Consoles-Fan
21/10/2018

Auteur
  

3032 articles en ligne

 
Ghost World
I’m not scared
Anyway !

Ghost World est une adaptation sensible et intelligente du comic du m

Les deux jeunes filles pleine de cynisme sont interprétées par les excellentes Thora Birch (American Beauty, The Hole) et Scarlett Johansson (Lost In Translation) qui jouent respectivement Enid et Rebecca. On retrouve l’innénarable Steeve Buscemi (Reservoir Dogs, The Big Lebowski) dans un rôle de composition. Les jeunes filles le rencontreront un peu au hasard d’une petite plaisanterie. Par son look désespéré et ses goûts un peu en marge de la société, il séduira néanmoins Enid. Cette dernière qui semble bien maîtriser sa vie va se voir confronter à diverses situations comme trouver un job, emménager... qui vont plutôt l’effrayer.

Cette comédie dramatique observe cette période de notre vie qu’est le basculement de l’adolescence à l’âge adulte. L’analyse est brillante de A à Y. Le Z, ça sera pour une prochaine fois car si l’ensemble du film mérite vraiment le détour, il se termine un peu trop facilement. Cette fin aurait pu arriver une heure plus tôt ou une heure plus tard dans le film que la différence n’aurait pas été vraiment marquante. Une petite déception donc car on sent bien que le film se termine car il fallait bien trouver une fin. On se consolera en se rappelant que le choix d’une fin ouverte permet d’appréhender le film positivement ou négativement. Mais pour le reste, tout le symbolisme et la recherche esthétique du film mérite vraiment le détour.

Ghost World est un film sur le rejet du conventionalisme, le rejet des personnes qui nous entourent et qui paraissent comme des fantômes tant leur comportement est fait de légèreté et de conformisme. Car il est vrai que le film renferme une belle brochette d’individus à la fois spéciaux, superficiels, et donc l’art de vivre est bourré de cliché. Ghost world décrit une société un peu trop moutonne pour nos deux adolescentes qui se sentiront néanmoins obligées, comme tout le monde, de passer par là et peut-être même devenir un jour un de ces fantômes.


- R