Consoles-Fan
19/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Wreckless : The Yakuza Missions
En th
Chase HQ Powaaaaaaaaaaa et am

Wreckless est un jeu surprenant et riche, entrez entrez, que je vous d

Chase HQ revival

Wreckless est un jeu qui s’inscrit dans la lignée des Chase HQ et ô joie ! Ô bonheur, les programmeurs se sont payés le luxe d’enrichir fortement le concept. Je dirais même plus que les programmeurs ont voulu trop en faire, du coup on se retrouve avec un jeu qui possède de très bonnes qualités et tant de détails qu’ils relèvent plus fortement les quelques défauts du jeu comparé à un jeu plus classique qui finit par passer inaperçu. Aussi il sera nécessaire de faire fi des quelques défauts et de se concentrer sur les points forts de ce titre qui m’a véritablement conquis, scotché à l’écran et je m’en explique !

Commençons par la réalisation : une véritable démo technique de la X-Box. Non seulement les voitures et les villes sont superbement modélisées, mais en plus les effets de lumière, reflets, pyrotechniques et de particules sont tout simplement classés dans les plus beaux vus dans un jeu vidéo jusqu’à présent. D’ailleurs les effets sont parfois tellement exagérés qu’on ne voit plus grand chose. Dans certains cas, vos ennemis n’hésiteront pas à rouler sur des sortes de mines aveuglantes disposées dans les arènes afin de vous échapper. Il est en effet difficile de bien viser un ennemi dans une gerbe de feu d’artifice ! Les effets d’eau sont eux aussi magnifiques, surtout pour un jeu de voiture !

Je suis comme une boule de flipper, qui roule…

Vous avez le choix entre plusieurs voitures aux caractéristiques et aux formes les plus variées, cela va de la buggie en passant par la voiture de sport et les véhicules blindés. Vous pourrez même piloter un tank et tirer en pleine ville : le délire ! On sent bien que les programmeurs ont bien pensé à faire plaisir au joueur en offrant suffisamment de bonus cachés pour revenir jouer aux anciens stages avec des véhicules aux comportements complètement différents ! Vous pouvez ainsi diriger un véhicule lent mais lourd et destructeur ou des véhicules dont le modèle physique s’apparente aux balles magiques. Leur maniement n’est pas fort simple, mais pourtant on s’y fait, tant le désir de persévérer dans Wreckless est grand.

Le challenge est difficile mais on échoue à chaque fois de peu, ce qui renforce la tenacité du joueur. Vous choisirez entre deux modes de difficulté : normal ou hard, ainsi que deux modes de circulation : dense ou faible. Je vous conseille vivement la dense, c’est beaucoup plus drôle, puisque Wreckless vous offre la possibilité de tout détruire : véhicules, décors… A côté de Wreckless, Crazy Taxi est beaucoup plus sage. En plus de cela, les objets se détruisent en plusieurs morceaux et ne sont pas simplement renversés. Il y a de véritables débris. Et c’est sans doute parce qu’ils ont poussé la destruction à l’extrême que l’on peut noter un premier défaut : il est possible de traverser certains poteaux. C’est dommage, mais d’un autre côté, quel jeu vous permet de tout exploser de la sorte ?

Votre voiture se détruit aussi peu à peu mais elle reste indestructible au final puisque vous n’avez pas de jauge correspondant à l’état de la voiture. Vous pouvez donc bourriner comme vous le souhaitez, cela vous fera juste perdre un peu de temps. Il est dommage que les programmeurs n’aient pas au moins pensé à rendre le comportement de la voiture plus chaotique au fur et à mesure de sa destruction.

Les missions qui vous sont proposées sont tellement variées que chaque mission (20 en tout divisées en deux groupes et donc la plupart sont à débloquer) s’apparente à un nouveau jeu dont le niveau de difficulté est assez inégal. Et parfois, il faut bien avouer que le jeu est difficile à cause de la jouabilité : il arrive même que l’on réalise certains exploits complètement par hasard. L’effet inverse est aussi de mise !

