Consoles-Fan
23/10/2019

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3124 articles en ligne

 
Nekketsu Kunio-kun no DodgeBall
Des racailles qui jouent au foot d’accord...
...mais au ballon prisonnier !!? o_O

Nekketsu Kouha Kunio-kun (plus connu en occident sous le nom de Renegade) etait le tout premier jeu d’une s

Je suis en CM1 !

C’est donc ici une simulation de ballon-prisonnier que nous propose Naxat Soft sur le support Hucard. Le jeu est sorti en 1990, la présentation et les menus sont très sommaires. 3 modes sont présents : arcade, 2 joueurs en VS, et une sorte de story mode avec des dialogues entre les matchs et de mystérieux ovnis... Le jeu « arcade » commence par une petite scène, Kunio-kun se trouve aux portes de son lycée...surgit alors un gros lascar qui assomme Kunio-kun d’un violent coup de ballon, tous les potes racailles de Kunio accourent et ils partent tous à leur pousuite pour disputer des matchs de dodgeball à travers la planète ! Ouah ! la belle histoire ! -___-

Le 1er match se déroule donc au Japon avec le mont Fuji et les cerisiers pour décor. Les graphismes sont assez jolis pour un jeu de 1990 avec une jolie palette sur certains décors (la jungle). Entre les matchs on se rend à l’aéroport Naxat et on prend la compagnie Naxat Air Line pour se rendre à la prochaine destination ! On visite l’Angleterre, Iceland, l’Afrique (un très beau décor de jungle avec un coucher de soleil !), la Chine et enfin les USA...à la fin c’est Superman qui vient remettre la coupe -____-

Le comportement des joueurs diffère selon le revêtement au sol : dans le stage Iceland on glisse, il faut donc anticiper, puis dans le stage de la jungle on patauge dans la boue, votre personnage fait donc un peu de sur-place avant de partir...

L’équipe que l’on contrôle est composée de Kunio-kun, plus 6 autres joueurs, 3 sur le terrain et 3 autres de l’autre coté derrière les lignes adverses, ces derniers peuvent renvoyer les ballons aux joueurs ou peuvent aussi tirer sur les adversaires ! Pour remporter la victoire il faut vider les barres d’énergie de tous les membres de l’équipe adverse, de plus le temps est limité.

L’animation des personnages est très sommaire, les bruitages aussi tout ce qu’il y a de plus basique...le bruit de la balle qui frappe, des voix digitalisées grésillantes pour les personnages...

La musique pendant les parties est toujours la même, sympa au début mais vite irritante.

La passe, la passe !

Le gameplay est assez simple et en même temps très fun ! Les 2 boutons du pad suffisent pour exécuter de nombreuses actions.

Lorsque l’on a la balle : Le bouton I sert à faire des passes, le bouton II à tirer. Pour sauter il faut appuyer simultanément sur I et II, on peut aussi courrir comme dans les jeux de combat en faisant « avant, avant » et en restant appuyé. On peut réaliser toutes sortes de boulets de canon à la « Captain Tsubasa style » en sautant ou en restant au sol.

Lorsque l’on n’a pas la balle : Le bouton I sert alors à se baisser pour éviter les ballons de l’adversaire, puis le bouton II sert à rattraper la balle quand elle vous arrive dessus mais attention au timing ! il faut appuyer au bon moment.

Graphismes : 70% : Rien d’exceptionnel même si le jeu date de 1990, certains décors sont tout de même jolis et colorés !

Animation : 65% : Tout ce qu’il y a de plus simpliste et classique pour l’époque.

Bande son : 60% : Pas beaucoup de thèmes différents, on retrouve le même morceau durant les matchs. Les bruitages classiques : bip, boum, shrack shrack et quelques petites voix digitalisées pour les cris des persos.

Gameplay : 80% : Point fort du jeu ! c’est vraiment amusant tout comme l’était World Cup sur Gameboy ! De bons petits vieux jeux 2D dotés d’un gameplay en béton armé ! La maniabilité, avec le pad PCengine est bonne.

Durée de vie : 75% : Le jeu n’est pas très difficile, il se finit rapidement, seule la dernière équipe des USA est plus difficile à vaincre. Si vous avez possibilité de jouer à 2 sur une PCengine c’est mieux.

Note Globale : 70% : Au final, le jeu de Naxaft Soft ne s’en sort pas trop mal car il est très plaisant à jouer, il fait partie de ces jeux de sport avec lesquels on pourrait jouer des heures, un peu comme WindJammers (Power Flying Disc) sur NeoGeo...des jeux comme on n’en fait plus.



 Un grand merci
NOTE : 07/10