Consoles-Fan
22/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3032 articles en ligne

 
Sonic Adventure
Plus vite que la musique
C’est Sega et son hérisson Megasonic

Après avoir défié Mario, Sonic revient pour nous offrir un challenge en vrai 3D. Le mot "Adventure" dans le titre n’est pour une fois pas qu’un simple effet de style. Ce Sonic développe en effet une partie recherche-aventure en plus des niveaux de plateforme 3D proposés.

Au tout début du jeu, on se laisse guider. Il n’y a pas vraiment de recherche. On est vite bluffé par la réalisation. L’aspect graphique et l’animation ont surpassé mes espérances. Pour un des premiers jeux Dreamcast, on peut dire que ça tue ! Le hérisson a l’air d’être boosté au Nos. Mais comment fait il pour aller si vite ? Il faut dénoncer Sonic car dans cette version il semble encore plus dopé qu’à l’accoutumée.

Plus sérieusement, on croit rêver tant les couleurs sont belles à pleurer, la vitesse enivrante et la musique suit parfaitement l’action.
Au niveau sonore une des bonnes surprises de ce Sonic : ce sont les voix digitalisées. A la manière de Shenmue elles sont présentes dans tous les dialogues. Ma préférence va pour les voix anglaises, bien que celles qui sont japonaises conviennent mieux à certains personnages.

En plus d’une réalisation somptueuse, Sonic Adventure 1 a deux avantages de taille.
Premièrement pour éviter d’avoir un jeu trop linéaire, Sega a eu le bon sens d’inclure entre les niveaux (et également à l’intérieur de ceux-ci) un petit côté recherche d’objets qui nous complique la tâche. Ca reste heureusement très faisable (j’ai même été à la fin ;) ). La difficulté et la durée de vie sont de très bonne facture.

Cette aventure permet à Sega d’inclure d’autres personnages du monde de Sonic. On peut même jouer ces persos. Ces derniers ont leurs histoires et niveaux propres. Chacun a ses coups spécifiques et en cours de jeu on obtient des objets pour avoir encore plus de libertés de mouvements. Malgré tout mes niveaux préférés sont ceux de Sonic (je crois que c’est un peu voulu de la part de Sega) qui sont les plus bourrins.

Deuxième atout majeur de ce grand classique de la Dream, c’est la diversité qu’il apporte au joueur.
La diversité est bien sur graphique avec toutes sortes de lieux pittoresques, mais ça ne s’arrête pas là. Décidément Sega a un don pour nous dépayser et nous faire passer des vacances à l’écran.
Dans les niveaux les plus classiques on a de bonnes grosses surprises comme une tornade géante ou un orque qui nous poursuit (fabuleux car la caméra change d’angle jusqu’à voir le hérisson de face et Sonic continue à booster comme un fou furieux).

Ce qui est aussi franchement réjouissant c’est que la 3D a été exploitée intelligemment. Les niveaux ne sont jamais plats. Descentes à la verticale ou vrillées, rien ne nous est épargné. Il y a de quoi attraper le tournis. Ca va si vite !! Heureusement la maniabilité est bien vue et la prise en main intuitive. L’architecture des niveaux est une belle réussite.

La diversité se manifeste aussi par des niveaux qui ne sont pas en plateforme. Ainsi selon le héros que vous empruntez, il faudra passer par des niveaux de surf, de pêche, d’avion (tir) ou de kart. Ce qui est fabuleux c’est que ces niveaux ont été tout aussi soignés que les autres. La musique, toujours très dynamique correspond avec joie à l’action.

Mais dans Sonic Adventure Sega ne s’est pas arrêté là. Ils ont eu a bonne idée de créer un mini monde : celui des chaos. Ces ptites bestioles me font penser aux chocobos de Final Fantasy. On peut donc élever ces drôles de bestiaux : les nourrir, les coupler entre différentes espèces. Par contre là où j’ai un peu badé c’est avec les courses : pas évident de se retrouver et de gagner.

Les plus :
- résolution très fine, belles couleurs
- variété des jouabilités offertes
- le dernier niveau avec Sonic en or !
- c’est Sonic quand même ! J’adore Sonic

Les moins :
- les courses chaos : bizarre, on y comprend pas grand chose
- euh...... je cherche...... Ah ! Oui, si on m’efface mes sauvegardes je cris au désastre. Ca demande du temps pour tout refaire

Graphismes : 9/10
La Dreamcast fait des merveilles. Elle est très bien exploitée.

Animation : 9,5/10
Magnifique. Quelle vitesse. Sonic a des fusées à la place des jambes.

Environnement sonore : 9,5 /10
Difficile de faire mieux. Il y a même des chansons originales chantées spécialement pour le jeu. Ca trash souvent, c’est efficace et plaisant. A d’autres moments on a des ziqs plus poignantes et portées sur des grosses ambiances. Bravo Sega !

Maniabilité : 8 /10
Très bonne maniabilité, mais il arrive qu’après avoir monté sur un bumper on ne sait pas trop où l’on va retomber.

Fun : 8,5 /10
Un morceau de choix dans le genre. Sonic a toujours été porté sur le fun avec ses passages les plus rapides. Mais certains personnages sont moins agréables à contrôler car ils se bougent moins facilement.

Durée de vie : 8 /10
Elle est colossale. De nombreuses aventures vous attendent. Cependant priez pour que vos sauvegardes ne soient jamais effacées. Recommencer totalement l’aventure sape le moral.

Note Finale : 8 /10
Je mettrai 8/10 à ce Sonic Adventure. C’est un hit, un classique qui nous en met plein la tronche.


Cr
NOTE : 08/10