de bugs.

JOUABILITE : 8/10 : Le gameplay adopté pour cette version offre un confort et de nombreuses sensations de pilotage. Le pad de la dreamcast n’y est pas étranger.

BANDE SON : 9/10 : Elle est restée la même au fil des différentes adaptations et les musiques sont toujours aussi motivantes ; on ne s’en lasse pas !

DUREE DE VIE : 5/10 : Vu la qualité de ce soft, on aurait aimé avoir de plus nombreuses pistes et de véhicules. Le jeu se boucle en quelques heures et sans grande difficulté. Aucun véritable challenge n’est présent dans cet opus.

SCENARIO : ../10 : euh...bah...

NOTE GENERALE : 7/10 : Il va plus loin que les précédents opus en offrant plus de modes de jeu. Cette version Dreamcast n’a rien à envier à la version arcade. Une durée de vie revue à la hausse aurait été la bienvenue.

WuyingRen


DEVELOPPEUR : Sega

GENRE : Course

NOMBRE DE JOUEURS :1-2 joueurs

PUBLIC :tous publics

TEXTE : anglais et japonais

VOIX :anglaise

NOTE : 07/10