Consoles-Fan
16/01/2018

Auteur
  

2888 articles en ligne

 
Whiplash
Le coup du lapin
C’est

J’ai toujours eu un petit faible pour les jeux Crystal Dynamix. Ils ont su me s

Les savants fous de l’entreprise Genron ont encore frappé. Faudrait les enfermer un de ces 4. Cette fois-ci, ils se sont visiblement acharnés sur de pauvres petits animaux sans défenses pour réaliser des expériences sans intérêt scientifique et qui feraient hurler Brigitte Bardot encore plus fort que Lara Fabian. Et ce sont justement deux petits animaux (Spanx la fouine âgée de 3 ans et Redmond le lapin âgé de 6 ans) inséparables car menottés, issus de ces expérimentations qui se sont malencontreusement échappés suite à un disfonctionnement. Ceux-ci vont alors tout faire pour s’échapper, tout casser pour se venger du laboratoire qui pratique des expérimentations ignobles et user de plein d’ingéniosité pour y arriver. Comme la fouine et techniquement plus lourde que le lapin, elle va prendre rapidement la chose en main et se servir du lapin comme projectile et bon-à-tout-faire. Vous aurez compris que vous dirigez donc la fouine et que le lapin n’est qu’une excuse pour être utilisé comme masse d’arme, comme hélicoptère en le faisant tournoyer rapidement, comme crochet, comme fusible, comme ballon rempli d’hélium... Il devra même déboucher les W.C. (c’est peut-être ça le pire finalement) ! Pauvre lapin ! Mais n’ayez crainte, ce dernier est devenu indestructible depuis qu’il a été créé au Dura-Spray et finalement, ce qu’il va subir pendant tout le jeu n’est rien face à ce qu’il a subi jusqu’ici. Quoi que...

Whiplash est un jeu de plate-forme comme on l’aime où jugeotte et vandalisme pur et dur se rencontrent dans ce petit soft bien sympathique dont la réalisation date malheureusement d’une autre époque. Mais le côté cartoon rend le tout très acceptable. Il faut cependant noter des bugs, une 3D pas très stable et des ombres mal gérées.

L’humour très cartoon fait mouche et les dialogues délirants ainsi que les voix bien débiles de nos deux amis sont très bien réglées. La mise en scène est bonne avec des éléments scénaristiques qui se déclenchent généralement pour donner un peu plus de piment à l’action.

Whiplash est un bon petit jeu de plate-forme qui se prend pas au sérieux mais donc la durée de vie un peu courte m’encourrage à vous le faire acheter, mais uniquement d’occasion !

Graphismes : 63%
On dirait de la Psone lissée.

Animation : 72%
Fluide, maus vu le niveau c’est plus que normal.

Jouabilité : 78%
Une gampelay rigolo et immédiat qui nous rend vite accroc.

Bande Son : 77%
Des voix bizarres et des sons bien rythmés.

Intérêt : 68%
Whiplash est un titre entre plate-forme, action et réflexion que j’adore mais il se boucle en quelques heures.

Note Globale : 70%
Allez, je lui donne son 7 parce que finalement ce jeu m’a bien fait marrer et c’est finalement ça le principal. Il aurait du sans doute sortir sur une autre génération de console ou du moins beaucoup plus tôt, car aujourd’hui, il fait déjà figure d’ancêtre.


NOTE : 07/10