Consoles-Fan
17/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Gunslinger Girl Vol.3
Conclusion et
d

C’est peut-

Bon, une fois de plus on nous ressert le premier stage qui sert de tutorial. On connaît la chanson et si vous avez déjà joué aux épisodes précédents, vous pourrez passer ce passage ô combien ennuyeux. Allez hop, on passe à la suite siouplé !

KWAAAAAAAA ?

Récapitulons les épisodes précédents. Dans le premier volume, nous avons eu droit à 3 véritables stages. Le second opus n’en a révélé que deux vrais nouveaux. Bien ! Peut-on espérer à une petite faute de goût qui sera corrigé dans le 3eme volume. Hélas non... Rebelote, Gun slinger Girl Vol. 3 enchaîne le tutorial avec un stage à la noix comparable au deuxième stage du deuxième volume. Ca va ? Tout le monde suit ?

Puis, vient le second stage qui se déroule à moitié dans un hangar qui ressemble à votre salle d’entraînement détruite...L’autre moitié se déroule à l’extérieur. Il reste donc le dernier stage du volume et de tout le jeu et là aussi, si je veux bien lui reconnaître une certaine tension, un certain suspens, les décors qui semblent grandioses puisque se déroulant dans une arène Antique, se révèle très fade du point de vue des couleurs.

Rien ne m’a donc vraiment bien étonné dans ce dernier opus qui est pour moi le moins bon des 3. La série n’a donc fait que régresser au fil des volumes et c’est dommageable car c’était plutôt bien parti. Est-ce une lassitude de ma part ? Je ne pense vraiment pas car il y a dans chaque volume trop peu de stages que pour être lassé. Au contraire, ce trop peu engendre une certaine impatience vis à vis des stages suivants.

Gun slinger Girl Vol.3 propose un challenge encore plus important. Les ennemis possèdent de plus en plus des gilets pare-balles qui vous obligent à effectuer un maximum de headshot. Cependant, en étant habitué au gameplay, cela devrait contrebalancer cette difficulté supplémentaire. A vrai dire, je n’ai pas vraiment eu trop de problèmes sur ce dernier volume. Les séances d’entraînement vous préparent vraiment bien au jeu ? Je les ai toutes refaites par acquis de conscience qu’il n’y avait vraiment rien en plus.

L’élément un peu nouveau de cette version est la gestion du temps qui est vraiment très serrée. Or, lorsque vous êtes blessé, vous vous déplacez moins rapidement. Vous perdez donc du temps et vous pourriez donc échouer un stage sans avoir vidé votre jauge de vie. Finir le stage en vie n’est donc plus suffisant, votre état de santé moyen aura un rôle primordial. Mais ne désespérez pas s’il vous reste peu de vie, certains ennemis laissent derrière eux des trousses de secours. Pour avoir plus d’informations concernant le gameplay de ce jeu, je vous invite à lire nos tests des autres volumes du jeu !

Mais je voudrais juste encore vous parlez des boss qui sont vraiment très décevant dans ce 3eme volume. Entre le tank lourdaud très simple à abattre et le boss final insipide, qui revient plein de fois à la vie mais qui ne se bat vraiment pas mieux à chaque fois, il n’y a que Pia qui tire son épingle du jeu.

Une fois bouclé, une fois le générique de fin passé, vous pourrez jouer avec d’autres personnages Rico et Triela au stage de l’hôtel et de la gare qui sont à mon avis les deux meilleurs stages de la série. Ca met un peu de baume au cœur mais cela n’a rien de bien neuf.

Alors que dire de ces 3 volumes de jeu à part que c’est l’arnaque puisque tout aurait pu sortir en un seul jeu. Le 3eme volume est vendu avec un box qui vous permet de ranger ensemble vos 3 volumes. Ca nous fait une belle jambe vu la facture totale. Et puisqu’en plus le jeu se dégrade de volume en volume, je ne peux que trop vous conseiller de vous tourner sur le marché de l’occasion.

Graphismes : 69%
Des décors moins charismatiques que les opus précédents.

Animation : 56%
Le même moteur, encore et encore.

Jouabilité : 68%
C’est toujours la même chose, épisode après épisode.

Bande Son : 61%
A part l’écran-titre...

Intérêt : 23%
Le moins bon de la série, je suis déçu, déçu, déçu...

Note Globale : 48%
Chers, courts mais amusants, le jeu se dégrade malheureusement au fil des volumes.


NOTE : 04/10