Consoles-Fan
19/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Gunslinger Girl Vol.2
2 stages et demi
Y’aurait-il de l’abus dans l’air ?

Heureusement que j’ai termin

Le décor vénitien est vraiment génial, pas magnifique, mais charismatique et bourré d’actions. Vous sautez dans un bateau à moteur qui fait plein de mouvements incohérents. Vous devez éliminer tant bien que mal les ennemis restés sur les côtés ou sur les ponts. Il faudra sauter de temps en temps du bateau pour quelques passages terrestres.

Le second stage se déroule dans une gare, ses voies et ses trains. La course poursuite est passionnante et longue.

Le mot « danger » clignotte en haut de votre écran lorsqu’il vaut mieux vous mettre à l’abris parce qu’un sniper vous a par exemple en ligne de mire et est prêt à tirer. Les déplacements « sur rail » que l’on vous propose permettent aussi d’échapper au danger et du moins de changer de point de vue afin d’avoir d’autres ennemis dans votre champs de vision. Ces déplacements sont plus ou moins rapides en fonction de votre état de santé. Une nouvelle option a fait son apparition : le rolling ! Il est disponible lors de ces déplacements : le mot rolling apparaît accompagné d’un petit son d’alerte. Lorsque vous l’actionnez, il accélère un peu l’action et vous met plus rapidement à l’abris car pendant votre déplacement, les ennemis continuent à vous tirer dessus sans que vous ne puissiez faire grand chose. Cette nouveauté apporte un vrai plus lorsque vous êtes bien blessées car vos déplacement se font vraiment au ralenti.

Autre petit détail à relever, vous découvrirez l’héroïne androïde dans un nouveau costume. Ouééééé ! Sinon, je m’aperçois que j’avais oublié de vous parler d’un élément déjà présent dans le premier épisode, il s’agit d’un coup spécial bien utile quand vous êtes submergé qui vous fait balancer une bonne rafale de balles qui atteignent toutes leur cible. Autant vous dire que c’est le carnage ! Le principe de lock est identique : vous devez incliner votre stick analogique dans une direction tout en appuyant sur triangle. Si vous souhaitez ajuster le tir vous même, la cible verte se colore en rouge pour vous signaler que votre tir fera mouche à coup sûr. D’ailleurs il vaut mieux réserver votre lock pour les ennemis un peu éloignés. En effet, il n’est pas infini, et les cibles rapprochées prennent beaucoup de place sur l’écran, ce sont des cibles faciles. Mais il n’est pas toujours possible de locker un ennemi qui se protège derrière un élément du décor tel un tonnelet. Il faudra alors ajuster votre tir manuellement.

Rappelez-vous, il faut jouer tactique ! Cachez-vous pour recharger et éliminez tout ce que vous pouvez tant qu’il reste des balles dans votre chargeur. Si vous ne vous cachez pas pour recharger, vous risquez de vous manger une bastos. Je ne sais pas si j’ai bénéficié de mon expérience du premier volet, mais ce second volume m’a semble plus simple. Sans doute parce que la tactique y est encore plus présente et que si vous jouez bien le jeu, vous vous en sortirez encore mieux, il n’y a plus grand place pour le hasard.

Avec Gunslinger Girl, on connaît la règle du jeu : c’est court, très court, et là ça l’est encore plus car on a vraiment l’impression de s’être fait voler un stage. 3 stages pour le prix d’un jeu et on ne vous en offre finalement que deux, voilà sans doute une arnaque qu’il faut absolument dénoncer. Le jeu est fun, très fun, mais cela ne pardonne pas tout même si je suis persuadé que j’y reviendrai un jour !

Graphismes : 71%
analogue à ce qu’on a eu droit au premier opus...

Animation : 56%
C’est clairement le point faible du jeu et pourtant cela ne nous empêche vraiment pas de nous amuser

Jouabilité : 68%
Après le premier épisode, le gameplay semble être bien maîtrisé, mais il est clair qu’on ne nage pas dans le bonheur.

Bande Son : 61%
Plutôt anecdotique et pas vraiment recherchée.

Intérêt : 35%
Absolument honteux, ils ont fait encore pire que dans le premier volume en ce qui concerne la durée de vie. A petit prix, je pourrais comprendre, mais là...

Note Globale : 56%
Comprenons-nous bien, Gunslinger Girl est un jeu fun à souhait, mais 2 stages, un "faux stage" et un tutorial, faut pas non plus pousser bobonne dans les orties.


NOTE : 05/10