Consoles-Fan
20/05/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2941 articles en ligne

 
Samurai Michi 2
"Prot
1er commandement du samurai

Samurai Michi 2 est la suite de Way of the Samurai sortie en Europe en septembre 2002. Samurai Michi 2 prend place sur une


Au début, vous devez choisir entre 3 personnages différents, vous avez la possibilité de sélectionner leur tenue et leur nom. Une fois le jeu terminé vous pourrez débloquer un certain nombre de tenues, de visages ainsi que d’objets supplémentaires sur lesquels je reviendrai. La particularité de Samurai Michi 2, est que le personnage que vous incarnez ne possède pas de personnalité ou de passé qui lui est propre, c’est en fait à vous de décider de son destin tout au long de l’aventure.

De ce fait, le jeu se caractérise par de multiples embranchements scénaristiques qui résultent de choix que vous aurez effectué. Par exemple, la première rencontre que vous faites dans le jeu, détermine votre tendance à la justice ou au crime tout en sachant que cette tendance pourra s’inverser au cours du jeu. En fait, lorsqu’on commence une partie, le jeu peut paraître quelque peu déroutant puisqu’une liberté totale est offerte au joueur. Celui-ci se déplace à travers les différents quartiers de la ville et est libre de faire ce que bon lui semble. La ville de Amahara grouille de vie et votre samurai peut interagir avec n’importe quel habitant, comme dans un Rpg. Chaque quartier de la ville possède également un certain nombre de boutiques ou vous pourrez dépenser votre argent. Il y a des magasins d’objets en tout genre pour booster vos capacités, des bains publics pour vous délasser, des maisons de Geisha, des auberges ainsi qu’un forgeron qui améliorera le tranchant ou la résistance de votre lame. Tout les personnages secondaires possèdent leur propre intelligence, ils réagissent en fonction de vos actions en ville et connaissent votre réputation. Par exemple, si vous choisissez d’oeuvrer pour le bien de la communauté, les magasins vous accueilleront à bras ouverts et les gardes vous respecteront. Lorsque vous prenez quelque chose dans un magasin, vous avez toujours la possibilité de payer ou de menacer le marchand pour qu’il vous donne l’objet. Si la seconde solution peut paraître intéressante, il faut garder en tête que le marchand risquera ensuite d’appeler la milice pour vous arrêter. En vous baladant en ville vous pouvez occire tous les personnages qui y vivent. Là encore plusieurs solutions s’offrent à vous, soit vous pouvez les provoquer en les bousculant, soit leur mettre un coup de pied, soit simplement dégainer votre sabre. L’efficacité de chaque situation varie en fonction de la personne. Par exemple, un bandit réagira rapidement à vos provocations tandis qu’un garde sera plus calme.

Les combats se déroulent de manière très efficace et intuitive, vous disposez d’une attaque horizontale, d’une attaque verticale, d’un coup de pied, d’une prise et d’une touche de protection. Vous avez également la possibilité de parer les attaques afin de placer un coup mortel en contre attaquant. Le rythme des combats est très dynamique mais laisse également la place à la stratégie surtout contre des adversaires plus coriaces. Quand vous combattez, il faudra veiller à votre barre d’énergie, mais aussi à votre barre de force qui détermine la puissance de vos coups. Chaque épée dispose également d’un "break meter" qu’il faudra constamment surveiller pour ne pas briser votre lame. Si vous attaquez comme une brute ou que vous vous protégez sans cesse votre lame va se fragiliser et pourra se briser totalement rendant l’issue du combat plus qu’incertaine pour vous. Les combats peuvent se terminer de plusieurs manières, soit vous vous faîtes occire et vous n’avez plus qu’à recommencer depuis votre dernière sauvegarde, soit vous vous enfuyez pour ne pas mourir, soit votre adversaire s’enfuit, soit vous le tuez. Si votre adversaire s’enfuit, vous avez toujours la possibilité de lui courir après pour l’achever. Quoi qu’il en soit, lorsque vous tuez votre adversaire vous obtenez son arme ainsi que parfois des objets bonus. C’est ainsi que nous arrivons à un aspect, très intéressant du jeu qui ravira les collectionneurs. En effet, on vous offre la possibilité d’amasser un nombre assez incroyable d’armes qui vont du simple katana de base, à la réplique de la lame masamune de Sephiroth en passant par une pince et un marteau ou des griffes de ninja. Après avoir terminé le jeu 4 fois je ne suis parvenu qu’à récolter une petite dizaine de la soixantaine d’armes disponibles autant dire que cette collecte risque de vous occuper. Chaque arme possède ses qualités propres de tranchant ou de résistance et vous aurez la possibilité de les apporter chez "votre ami" le forgeron pour qu’il les améliore. Les différentes lames possèdent un maniement spécifique et des coups qui leur sont propres, je vous laisse donc apprécier la diversité des situations de combats et d’évolutions possibles. En dehors des armes vous pourrez vous livrer à l’acquisition d’objets en tout genre dont des accessoires pour personnaliser votre samurai. Là encore je n’ai réussi qu’à obtenir la moitié de ses objets mais leur diversité est hallucinante. On trouve une ombrelle, des lunettes, une fleur à mettre dans les cheveux, un masque de no, de tengu ou d’oni et bien d’autres accessoires tout aussi inutiles pour avoir un look ravageur. Il faut ajouter à cela l’obtention de nouveaux costumes et visages à chaque fois que l’on termine le jeu.

