Consoles-Fan
20/08/2019

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3112 articles en ligne

 
Super Mario Sunshine
Mouillons-nous
Mario ne compte pas laisser son fr

Vous avez obligatoirement tous entendu parler de Super Mario Sunshine. Et pour cause, l’effet Marketing de Nintendo marche toujours aussi bien, donner des informations au goutte

Je ne vais certainement pas vous faire un historique de la vie du célèbre Mario car la plupart d’entre vous la connaisse et ce qui nous intéresse aujourd’hui ce n’est pas le passé mais le futur de notre plombier favori, n’est-ce pas ? Shigeru Miyamoto a annoncé Super Mario Sunshine comme une véritable petite révolution vidéoludique et nous savons que le challenge sera forcément réussi. Nintendo a toujours eu le doigté magique qu’aucun autre développeur ne possède, ce doigté s’est souvent fait remarquer dans les Mario, bien que ceux-ci soient très rares (il sera difficile d’en voir plus de deux sur la même console) le jeu en vaut la chandelle et nous ne doutons pas des paroles de Miyamoto San.

Non pas la princesse !

A l’inverse des épisodes précédents, Super Mario Sunshine se veut très original puisque Mario n’évoluera pas cette fois-ci dans un monde magique bien typique de son univers. Non, Mario évoluera cette fois-ci sur une île paradisiaque qui se transformera aussitôt en un véritable enfer pour notre pauvre compère. Et oui, alors que le plombier en salopette bleue pensait prendre des vacances bien méritées sur cette petite île, voilà que les habitants de celle-ci accusent Mario de détériorer la nature en jetant toutes sortes d’ordures aux alentours tout en faisant des graffitis sur les habitations. Bien entendu, nous savons tous que Mario est incapable de faire de telles actions. C’est pour cela qu’une enquête sera menée et nous apprendrons finalement qu’un imposteur se fait passer pour le plombier et ce même individu n’est autre que l’auteur de ces actes de vandalisme. Le plus étrange dans tout cela est l’apparence de cet imposteur qui n’est en réalité que le double de Mario mais sous une forme aquatique. L’aventure se focalisera donc sur la recherche de cette personne, le but étant d’élucider tous ces mystères, tout en effaçant les dégâts que le vilain bonhomme aurait pu causer, grâce à votre lance à eau.

Nintendo semble faire une fois de plus un gros pas en avant en oubliant la célèbre et fatigante quête qui avait pour but de sauver la princesse Peach des griffes du pas méchant Bowser.

Du sable, de l’eau, de l’écume, des vagues...

Nous vous le disions à l’instant, le monde dans lequel vous serez emmené se détache totalement de ce que l’on a auparavant connu. L’île sur laquelle vous vous trouverez est réellement paradisiaque, une mer d’un bleu limpide, du sable à perte de vue, des cocotiers de-ci de-là... Bref, l’endroit rêvé.

Il faut bien entendu réaliser que l’aventure se déroulera seulement et uniquement sur cette île, ce qui inclut donc le fait de se retrouver tout le temps dans le même endroit, ce qui peut à la longue devenir ennuyeux... Mais nous pensons que l’île sera composée de différentes parties diversifiées, mer, montagnes, forêts... Dans cet opus la nature sera au rendez-vous, on pourrait presque croire que Nintendo se met à l’écologie ! L’île ne sera au départ pas entièrement visitable, il y aura des places inaccessibles et pour atteindre celles-ci, il vous faudra vous battre contre d’immondes tas d’ordures ou de boue pour qu’ainsi un changement sur l’île apparaisse comme par exemple un pont qui se met en place ou une montagne qui surgit du sol. Oui, le décor de l’île évoluera en même temps que votre progression dans l’aventure. Nintendo ne s’est pas plus manifesté par rapport à cette nouvelle possibilité qui consiste à changer le décor de l’île, cela reste néanmoins très intéressant et curieux.

A la manière de Super Mario 64, il y aura un endroit dans lequel vous aurez accès aux différents niveaux de l’île (comme le château donc) cet endroit se nomme Dolphino Town qui sera donc le grand carrefour dans lequel vous aurez 10 shines à récupérer (à la manière des étoiles donc), mais avant de débarquer dans Dolphino Town, vous vous retrouverez à l’aéroport où un Shine s’y trouvera.

A présent, voici les noms des 7 gigantesques mondes à explorer, à savoir que dans chacun de ces mondes, 8 Shines sont à récupérer :

- Bianco Hills
- Ricco Harbor
- Mamma Beach
- Pinna Park
- Sirena Beach
- Mare Bay
- Monte Village

D’autres originalités !

Mis à part le fait que vous vous trouverez dans un monde totalement différent de ce que nous avions l’habitude de découvrir en compagnie de Mario, beaucoup d’autres facteurs entrent en jeu, comme votre lance à eau qui est certainement l’objet le plus intéressant et important de l’aventure. Et oui, Mario possède dans son dos une sorte de sac contenant un bocal rempli d’eau fraîche avec une pipette fixée par un drôle de soufflé bleu qui surplombe la tête du moustachu, ceci sera l’arme ultime de notre personnage puisqu’elle servira non seulement à effacer les dégâts du malfaisant, mais aussi à vous faire décoller du sol et à bien d’autres choses encore (il semblerait même qu’il puisse servir d’hydroglisseur d’après les images).

