Consoles-Fan
16/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Sonic Heroes
Il est pass
Il repassera par la...

C’est toujours avec une certaine impatience que le retour du h

Il y avais bien longtemps qu’Eggman n’avais pas semé la panique. Ce dernier ayant toujours dans l’idée de faire exploser la planète, il n’a rien trouvé de mieux que de créer, encore une fois, l’arme ultime qui réduira notre bonne vieille terre en poussières… Seulement voilà, cette arme ne sera opérationnelle que dans 3 jours. Sonic et ses congénères ne manqueront donc pas d’empêcher qu’un tel désastre se produise, et vont allier leur force pour vaincre ce vil personnage. Le scénario est donc toujours le même, mais n’est de toute façon qu’un prétexte pour que notre hérisson favoris revienne nous donner notre dose de sensations fortes.

Sonic Heroes est donc complètement différents de ses homologues 3D de par le fait qu’il n’existe plus les différentes phases de jeu des précédents épisodes tels que la recherche de diamants par exemple. Ici, vos personnages formeront une équipe et devrons allier leurs compétences dans des niveau plus speed les un que les autres. C’est du 100% plates-formes qui vous attend, et vos réflexes vont être mis a rude épreuve car ça va vite, trop vite même…

Dès le départ vous aurez accès a 4 équipes différentes, soit un total de 12 personnages bien connus de la série (mis a part pour la team Chaotix qui s’était faite très discrète depuis le jeu Knuckles Chaotix sorti sur la console 32X en 1995).

- TEAM SONIC L’équipe de base du jeu, elle permet de contrôler les trois personnages principaux de la série a savoir Sonic, Tails, et Knuckles. Nos trois congénères inséparables forment un véritable trio de choc.

- TEAM DARK L’équivalent de la team Sonic mais avec les personnages de Sonic Adventure 2 qui ne sont autres que Rouge, Shadow, et Omega le robot. Ces 3 acolytes sont toujours aussi charismatiques que dans l’épisode précédent.

- TEAM ROSE Composée d’Amy (toujours aussi éternellement amoureuse de Sonic), Big, et Cream (dont on a pu apercevoir pour la première fois la frimousse dans Sonic Advance 2), cette équipe est en fait un bon point de départ pour démarrer le jeu puisqu’elle propose un tutorial et des niveau simplifiés afin d’aider à la prise en main des différent mouvements possibles.

- TEAM CHAOTIX Quel bonheur de retrouver Espio le caméléon ninja, mais aussi Vector et Charmy. Ces personnages trop peu souvent représentés dans les jeu de la série se voient ici à l’affiche et jouables de surcroît ! Cette team propose dans le jeu une aventure unique basée sur différentes missions (comme retrouver 10 crustacés dans un niveau par exemple).

Une fois votre équipe sélectionnée, vous devrez donc parcourir les nombreux niveaux vertigineux en utilisant a bon escient les compétences de votre équipe. Chacun des trois personnages possède un type de formation qui lui est propre.

- SPEED FORMATION Les personnages de Sonic, Amy, Espio et Shadow sont des personnages de vitesse. Il permettent par exemple de se rouler en boule pour aller très vite, sauter sur un ennemi grâce au ’homing attaque’ pour le détruire, créer une tornade pour les étourdir et même sauter de murs en murs (un mouvement souvent vu dans les cinématiques d’intro mais que Sonic n’avait jamais réalisé jusqu’à maintenant dans un jeu).

- FLY FORMATION Tails, Cream, Charmy et Rouge sont des personnages capables de voler pendant un court instant. Cela vous permet d’atteindre des endroits normalement trop hauts ou trop loin. Ajoutez a cela qu’en formation FLY, vous pouvez jeter vos partenaires sur les ennemis pour les tuer a distance.

- POWER FORMATION Cette formation basée sur la force permet a Knuckles, Vector, Omega et Big de détruire des murs empêchant la progression, mais aussi de tuer des ennemis dont le bouclier est trop résistant pour une attaque normale. Vous pourrez propulser vos congénères a la manière d’une boule de feu pour nettoyer le terrain.

Chaque formation possède encore de nombreux mouvements que vous apprendrez a connaître au fil du jeu. Toutes ces actions sont simple a réaliser et une fois la prise en main acquise, vous progresserez a vitesse grand V.

Le nouveau système de ce Sonic Heroes est donc totalement original, et vous devrez switcher d’un personnage a un autre obligatoirement si vous désirez finir le niveau dans lequel vous vous êtes engagé. Le problème, et pas des moindres, c’est que la prise en main est plutôt difficile pour un débutant car il faut mémoriser les mouvements de vos différents personnage et leur utilisation. Le tutorial est donc quasi indispensable. On est bien loin d’un Sonic classique et de sa prise en main instantanée.

Graphiquement, j’ai été plutôt déçu par cette mouture qui, si elle vous éclate la rétine au niveau des couleurs, reste tout même modélisée un peu à la truelle pour une Xbox. On a vu beaucoup mieux (je me demande même si Sonic Adventure sur Dreamcast n’était pas plus joli). La puissance de la console permet par contre un effet vertigineux et une profondeur de champ de vision inégalée jusqu’alors . C’est un véritable plaisir que de courir et de ’grinder’ sur les différentes rampes qui parsèment les décors. L’ambiance est toujours aussi joyeuse et frénétique. Point positif, les personnages parlent entre eux pendant les parcours, ce qui renforce vraiment la sensation de jouer en équipe.

Musicalement parlant, si le thème principal est sympathique, l’ensemble reste tout de même un peu fade et pas assez présent. Les bruitages eux, restes inchangés (jusque dans la sélection des menus). Le moteur 3D tient parfaitement la route même si certains passages (heureusement très rares) subissent une baisse de framerate difficilement pardonnable pour une box.

Sonic Heroes aurait pu facilement devenir un jeu culte, si sa maniabilité un peu confuse du fait de sa vitesse, sa prise en main délicate, et sa réalisation globale avaient été un peu plus peaufinés. L’on se retrouve encore une fois a se battre avec les caméras (même s’il y a du mieux que les 2 précédents opus) et quelques bugs de collision se font sentir ici et la… Heureusement, la rage du hérisson est toujours aussi convaincante et c’est toujours un véritable plaisir d’endosser la peau de nos héros pour sauver notre bonne vieille terre. Le jeu est bon, mais n’arrive pas a m’impressionner autant que l’avait fait Sonic Aventure premier du nom sorti il y a quelques années. Cependant, si vous aimez les jeux de plates formes, laissez vous séduire sans vous poser de question. Il comblera sans aucun doute vos envies.


NOTE : 08/10