Consoles-Fan
25/05/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

2943 articles en ligne

 
Shaman King Funbari Spirits
Je peux te dire un secret ?
Je vois des gens qui sont morts !

Shaman King est un manga de Hiroyuki Takei


Le jeu démarre de façon très classique avec une intro tirée de l’anime et une bande son bien grasse en arrière plan. Après, les manipulations d’usage on débarque dans un menu assez original avec Asakura Yoh, le héros de la série qui se repose dans l’herbe. Les choix proposés sont plutôt classiques pour le genre avec les habituels modes versus ou training ainsi que deux modes bloqués au départ que sont le team battle et un mode mini game. Vous l’avez deviné, Shaman King Funbari Spirits est un jeu de baston comme il en existe beaucoup d’autres.

En revanche, il se démarque au niveau du mode 1 joueur présenté sous la forme d’un jeu d’aventure. C’est ce mode qui vous permettra de débloquer les secrets du jeu... Vous incarnez Asakura Yoh et il faudra suivre un scénario à embranchements multiples. Le but étant de devenir le meilleur dress... Shaman en affrontant les autres personnages de la série. Au départ vous allez d’abord devoir recruter des partenaires pour vous aider à combattre Hao et les autres Shaman qui se mettent en travers de votre chemin. De ce point de vue, le mode story offre une certaine liberté d’action au joueur qui n’est pas prisonnier d’un scénario trop directif.

En effet, vos déplacements entre chaque zone de jeu se fait à l’aide d’une carte (un peu comme dans Grandia 2) et les emplacements importants sont marqués en rouge. Lors de votre progression il va falloir faire des choix quant aux zones à visiter et ceci influera directement sur votre destiné et sur la fin que vous obtiendrez. De même, le mode story sera souvent entrecoupé de phases dialoguées. Durant ces cut scenes il arrivera parfois qu’une question à choix multiples vous soit posée et qu’en fonction de votre réponse le scénario prenne une tournure différente. En dehors de l’exploration, vous aller devoir combattre les différents Shaman qui vous provoqueront (comme les X-Laws) et le jeu basculera alors en mode combat.

Les affrontements sont assez basiques et plutôt décevants au niveau du gameplay. Apparemment, Dimps ne s’est pas trop fatigué et nous sert des combats ultra dynamiques mais manquant cruellement de finesse ou de stratégie. Les coups se résument au bouton rond qu’il faudra matraquer comme un sourd pour faire des dégats à l’adversaire. De temps en temps, il sera bon de s’aider de triangle qui est le bouton de coup spécial pour infliger quelques dégâts supplémentaires. Les furies, elles, se déclenchent toutes seules après un certains nombre de combo et donnent lieu à une petite séquence vidéo. Bien sur, il est toujours possible de varier les combinaisons, mais Shaman King Funbari Spirits n’est pas un Virtua Fighter et chaque personnage n’a pas plus d’une douzaine de coups différents.

En contre partie, le jeu est extrêmement rapide, les coups s’enchaînent sans problème et de manière fluide. Mais si le frame rate est correct la décomposition des mouvements laisse un peu à désirer. Que ce soit dans les passages d’exploration ou lors des affrontements, les personnages semblent évoluer de manière beaucoup trop raide. De plus, on constate une certaine étroitesse des décors en extérieur comme en intérieur. Graphiquement le jeu tient la route, du moins sur le charadesign qui reste fidèle à la série. Les personnages sont fait d’un cell-shading plutôt joli malgré un manque de finesse. En revanche, les décors sont bien inégaux surtout en ce qui concerne ceux en extérieur. Certes, leur variété est relativement importante mais leur petite taille et le manque de détails flagrants de certains rendent quelques passages bien fades.

Il n’en reste pas moins que le scénario offre des possibilités intéressantes. Notament avec plusieurs fins différentes, des personnages à débloquer de manière originale, des scènes dialoguées plutôt convaincantes et l’ambiance de l’anime relativement bien restituée. Shaman King Funbari Spirits est une adaptation de manga honnête, ni mauvaise, ni inoubliable qui doit quand même pas mal à l’atmosphère de sa licence.

Graphismes : 6.5 / 10

Les personnages sont plutôt bien retranscrits mais manquent de finesse. Les décors intérieurs sont jolis mais les environnements naturels sont hélas bien vides.

Son : 7.0 / 10

Une musique qui se fait rapidement oublier, des bruitages assez répétitifs pendant les combats mais les voix originales ainsi qu’une narration entièrement parlée rendent le mode story plutôt agréable.

Jouabilité : 6.5 / 10

Il est dommage, que le panel de coups soit si restreint, car les combats ne manquent pas de pêche. On notera aussi une gestion étrange des déplacements et des esquives.

Animation : 7.0 / 10

Le jeu est fluide dans l’ensemble, mais les personnages sont beaucoup trop raides et les combats mal détaillés bien que dynamiques.

Intérêt : 6.0 / 10

Shaman King Funbari Spirits est un portage honnête de l’anime, doté d’un nombre de personnage assez faible (une douzaine), il tire une grande partie de son intérêt du mode Story relativement long et original.


NOTE : 06/10