Je casse tout tout tout casse tout tout tout ce que je touche…

Parmi les jeux proposés, on décompte du Destruction Derby like dans la ville où vous devez détruire des voitures Yakuza ou juste les percuter pour leur piquer du pognon, de la maille, de l’oseille, du fric, du blé, tes économies, tes sous, tes brouzoufs. Ces derniers peuvent aussi vous percuter pour récupérer leur argent. D’autres missions vous proposeront de terminer des circuits le plus rapidement possible où l’adresse et la dextérité règneront en maître. Une mission très amusante vous fera transporter en toute urgence des poches de sang vers un hôpital afin de sauver la fille du premier ministre. Vous avez au départ 6 poches de sang. A chaque fois que vous vous cognerez trop violemment ou qu’un Yakuza foncera sur votre voiture, une poche de sang éclatera. Il faudra arriver avant le temps imparti à l’hosto avec au moins une poche de sang intacte. Vous vous souvenez de Blast Corp en N64 ? La mission de protection du bus s’y apparente fortement. Vous devez détruire les voitures des Yakuza et les décors avant que le bus que vous devez protéger ne les percute. D’autres missions sont de véritables labyrinthes ! Une autre mission très amusante est celle des déchets radioactifs que vous ne pouvez transpoter qu’un temps limité, le compteur geiger redescendra lorsque vous vous en débarassez ! Il faut ramener des déchets vers des centres de traitement dans un temps imparti. Ces déchets sont transportés par des camions qui circulent, vous aurez donc intérêt à bien connaître le plan de la ville et les emplacements à rejoindre si vous voulez réussir à la fois dans les temps et sans que le niveau de radioactivité soit trop important. Ca fait pas mal de paramètres à gérer en même temps ! Chaque mission est un petit bijou d’originalité et de variété et c’est bien là la force tranquille de Wreckless !

Une flèche verte en haut de l’écran vous indique à l’instar de Crazy Taxi le but à atteindre. Cependant, cette flèche vous induit très souvent en erreur car elle ne prend pas en compte le plan de la ville. Ce dernier est d’ailleurs assez peu clair. Les indications en pleine rue vous induisent également en erreur. C’est à se demander ce que les programmeurs ont voulu faire. Par contre, le fait de se déplacer dans des villes énormes et détaillées vous permet d’effectuer des solides raccourcis parfois plus périlleux que le trajet proposé mais cela rajoute pas mal de piment.

Même au niveau musical, Wreckless est agréable. Sans offrir de grands moments, il faut bien avouer que les thèmes choisis collent parfaitement bien à l’action.

Terminons enfin par les replays dotés de nombreux effets spéciaux et qui sont tout simplement magnifiques, le jeu est si détaillé qu’avec le grain utilisé et les mouvements « caméra à l’épaule », on dirait du film.

Wreckless est véritablement mon coup de cœur du moment, le jeu que je n’attendais vraiment pas et qui a remué en moi de vieux souvenirs chasehachcuyens*. Alors si vous êtes un nostalgique, un vieux de la veille, si vous aimez les challenges, l’originalité et qu’une maniabilité un peu bizarre mais pas insurmontable ne vous effraie pas parce que vous avez fait le Vietnam, la guerre du Golfe, les parcs Six Flags (NDBlink : Goliath Powaaa) et que vous avez même déjà été mangé au resto chinois alors que la carte est intégralement en allemand ; alors foncez !

Graphismes : 95%
Félicitation Activision : mention très bien ! Je pense n’avoir jamais vu autant d’effets spéciaux dans un jeu. La X-box gère tout sans broncher, et en plus de cela, le rendu général est magnifique et les polygones employés sont très nombreux ! Les voitures paraissent simonisées : magnifique.

Animation : 95%
Que dire si ce n’est que Crazy Taxi peut aller se rhabiller. Wreckless c’est du délire total, on peut tout casser, il y a un trafic absolument incroyable. Vous pouvez créer de véritables carambolages. Les programmeurs ont même pensé à pousser le détail jusqu’à la fuite des gens de leur véhicule accidenté ! Par exemple si vous renversez un tramway ou un bus, une foule s’en réchappe ! Et avec tout ça : pas un seul ralentissement et une animation en 60 images/seconde. Le seul défaut à relever est la piètre animation des personnages. Mais c’est du détail !

Jouabilité : 66%
Voici peut-être le petit défaut du jeu, il faut un peu de temps pour s’habituer à la maniabilité ou je dirais plutôt qu’il faudra que vous vous dégotiez le véhicule qui vous convient. Cependant ne vous effrayez pas de trop, Wreckless est tout à fait jouable.

Bande Son : 75%
Même si la bande-son est assez classique, le choix des thèmes utilisés est très souvent judicieux et plonge le joueur dans l’ambiance.

Intérêt : 95%
Wreckless dispose d’une bonne durée de vie puisque 20 missions vous sont proposées et qu’une fois le jeu terminé, on y revient afin de débloquer tous les véhicules ou juste pour le plaisir. Au niveau de la variété vous serez servi puisque Wreckless est un gigantesque crossing over entre Chase HQ, Destruction Derby, Driver et Crazy Taxi !

Note Globale : 82%
Wreckless est vraiment une excellente surprise, le jeu m’a littéralement scotché, j’espère que vous vous laisserez tenter et que ce test vous aura convaincu car voilà un jeu qui mérite vraiment que l’on s’y attarde tant il est bourré de qualités et d’originalités. Un exemple à suivre ! Wreckless 2 est d’ores et déjà prévu : vivement ce jour béni !


Le syst
NOTE : 08/10