Consoles-Fan
17/08/2018

Auteur
  

2997 articles en ligne

 
Choujikuu Yousai Macross : Scramble Valkyrie
reprends ton souffle maintenant
C’est la val-qui-rit... O_o

Alors que la Super Famicom commence

Le jeu à licence non bâclé

La Super Famicom ne propose pas beaucoup de shoot em up qui exploitent pleinement son potentiel. Les quelques titres qui le font réellement peuvent se compter sur les doigts d’une main. Avec Scramble Valkyrie, nous pouvons nous attendre au pire, les ancêtres de cette série parus sur Famicom étant assez médiocres et les jeux basés sur des animés étant pour la plupart moyens, voir complètement bâclés, sur Super Famicom (Goldorak, Astro, Ken le Survivant, etc). Pourtant, ce n’est absolument pas le cas ici et ce shmup horizontal est d’une qualité visuelle digne des meilleurs titres du genre sur cette machine (R-Type III, Super Aleste, Axelay).

Tout d’abord le design des niveaux est dans l’ensemble assez réussis. Nous traversons ici sept levels allant d’un large champ d’astéroïdes à une étroite grotte souterraine en passant par une ville éclairée de mille et un panneaux publicitaires. Nous avons aussi l’occasion de visiter l’entre d’un immense vaisseau ou encore de se balader sur l’anneau de la planète Saturn. Certains de ces niveaux sont graphiquement très beaux -les stages 4 et 6 sont magnifiques. Les ennemis, les sous-boss et surtout les boss rencontrés sont très bien réalisés. Ils sont pour la plupart assez gros et font quelques fois usage d’effets spéciaux impressionnants (zoom, rotation).

Tout ceci bouge très bien, le scrolling accélère même assez rudement parfois. Les très rares ralentissements ne posent pas vraiment de problèmes. S’ajoute à cela beaucoup de petits détails, des effets de lumière et des explosions parfois saisissantes qui rendent le jeu bien vivant. Les musiques sont aussi remarquables tant dans leur composition que dans leur qualité. Certaines proviennent directement de la série animée. Elles sont peut-être un peu trop discrètes ici mais cela aide à mieux se concentrer sur l’action finalement. Les bruitages sont de bonne facture également. Même s’il n’y a rien d’extraordinaire, nous avons quand même droit à de rares voix digitalisées.

Un gameplay surprenant

Ne s’attendant pas à des miracles, nous avons aussi la surprise de découvrir que le jeu propose un gameplay somme toutes très intéressant. Scramble Valkyrie nous met aux commandes de véritables Transformers ayant la possibilité de prendre trois formes différentes allant du vaisseau au robot en passant par un hybride intermédiaire. Nous avons le choix entre trois de ces machines, appelées Valkyrie, qui sont ici des models exclusifs au jeu par rapport à la série. Respectant tout de même celle-ci un tantinet, ces robots sont pilotés par Hikaru, Max et Millia, les personnages principaux de Macross.

Chacun des Valkyrie possède ses propres habilités. Les différences se situent au niveau de l’armement. Chaque machine propose 3 armes différentes et selectionnables en fonction des formes prises par le Valkyrie. Justement, il est important ici de prendre la forme requise au bon moment soit pour avoir l’armement nécessaire, soit pour pouvoir se mouvoir en fonction de l’intensité de l’action. En effet, le robot a une force destructrice plus élevée tandis que le vaisseau est beaucoup plus rapide.

Tels des chevaliers Jedi, il nous est possible de convertir certains esprits faibles à notre cause. C’est ainsi qu’en relâchant le bouton de tir, un bouclier d’énergie se forme autour du Valkyrie. Celui-ci peut enrôler certains ennemis par un simple contact physique. Malheureusement, ce n’est faisable qu’avec un seul ennemi à la fois. Chacun de ces alliés fraîchement recrutés nous aident différemment mais leurs agissements, quels qu’ils soient, restent tous dans l’optique d’un module auxiliaire, au final assez classique.

Enfin, quelques petits détails fort bien sympathiques viennent apporter leurs pierres à l’édifice. Bien que déjà vus auparavant, ceux-ci rendent le jeu plus prenant. C’est ainsi que, par exemple, des poussées d’air ou que des explosions créant un vide nous causent quelques soucis à maintenir le cape correctement ou qu’encore, un rétrécissement soudain du champ de déplacement nous oblige à le suivre expressément et cela tout en devant nous défendre contre une orde d’ennemis.

Une bonne surprise

Resté dans l’ombre des quelques shmups à succès de la Super Famicom, Macross Scramble Valkyrie est dans l’ensemble assez méconnu. Pourtant, il gagne beaucoup à l’être. En effet, outre son aspect technique réussit, ce shmup de qualité propose une très bonne durée de vie grâce aux trois façons de l’aborder et une difficulté bien dosée -qui offre un challenge intéressant mais heureusement loin d’être insurmontable. De plus, le jeu à techniquement bien vieillit et c’est avec plaisir que l’on se replonge dans l’univers de Macross grâce à lui. Précisons tout de même que Scramble Valkyrie ne respecte pas totalement celui-ci puisque son scénario de se veut complètement inédit. Que cela plaise aux fans ou non, en tant que shoot them up, ce titre est une franche réussite, tout simplement.

Les points forts :
 Une bonne réalisation
 Un gameplay intéressant
 Une bonne durée de vie
 Une action souvent intense

Les points faibles :
 Un petit manque de finition peut-être.

Coryoon


NOTE : 08/10