Consoles-Fan
13/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
Shinshi Dash
C’est quoi toutes ces petites culottes ?!?
Encore un article pour racoller

Bo_gilet m’envoie

Nicky Larson ne craint personne

Un détective entouré de charmantes mademoiselles et qui essaye à tout prix de se faire payer ses services en nature, ça ne vous rapelle rien ? Heureusement, le détective de ce jeu arrive plus souvent à ces fins que notre ami Nicky Larson, il faut dire qu’il fait payer d’avance : c’est sans doute la tout le secret de la réussite Nicky !

L’ambiance de ce jeu est feutrée et la musique au piano qui semble torturée laisse malheureusement place parfois à des effets musicaux plutôt niais qui semblent sortir tout droit d’un xylophone en plastique.

On note quelques bribes d’animation mais rien de vraiment ahurissant, un bon point pour la gestion du temps.. Les personnes que vous rencontrerez ne seront pas les mêmes en fonction de l’heure qu’il est et la luminosité des décors est changeante. Les décors sont assez détaillés et colorés et les personnages plutôt joliment dessinés (il ne manquerait plus que ça pour un jeu de voyeur !)

Il ne faut pas grand chose pour rendre heureux Bo_gilet

Le principe du jeu est bien entendu de déshabiller le plus grand nombre possible de clientes (vive la déonthologie !) et on s’en doute, c’est sans doute ce point qui risque de vous convaincre d’acheter ce soft.

Cependant, je tiens à préciser que même si le soft jouit d’une bonne réalisation dans son ensemble, la barriére de la langue jouera tout de même son effet : c’est rare, mais cela arrive ! Je sais qu’il y en a qui de toute façon me croiront sur paroles parce que même si le jeu est jouable ils sont déjà sur la défensive, mais cette fois-ci ( et uniquement cette fois-ci) je leur donne raison.

Le jeu est clairement destiné à un public parlant le japonais ou ayant une très grande expérience des jeux japonais. (Du style vous avez terminé Tengai Makyo The Appocalypse 4 ou Noël la neige ou un Tokimeki Memorial en japonais, bref, que vous êtes pas un débutant et qu’à vous on ne vous la fait pas : "il y a toujours moyen de finir un jeu !"

Shinshi Dash est donc un jeu à déguster de temps en temps, sans abus et à ne pas laisser entre toutes les mains.

Graphismes : 70%
Une bonne réalisation générale sans défaut apparent mais sans grande qualité non plus.

Animation : —%
Vous commencez à le savoir, une note d’animation n’a pas vraiment de sens pour ce type de jeu.

Jouabilité : —%
Ici non plus pas de difficulté dans la jouabilité puisqu’il s’agit d’appuyer sur des boutons mais le très grand nombre de choix risque de faire tourner en rond le novice en matière de jeux japonais.

Bande Son : 62%
Dans l’ensemble assez pourrave même si l’on retrouve quelques morceaux heureux.

Intérêt : 75%
Shinshi Dash est un bon titre mais il est destiné aux pros du genre.

Note Globale : 69%
Pas vraiment renversant, pas vraiment mauvais non plus, Shinshi Dash devrait se vendre uniquement pour ses images suggestives.


NOTE : 06/10