Consoles-Fan
18/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Soir
EA World

C’est au Brussels Event Brewery (l

Ainsi, nous avons pu essayé l’excellent Goldeneye Rogue Agent après avoir passé un petit entraînement à la carabine à plomb. Quelle que soit la console choisie, il n’y avait pas vraiment moyen de voir de différence que l’on joue seul ou à 4.

Du côté des Sims, Electronic Arts présentait The Urbz en version non-jouable et The Sims 2 sur PC en version jouable, et pour cause, le jeu est déjà disponible depuis quelques semaines.

- The Urbz : Sims In The City

- The Sims 2

Des sims en personne nous accueillaient à l’entrée de leur habitat de fortune pour nous faire visiter.

Des parallélépipèdes losanges verts (ceux que les Sims ont au-dessus de leur tête) en véritable carton à monter soi-même nous étaient remis à l’entrée afin de diriger les deux demoiselles du stand et de leur demander (quasi) tout ce qu’on voulait. La mienne est partie arroser ses plantes.

D’autres Sims s’amusaient dans la rue et pratiquaient la danse urbaine, le trip-hop et le breakdance.

Du côté de la terre du milieu, Arwen prédisait l’avenir dans des cartes alors que Gandalf réalisait quelques numéros de magie (Close up, close up, vous n’avez rien vu) dans un splendide décor de théâtre. Des bornes XBox, Gamecube et PS2 présentaient le RPG tiré de la célèbre trilogie : The Lord Of The Rings : The Third Age et le RTS sur PC en version non-jouable.

Non loin de là, des catcheurs chevronnés s’envoyaient dans les airs (spéciale dédicace à Teiseken) sur un ring afin de promouvoir le dernier Def Jam Vendetta : Fight For NY.

Caché tout au fond, une vidéo du tout dernier Medal Of Honor tournait dans une petite salle de cinéma gardée par un soldat vigilant.

Les filles de Need For Speed Undeground se prélassaient sur leur voiture alors que nous pouvions essayer sur grand écran ce deuxième opus encore plus joli que le premier mais qui se déroule toujours de nuit. Certains décors bluffants méritent qu’on s’attarde une fois de plus à ce titre qui, je l’espère, sera moins répétitif que le précédent.

Chez EA Sport, on présentait la nouvelle cuvée de Fifa (en attendant Fifa Street), une fois de plus très axé Arcade mais qui propose avantageusement de jouer avec les véritables joueurs. Là aussi, toutes les consoles étaient largement représentées par de nombreuses bornes qui longeaient le mini-terrain de foot où nous avons assisté à des représentations de jonglerie avec un ballon de foot.

Côté buffet, il y avait le choix entre du mexicain, de l’italien, du grec et du chinois, sous le regard vide d’automates blancs comme des statues mais bel et bien vivants.

Le bilan est donc positif pour Electronic Arts qui présente des titres forts mais l’audace n’est vraiment pas au rendez-vous : des suites, que des suites, on commence à savoir quelle configuration auront les fêtes de fin d’année. Un James Bond, un Lord Of The Rings, un Sims, un Need For Speed, un Def Jam Vendetta, tiens, c’est bizarre, il n’y avait pas d’Harry Potter !