La musique est absolument magnifique et ce n’est pas étonnant qu’elle soit disponible en CD, les mélodies sont rythmées très bien intégrées à l’action et relativement variées. Les voix digitalisées sont convaincantes avec un jeu d’acteur assez réussi. Enfin les bruitages pendant les combats sont cohérents et plongent le joueur dans l’action. Graphiquement, le jeu est plutôt joli, avec une ambiance féodale très bien restituée, les différents quartiers de la ville sont vivants et hauts en couleurs malgré leur taille un peu réduite. Dans l’ensemble les personnages sont biens modélisés et on regrettera simplement un manque de diversité par moment (les bandits se ressemblent tous et les gardes aussi). L’intelligence artificielle est une réussite avec des personnages qui réagissent en fonction de votre réputation et de votre notoriété. Les costumes disponibles sont superbes et très variés et la diversité des lames ravira les samurai en herbe. Le frame rate est tout à fait fluide avec des combats dynamiques et jamais confus grâce à une gestion intelligente de la caméra. La configuration des touches est très intuitive et les différents enchaînements se réalisent sans aucune difficulté. La technique de parade/contre-attaque est elle aussi une réussite. Les déplacements en ville se font sans peine, les menus sont clairs et tout à fait accessibles mêmes à des non japonisants. Concernant la durée de vie, celle-ci varie grandement en fonction de vos actions mais ne dépassera pas 3 ou 4 heures de jeu. Certes cela peut paraître très court, mais il faut noter que chaque partie recommencée sera différente de la précédente avec de nombreux embranchements et situations aléatoires, Samurai Michi 2 est un jeu que l’on refait donc plusieurs fois. Si vous aimez les films de Kurosawa ou que tout simplement vous rêviez d’un simulateur de samurai, ce jeu est fait pour vous.

Graphismes : 7.5 / 10

Les différents quartiers de la ville ne sont pas très vastes mais sont plutôt bien modélisés et grouillent de vie. Les personnages principaux sont dotés de costumes superbes et la diversité des personnages secondaires est plus qu’honnête.

Son : 8.0 / 10

La musique est envoutante, les doublages convaincants et l’ambiance des combats plonge le joueur au coeur de l’action. Une réussite.

Jouabilité : 9.0 / 10

Aucun faux pas là encore, les caméras sont judicieusement placées et paramétrables à tout moment grâce au stick droit, les combos sortent sans peine et chaque sabre possède des caractéristiques qui lui sont propres permettant de renouveler le rythme des combats.

Animation : 8.5 / 10

Pas de ralentissement notables, les affrontement sont réalistes et les coups bien découpés, même lorsque plusieurs adversaires sont à l’écran l’action reste claire.

Intérêt : 8.0 / 10

Pour ma part, je considère que Samurai Michi 2 est doté d’une durée de vie conséquente étant donné que finir l’aventure une seule fois ne vous donne accès qu’à une partie infime de son univers. De plus, la grande diversité des bonus à débloquer est une raison pour recommencer le jeu. Cependant si vous considérez que terminer un jeu une fois est suffisant, alors Samurai Michi 2 vous paraîtra très limité avec une durée de vie oscillant entre 1 heure et 4 heures de jeu.


NOTE : 08/10