Deux positions de votre lance à eau sont disponibles :

- Il y a tout d’abord la position horizontale de la pipette cracheuse d’eau, cette position vous servira tout bonnement à effacer les graffitis, taches de pétrole, boue et autres substances repoussantes déposées sur les murs, sols ou autres endroits...
- Vient ensuite la position verticale, qui, elle, vous servira à décoller du sol. L’eau aura en fait le rôle d’un propulseur à la manière d’un réacteur ; votre lance à eau se transformera en un véritable jet-pack et Mario pourra ainsi se prendre pour un véritable oiseau.

Bien sûr, il y aura différentes pressions possibles, plus vous aurez d’eau, et plus votre jet partira loin et sera encore plus puissant. Il en va de même en ce qui concerne la fonction "jet-pack", plus vous aurez d’eau et plus vous vous propulserez haut dans les airs et pourrez ainsi atteindre des places auparavant inaccessibles. Pour cela, il vous faudra recharger votre bidon d’eau et ceci sera faisable grâce à des bouteilles d’eau que vous récolterez un peu partout sur l’île. D’après les dires, viser avec le jet d’eau ne sera pas d’une grande difficulté puisque la caméra se positionnera parfaitement selon votre position, de plus, la possibilité de faire bouger la vue sera toujours possible grâce au stick C de votre manette. Ceci prédit un joli avenir pour les phases de plate-formes pures et dures que vous pourrez rencontrer !

Une évolution sera aussi apportée en ce qui concerne Yoshi, le célèbre petit reptile sur lequel Mario monte. Vous pourrez monter avec Mario sur le dos de Yoshi, tirer la longue langue du reptile pour récupérer des fruits ou des ennemis, sauter ... Rien de nouveau jusque là, mais là où ça devient plus gênant, c’est lorsqu’on parle du fait que Yoshi peut dégueuler sur ses ennemis et sur les murs. Oui, oui ! Vous avez bien lu, Yoshi, en mangeant des fruits, peut vomir le jus de ceux-ci sur ses ennemis ou sur les murs pour effacer les graffitis qui s’y trouvent. Vous pourrez bien sûr effacer les graffitis grâce au sac d’eau que porte Mario sur son dos mais lorsque vous êtes sur Yoshi vous pourrez cracher du jus de fruit. Sympa non ?

Nous faisons aussi du réchauffé

Cela pourrait paraître un peu péjoratif comme intitulé de partie, mais il est vrai que Mario n’a pas subi de grandes évolutions comme l’avait affirmé Miyamoto San. En effet, Mario est toujours le même à l’exception de sa salopette qui s’est dépourvue de ses longues manches au profit de manches courtes (nous comprenons cela vu la chaleur ^^). Les joueurs de Super Mario 64 ne seront pas dépaysés en ce qui concerne la panoplie de mouvements dont dispose Mario, vous pourrez sauter, écraser des ennemis, enchaîner des saltos et rebondir sur les murs... La prise en mains ne devrait donc pas être très difficile pour les habitués, il faudra en l’occurrence apprendre à manier votre lance à eau si vous voulez progresser efficacement lors de votre périple ! Nous retrouverons aussi la célèbre récolte, pas d’étoiles, mais cette fois-ci de « Shines » qui ne sont en fait rien d’autre que de grosses faces de soleil en métal doré. Il est certain que récolter tous les Shines sera Le challenge de l’aventure et la durée de vie se verra considérablement augmentée.

Une révolution graphique ?

J’en vois déjà certains qui s’étonnent à la vue du titre... Super Mario Sunshine a souvent été l’objet de débats interminables qui relatent le fait que les graphismes du soft sont d’une horreur incroyable. Mais il en est tout autrement, Super Mario Sunshine exploite une grande partie de la puissance de la puce graphique Flipper, mais seulement il le fait à sa façon et il est clair que nous ne pouvons le voir à travers de simples images. Un Mario est un Mario, et tout le monde sait que cet univers-ci est d’une grande simplicité, il est intolérable de comparer un Starfox Adventures avec un Super Mario Sunshine, les deux mondes sont totalement différents, celui de Fox Mc.Cloud est extrêmement détaillé et futuriste contrairement à celui de Mario qui, lui, revendique son univers simple et naturel. Je vois mal Mario dans une grande ville détaillée pas vous ? Vous avez certainement bien interprété mon message, Super Mario Sunshine est un jeu dans lequel les décors sont fades, non détaillés donc vides. On pourrait pratiquement comparer cet opus au précédent paru sur Nintendo 64, il est vrai que la différence n’est pas flagrante. La différence se fait réellement ailleurs, Nintendo a astucieusement mit le paquet sur les effets spéciaux au détriment du décor. Et oui, prenons pour exemple l’eau de Super Mario Sunshine qui est digne d’un Wave Race Blue Storm si ce n’est mieux, tout est d’une fluidité remarquable, mais l’eau n’est rien comparée aux gigantesques monstres qui se présenteront sous forme d’un gros tas de boue dégoulinant merveilleusement bien (au passage on peut ajouter que le jeu bénéficiera de boss gigantesques ; 6 étaient présentés lors de l’E3 2002), le jet d’eau que vous propulserez contre cet immondice sera tout aussi remarquable... Ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les chanceux qui ont pu toucher au jeu lors de l’E3 2002 de Los Angeles...

En perspective

Super Mario Sunshine s’annonce comme une véritable bombe qui risque de faire grimper en flèche les ventes de la GameCube au Japon, le jeu est prêt à sortir (l’article a été rédigé le 14 Juillet 2002) et nous savons que Nintendo ne peut rater un Mario ^o^. Le 19 Juillet 2002 est la date clef puisque celle-ci est la date de sortie du jeu au Japon, en ce qui concerne les Etats-Unis le jeu verra le jour le 26 Août 2002. Quant à nous, nous aurons le droit d’y goûter seulement en Octobre...

Olivier