Consoles-Fan
22/11/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3051 articles en ligne

 
Killzone
La future bombe...
qui va bouffer les autres FPS !

J’ai enfin pu mettre la main sur une d

Cette démo propose 2 missions : "Assaut Helghast" et "Une drôle de compagnie". Dans la première, on se retrouve avec Templar, le troufion de base armé de son fusil automatique et de son revolver (toujours utile en cas d’urgence). Cette mission se passe sur le champ de guerre, dans les tranchées plus précisément. Après une petite cut-scene explicative du plus bel effet, on se retrouve lancé dans le feu de l’action et là, on a déjà droit à un allié à moitié modélisé durant quelques secondes (le temps que la console réagisse). Malgré ce détail (il suffit de pas chercher la petit bête et on peut s’attendre à ce que ce genre de problèmes soit réglé dans la version final), l’immersion est total, on a droit au bruit des balles qui fusent et des bombes qui explosent, des couleurs ternes et surtout aucune musique de fond pour nous rappeler qu’on joue à un jeu. Les ennemis arrivent par petits groupes en se cachant derrière des talus pour se protéger. Les tirs en rafales provoquent un recul de l’arme (comprenez que plus la rafale est longue, plus la visée monte vers le haut) ce qui force a soit rétablir le tir soit faire de petites rafales chaque fois. Premier détail, lorsqu’on recharge, on voit tout le processus de changement de magazine se passer sous nos yeux, et on ne voit plus ce qui se passe sur le terrain, ce qui nous oblige à être a couvert pour recharger. Après une ou deux vague d’ennemis, il faut reculer dans ses lignes (et ouais, on commence sur une mission ou les ennemis gagnent du terrain) en passant par des tranchées. Là, le jeu nous montre qu’on peut courir en pressant L3 (qui sert à se déplacer aussi) en prenant soin de regarder sa barre de souffle, pour ne pas se retrouver a bout de souffle en plein feu ennemi. Autre détail excellent, lorsqu’il court, votre personnage plaque le fusil contre lui ce qui vous empêche de tirer durant les sprints. De plus, l’effet de blur sur les décors est vraiment excellent, seul le centre de l’image reste net, tout le reste devenant flou. Vous devez donc traverser un champ ou des bombes tombent partout autour de vous sans manquer de vous grignoter un peu de vie. Une fois la course finie, vous arrivez dans un bunker et là, vous aurez droit à des textures affreuses. En fait, la PS2 affiche la texture tardivement, donc il faut attendre 2 secondes devant le mur pour voir la vrai texture s’afficher ce qui dans le feu de l’action donne une mauvaise impression (mais c’est encore un problème qui sera reglé par la suite, tout du moins je l’espère). Une fois dans le bunker, vous aurez une dizaine d’ennemis à tuer, sans trop de difficultés mais avec un joli angle de vue qui vous fait voir les ennemis arriver à travers les herbes. Ensuite, vous commencerez la course à travers les tranchées, où vous apprendrez à tuer les ennemis à coup de crosse.

Cette mission ne propose rien de plus, vous ne faites que parcourir une tranchée et descendre tout le monde, mais il n’empêche que c’est diablement beau.

Il faut compter environ 10 minutes pour finir cette mission, ce qui est relativement court. A la fin de celle-ci, vous aurez droit a l’habituel tableau récapitulatif qui vous dit le temps pris pour effectuer la mission, le nombre d’ennemis tué, le nombre de tirs dans la tête et l’efficacité (le % au tir en fait). Ensuite, la deuxième mission se révèle nettement plus intéressante. Tout d’abord, vous avez le choix entre 3 personnages : Templar, Logan (une femme) et Rico. Chacun de ces 3 personnages ayant ses spécificités, Templar restant le personnage le plus simple, c’est à dire équipé de son fusil automatique et de son revolver. Logan, elle, est équipée d’un fusil automatique plus léger et d’un couteau. Pour finir, Rico représente le "bourrin de service" avec son machin-gun accompagné d’un revolver. En plus de ça, certains personnages ont des capacités que d’autres n’ont pas, Templar et Logan pourront donc passer par dessus des murets (imaginez donc que les sauts par dessus les murets ne se font pas en voyant les ennemis en face mais le muret en train d’être franchi) alors que Rico lui ne peut pas décoller du sol. De plus, selon le personnage choisi, le nombre d’ennemis ainsi que le parcours de la mission peuvent changer.

Par exemple, avec Logan, on sent que le côté infiltration a été privilégié, le premier ennemi rencontré étant de dos et ne se retournant pas, alors qu’avec nos deux lascars, on se retrouve directement avec des ennemis prêt à ouvrir les hostilités et surtout trois fois plus nombreux. De plus, avec Logan, vous vous trouverez devant une porte fermée en cours de mission (porte ouverte pour les deux autres lascars), il vous faudra alors passer à l’étage supérieur par un trou situé au plafond et emprunter un conduit d’aération pour continuer la mission (mais vos coéquipiers vous rejoindrons par la suite) ce qui amène de la variété aux missions et surtout du plaisir à les refaire pour voir les différents passages possible (ainsi qu’armes utilisées, le passage dans le conduit amenant au fusil sniper). Il faut aussi préciser que certaines armes ont deux tirs différents. Votre fusil automatique faisant aussi office de lance-grenades (en plus des grenades manuelles que vous pouvez lancer en pressant L1), le fusil des ennemis (une fois celui-ci ramassé sur leur corps) permettant de faire un tir façon shotgun et le machin-gun de Rico n’est rien d’autre qu’un lance-roquette en deuxième fonction.

En dehors de ça, tout au long de ce deuxième niveau, les textures restent toujours aussi belles, les maps très bien imaginées et le tout bouge a merveille, pas de ralentissement ni aucun autre problème. Le seul vrai défaut se situe au niveau des coéquipiers qui parfois se trouvent à travers les murs ou les sols, mais il n’y a pas à douter que ceci sera réglé dans la version final (ce qui dans le cas contraire enlèverait une grand partie du charme du jeu et quasiment toute sa crédibilité mais ne rendrait pas le jeux mauvais pour autant).

Pour conclure, j’ai été très agréablement surpris par Killzone, pour un jeu extrêmement attendu, je suis loin d’être déçu, il est moins beau que les screenshot vu sur le net (aaaaah photoshop...) mais vraiment excellent pour de la play 2 surtout vu la constante fluidité (j’ai pas noté le moindre ralentissement).

Un jeu que je retrouverai avec grand plaisir dans sa version complète, d’autant plus que plus de 20 armes différentes sont annoncées, chaque une d’elle proposant 2 tirs différents ce qui promet des heures de bonheur.

yamaneko34