Consoles-Fan
13/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
Star Gladiator 2
Capcom met son talent de c
et fait moins bien avec la suite

Le tr

Je me rapelle, à l’époque, j’avais été très déçu. Alors que la version Playstation proposait des décors magnifiques tout en 3D et une réalisation irréprochable, la version Arcade ne proposait que du décor en Bitmap. La suite, de plus en Arcade, était vraiment moins belle : un comble ! A l’époque, on pouvait éventuellement être impressionné par les effets très colorés des coups spéciaux, mais à part ça, il n’y avait vraiment pas de quoi fouetter un chat. A l’annonce d’une adaptation Dreamcast, j’ai prié pour que l’on aie donc un peu plus qu’une simple adaptation de l’Arcade. Apparemment, mes prières n’ont pas abouti.

Trop juste sur tous les plans

Graphiquement, Star Gladiator 2 est très décevant, ou devrais-je dire, il est à la hauteur de la déception de l’Arcade. Les personnages ne sont pas très détaillés. Les décors sont vides. Quelques effets spéciaux sont perdus ça et là. Les rings se modifient entièrement, il est vrai, lors de certaines attaques, mais pas vraiment de quoi convaincre au programme.

Le jeu ne manque pas de pêche et est très fluide, les enchaînements se font facilement, mais, par je ne sais quel mystère, on s’ennuie vraiment très vite avec ce jeu. Hum... Récapitulons... Pas très beau, pas très fun, il ne lui reste décidemment pas grand chose pour lui.

Côté nombre de personnages, là aussi, de la poudre aux yeux, le jeu semble vous proposer 22 personnages, ce qui n’est pas mal du tout pour un jeu de baston en 3D, mais là dedans, vous pouvez compter 10 clones qui possèdent exactement les mêmes coups, seule leur morphologie change légèrement, ce qui porte le nombre de personnages à 12.

Au fure et à mesure que l’on progresse dans le jeu, on va de désillusions en désillusions. Le jeu se termine facilement et rapidement. A la limite, voyons le bon côté des choses : vous en serez d’autant plus vite libérés.

Graphismes : 63%
Des graphismes qui se prennent un sérieux coup de vieux surtout si on a joué à l’opus précédent.

Animation : 92%
Sans doute le seul point fort du jeu : les personnages ont beaucoup de phases d’animation et sont rapides.

Jouabilité : 90%
Le systéme d’enchaînement est assez sympa. Il s’apparente un peu à Killer Instinct (j’ai dit un peu !), à savoir vous pouvez déclencher certains coups en enfonçant une série de boutons les uns après les autres. Les coups habituels aux jeux de baston Capcom comme les quarts de cercle sont aussi présents. Les spéciales se déclenchent facilement en maintenant A,B,X et Y appuyés simultanément.

Bande Son : 80%
Dynamique mais passe-partout !

Intérêt : 40%
On s’ennuie très vite avec Star Gladiator. Il y a tellement de bons jeux sur Dreamcast. Je suis sûr que vous avez un meilleur choix à faire !

Note Globale : 55%
Star Gladiator, renommé chez nous Plasma Sword est très bien dans les rayons de votre revendeur, laissez-le là où il est !


NOTE : 05/10