Consoles-Fan
20/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Soir
Bient

Ce jeudi 21 octobre, Sony avait choisi l’a

Il faut montrer patte blanche à l’entrée : des soldats de Killzone vous fouillent soigneusement

La malédiction du Pharaon

Like a virgin, hey, touched for the very first time

Cette année, après avoir bien rappelé à tout le monde que Sony était leader du marché et que la PS2 se vendait encore mieux que la PSone, que la Belgique était le deuxième pays Pal après l’Angleterre où le mode online était le plus populaire sur PS2, après avoir présenté quelques carcasses de PStwo et après avoir brandi une PSP qui restera éteinte toute la soirée, le PDG de Sony Belgique nous invita à observer sur un grand écran les quelques sorties phrares de la fin de cette année. Puis, nous avons enfin pu atteindre le buffet. J’ai pu attrapé des frites avec du pain. A moins que ça ne soit du pain avec des frites.

Ruée sur le buffet

Mais la mauvaise surprise, finalement, c’est que les jeux présentés en version jouables étaient pour la plupart aussi fades que le menu. Sony vend des consoles, plein, et c’est finalement un peu ce qu’on retiendra. La plupart des jeux présentés étaient déjà sortis, aucun jeu PSP n’était présenté. Il y avait Jak 3 et Ratchet and Clank 3 qui présentaient un gameplay très étendu (course de buggy pour Jak 3 par exemple...) mais pourtant sans surprise. On avait finalement juste le droit de se consoler sur du GT4 qui semble tenir toutes ses promesses, du Killzone qui viendra rivaliser avec Halo 2 ou Rainbow Six 3, du Sly 2 amusant mais dont le moteur est identique au premier épisode et de l’Eye Toy : Play 2.

Seul ce dernier a vraiment retenu mon attention par son aspect un peu novateur. Mais attention, s’il y a bien des jeux originaux et souvent plutôt débiles, pas mal de jeux ne sont que des refontes de l’épisode précédent. Les graphismes sont maintenant en cell-shading et largement plus présents. D’un point de vue de l’apparence, cette suite semble donc bien différente mais méfiez-vous du fond ! Côté originalité, on pourra tout de même préparer des petits plats en coupant des légumes et jouer au gardien de but. Pour ma part, j’ai été largement plus convaincue par Sega Superstars. On verra bien lors du test.

Les soldats de Killzone se font un petit PES4 entre deux missions