Consoles-Fan
19/08/2018

Auteur
  

2998 articles en ligne

 
Naruto
Gaara toi
Si tu lis pas cet article !

En ce moment, toute personne d


Tout commence par l’histoire du Kyûbi, le démon renard qui autrefois attaqua le village caché de Konoha. Selon la légende un seul battement d’une de ses queues suffisait à soulever des raz de marée et faire écrouler des montagnes. Pour faire face à ce désastre les ninja du village partirent à l’assaut du démon en attendant que le maître Hokage protecteur du village et ninja le plus puissant neutralise le démon. Celui-ci, parvint à sceller l’esprit du démon renard dans le corps d’un orphelin nouveau né mais cet prouesse coûta la vie au maître. Cette enfant abritant désormais le démon renard se nomme Uzumaki Naruto... Alors que les habitants du village devraient considérer Naruto comme un héros pour avoir accueilli le démon dans son corps, ces derniers le méprise et voient en lui la réincarnation de leur bourreau d’antan. En tant qu’orphelin Naruto est d’autant plus exclu et seul son professeur Iruka dont les parents sont morts lors de l’attaque du village semble se préoccuper de lui. Pourtant, Naruto nourrit un rêve qui lui est cher, celui de devenir le prochain maître Hokage, pour y parvenir il va d’abord devoir faire ses preuves... Pour laisser le plaisir de la découverte, je n’irais pas plus loin dans la description du manga qui à l’heure où j’écris ces lignes compte 24 volumes au Japon. Il est évident que l’histoire comme dans tout shônen va tourner autour des aventures de Naruto qui va tout faire pour devenir le plus respecté des ninja de Konoha. En dehors du fait que l’on retrouve tous les ingrédients qui font un shônen manga, à savoir les thèmes récurrents de l’amitié, du courage, de la remise en question et bien sûr le fil conducteur qu’est la quête initiatique du héros, Naruto brille aussi par des nombreux aspects originaux. Si l’univers des samurai revient fréquemment dans les manga, il n’en est pas de même de celui des shinobi et la façon de traiter l’univers de ces guerriers de l’ombre est aussi une des forces de Naruto. Kishimoto place Naruto et les siens dans un monde qu’on à du mal à dater, à la fois moderne par certains aspects mais aussi beaucoup plus traditionnel à d’autres moments, ceci permet de varier les décors et surtout de placer l’action dans des endroits plutôt inattendus. En second lieu, la multitude des personnages secondaires qui jouent un rôle presque aussi important que le héros aide le manga à se renouveler. Ainsi, on arrive au volume 24, sans ressentir cette sensation de déjà vu trop souvent présente dans certains manga. Si le traitement de l’univers des ninja peut paraître un peu fantaisite, il n’en reste pas moins que le scénario est cohérent et que c’est justement cette fantaisie qui réussie à étonner. Pour ce qui est de l’aspect graphique et de la mise en page, il est vrai que les premiers volumes apparaissent un peu confus avec des combats parfois mal découpés ou des scènes bizarrement construites. Heureusement, cette impression de léger cafouillage s’estompe après quelques numéros et il faut reconnaître que dans les derniers chapitres Kishimoto-sensei a acquis une certaine maîtrise des scènes de combat. Il faut aussi saluer les travail de ses assistants, en particulier sur l’agencement des décors, qui s’avèrent à la fois riches en détails et très cohérents. Je l’ai noté un peu plus haut, mais je me répète, le travail sur les personnages est vraiment intéressant. Si les protagonistes féminins ne sont pas vraiment la spécialité de l’auteur (il reconnaît lui-même avoir beaucoup de mal à les dessiner), tout les autres ninja sont extrêmement réussis. L’ajout de clans dans le village permet à la fois de justifier le talent de chaque combattant mais aussi d’introduire de nouveaux personnages originaux et parfois vraiment amusants. Que ce soit le flegme de Kakashi l’amateur de romans "hot", la coupe au bol de Gaï ou encore la cruauté de Gaara, tout les aspects des shinobi ont bénéficié d’un grand soin et c’est peut être aussi ce qui fait que Naruto s’est si bien marié à l’univers du jeu vidéo.

**Extraits du Manga**


Titre original : Naruto

Ann