Consoles-Fan
17/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Sexy Parodius
I’m too sexy for my love too sexy for my love
Love’s going to leave me

Difficile d’imaginer aujourd’hui un remake ou une suite de Parodius si ce n’est sur GBA tant le genre se pr

Sexy Parodius n’a de sexy que de nom. Oui, ok, il y a quelques incitations et autres suggestions mais rien qui ne mérite en tous cas un âge minimum requis pour l’achat de ce soft. Il faut en tous cas voir le côté délirant avant tout.

Ouuuh Aaaah

Konami est en période de crise et il n’y a plus assez d’argent dans les caisses pour sortir le nouvel épisode de Parodius ! On court à la catastrophe : le jeu ne sera jamais prêt à temps si on ne trouve pas l’argent. Tous les protagonistes de Parodius se mettent immédiatement à trouver des petits boulots : racolage dans les boîtes de nuit très fréquentées par Nicky Larson, récolte de riz dans les rizières, menuiserie, déménagements, livraisons de journaux, remplaçant à mi-temps de pièce du puzzle game de Konami Crazy Cross... Tout est bon pour arrondir les fins de mois. Malheureusement, une brebis galeuse (qui est en fait une pieuvre) passe son temps à roupiller et à rêver de fifilles en petite tenue... Pire encore, le voilà qui chaparde dans la caisse pour se payer du bon temps avec des filles de joie !

Vous voilà donc prêt à accepter n’importe quelle mission : réaliser un contre-la-montre , retrouver des trésors, ramasser plein de sous dans les décors. Tout est bon pour se faire du fric ! Dans le gameplay, cela se traduit par le fait qu’il ne s’agit plus d’un simple shoot puisque la présence d’éléments à récupérer dans les décors vous oblige à vous déplacer et à effectuer des trajets plus proches d’une mouche que d’un F-16. Vous pouvez décider de ne pas effectuer les missions mais vous seriez privé de la découverte de stages cachés absolument magnifiques. Les images qui apparaissent en fin de stage seront elles aussi différentes en fonction de votre réussite ou non.

Mon royaume pour un Parodius

Le jeu est une fois de plus bourré d’humour, de référence et de jeux de mots. Par exemple, le premier boss est un épis de maïs qui vous balance des pop corn. Il s’appelle Corn Chiwa. Certains stages sont directement inspirés par de grands classiques de chez Konami. Je pense par exemple à Castelvania. Comme il pleut dans ce stage, un petit parapluie s’ouvre au-dessus de votre vaisseau. On ne badine pas avec le confort chez Konami ! Ce stage est d’ailleurs somptueux, avec des vitraux gérés superbement en transparence et avec des couleurs pour mourir sur place. Les boss de ce Parodius sont tous magnifiques et la plupart sont énormes et animés incroyablement. Toujours au niveau des clins d’œil, vous serez confronté à plusieurs boss en provenance de l’épisode précédent. Si vous les battez sans perdre de vie, vous découvrirez une splendide fresque ;)

En fait pour ne pas aimer Sexy Parodius, il faut détester se faire attaquer par des moutons volants, des pingouins mineurs armés d’une pioche ou d’un marteau-piqueur ou encore par un castor aux parties génitales proéminentes. Il a du mal à les cacher le pauvre ! Mais dans Parodius, pas de coups bas, on est entre gentleman. Il est hors de question de lui tirer dans les parties. Ô certes, vous le verrez se tordre de douleur, juste pour le fun, mais il ne perdra pas un pixel d’énergie. Par contre, il sera déconcentré (et pour cause) et n’arrivera plus à diriger les cailloux qu’il destinait à votre figure.

Techniquement, ce Sexy Parodius est une tomberie : zooms, distorsions à gogo, nombreux scrollings, sprites immenses et dans une once de ralentissement ! Chapeau ! Le mode deux joueurs est lui aussi une merveille. Les programmeurs ont une d’ailleurs une idée complètement délirante consistant à dresser un tableau affectif entre les différents personnages du jeu. Ainsi certains ne peuvent pas se sentir, d’autres sont follement éperdus l’un de l’autre, d’autres encore ont une relation neutre. En fonction de cela, lorsque vous êtes près l’un de l’autre, cela crée différents projectiles ( par exemple des petits cœurs pour les amoureux) qui viennent se rajouter à votre puissance de feu.

Sexy Parodius est un must buy, il est un des témoins de toute une époque durant laquelle Konami savait ne pas se prendre au sérieux. Un jeu intemporel !

Thank you For Playing This Game !

Graphismes : 95%
C’est trop mignon, trop délirant, vos yeux supporteront-ils tant de couleurs ?

Animation : 92%
Aucuns problèmes de ralentissement pour ce Parodius !

Jouabilité : 92%
Du pur bonheur !

Bande Son : 90%
Les remixs complètement délirants de Konami ont encore frappé

Intérêt : 96%
La série des Parodius est indémodable, j’y joue au minimum une fois par mois depuis son achat.

Note Globale : 95%
Pour tous les amateurs de jeux délirants et d’excellents shoots !


NOTE : 09/10