Consoles-Fan
20/01/2018

Auteur
  

2889 articles en ligne

 
Street Racing Syndicate
Need For Speed Underground
A la japonaise

Si vous avez aim

Techniquement, Street Racing Syndicate tient vraiment bien la route avec des décors très aboutis mais pas sans faiblesses : je pense par exemple à la modélisation des arbres qui se limitent à un croisement de 3 plans. L’asphalte et les trottoirs humides nous donnent droit à de jolis reflets. Il y a un peu de clipping mais cela reste de l’ordre du détail puisqu’il est présent uniquement dans le rétroviseur !

Les courses se déroulent de nuit, ce qui laisse la part belle aux éclairages. Des spots publicitaires sous la forme d’insertions filmées donnent vie aux décors. Certes, les sensations de vitesse ne sont pas tout de suite bonnes, mais les tracés qui proposent quelques bons dénivelés sont amusants à parcourir. Et puis il y a tout l’aspect carrière qui prend une place très importante puisque vous devrez acquérir des moteurs plus puissants, des points de réputations, pour participer à la crème de la crème des tournois illégaux. Ces points de réputations sont d’ailleurs assez comparables aux Kudos de Metropolis Street Racer ou Project Gotham Racing, c’est selon ! Ils dépendent essentiellement de votre conduite impressionnante et de votre classement à chaque course.

Pour participer aux tournois, vous sillonnerez les rues à la recherche de points de rendez-vous. Une carte vous aide à vous repérer. En chemin, n’hésitez surtout pas à provoquer en duel vos rivaux de passage dans le coin. Au fil des missions, vous gagnerez de l’argent (en plus de la prime remise au vainqueur, vous pouvez effectuer des paris) pour acheter de la nitro tolérée dans les tournois, effectuer quelques transformations ou réparer les dommages causés à votre véhicule, Parce que vous en conviendrez, participer à des tournois avec un peu de tôle froissée tout vos potes du club de tuning d’Issy les moulineaux et devant la gente féminine, ça le fait pas !

Car Street Racing Syndicate, c’est aussi un jeu de drague ! Impressionner les filles en relevant leur challenge afin qu’elles montent dans votre voiture sera aussi au programme. Le summum du kitch reste les vidéos de celles-ci que vous pouvez débloquer. Elles exécuteront alors leur parade nuptiale en se trémoussant devant vous.

Ah, oui ! Tant que j’y pense ! Evitez tout de même de rentrer un peu trop en contact avec la police : n’oubliez pas que ce que vous faites est illégal et qu’ils vous poursuivront à la moindre incartade. Ce n’est donc pas le moment de faire des excès de vitesse ! Vous devriez alors les semer avant de pouvoir continuer votre petit bonhomme de chemin.

Et si cet aspect de l’aventure ne vous intéresse pas, que vous souhaitez juste participer à des courses de voiture, sans vous prendre la tête, le mode Arcade est là pour vous servir !

Le gameplay est très axé Arcade et il est simple d’envoyer vos concurrents dans le décor. Cela coûte un peu d’argent puisqu’il va falloir payer les réparation mais cela handicape fortement vos concurrents qui auront bien du mal à rester dans la course. Les phases de tuning et de gestion des réparations, achats et tuti quanti sont très simples à gérer.

Namco signe donc ici un titre qui ne bénéficie malheureusement pas d’un tapage médiatique ahurissant et c’est bien dommage. Pour ma part, je me suis bien amusé, le tuning japonais me convient sans doute mieux ;) En ce moment, sur Xbox, les amateurs de jeu de course sont décidemment servis comme des rois.

Graphismes : 88%
Une superbe modélisation des villes même si on regrette la présence de certains éléments en 2D comme le public. Il est quand même animé et pas mal de jeux de voiture n’en mettent même pas donc finalement, l’effort est bien là.

Animation : 68%
Ca fonce, surtout avec un petit coup de nitro et un petit effet de motion blur mais il y a de nombreuses baisses de framerate à signaler ! Heureusement, cela ne nuit pas trop au gameplay, c’est juste désagréable à l’oeil.

Jouabilité : 87%
Très axé Arcade et très jouable, vous apprécierez les sensations de conduite.

Bande Son : 72%
Aimer la techno n’est pas un plus ! Bizarre pour un jeu basé sur le tuning, la frime et tout ce qui s’en suit. Enfin, pas tout quand même ! Mais chez Namco, il semble qu’on préfère le groove !

Intérêt : 84%
Une durée de vie honnête, un challenge varié et des filles à draguer.

Note Globale : 84%
Plus amusant, tout aussi joli mais moins fluide que Juiced. Ces deux titres visent en tous cas un public identique. Encore un jeu de course intéressant à acheter si vous avez déjà Out Run 2 et Burnout 3.


NOTE : 08/10