Consoles-Fan
20/04/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2926 articles en ligne

 
Naruto : Gekit
Vous n’aimez pas la baston ?
En garde ! Attention

Apr

On aurait pu cependant être très craintif face à cette suite qui semblait surfer sur la vague et ne proposer que quelques personnages et stages supplémentaires. Mais si c’est effectivement un peu le cas, Tomy ne s’est pas arrêté là. Ainsi, ils ont rajoute un mode 4 joueurs qui interviendra aussi dans le très long mode Story. J’avoue ne pas avoir été vraiment convaincu par ce petit plus tant le jeu devient ultrabourrin. Déjà, on ne nage pas dans la technique même s’il est nécessaire de savoir parer les coups si on veut espérer remporter la victoire, mais là cela devient la plupart du temps du grand n’importe quoi ludique au profit du visuel vraiment très impressionnant et aérien. Je l’avais déjà souligné lors du test du premier opus mais il faut bien avouer que Tomy sait y faire avec le cell shading. Les personnages sont superbement incrustés dans les décors assez inégaux et pour la plupart recolorés et remixés avec quelques petites modifications météorologiques par rapport au premier Naruto. Les décors restent donc assez discrets niveau animation.

Je ne voudrais pas tenir rigueur de la faiblesse du mode 4 joueurs de ce titre à ce jeu qui dispose tout de même d’un gameplay extrêmement au point, surtout pour un jeu à licence. Les coups s’enchaînent très facilement, il suffit d’unir un bouton à une direction. Le novice peut maîtriser le jeu très rapidement et s’amusera donc tout de suite. Je doute par contre que le jeu soit très profond. Mais il est long ! Le mode scénario vous propose diverses situations qui vous conduiront même à certaines phases de beat-them-all comme pour casser le rythme parfois un peu trop monotone.

Une jauge magique scindée en deux vous permet si elle est pleine d’effectuer un coup spécial très impressionnant. Si vous n’êtes arrivé qu’au premier palier, vous pourrez effectuer une technique secrète qui vous permet de vous retrouver dans le dos de votre adversaire alors qu’il vous frappe. Une technique défensive donc mais qui vous permet de reprendre le dessus en attaquant votre adversaire (lâchement) de dos. Mais si jamais c’est votre adversaire qui se trouve dans votre dos, il faudra que vous pensiez à vous retourner, car cela ne se fait pas automatiquement. Si vous appuyez sur les différents boutons, vous frapperez dans la mauvaise direction. Si vous optez pour cette technique peu efficace, il faudra brasser suffisamment d’air pour qu’il attrape un rhume.

Les différents personnages possèdent un gameplay assez similaire. Pourtant, la présence des différents protagonistes dont certains sont à débloquer n’est pas juste un prétexte graphique. Chacun possède ses propres caractéristiques et sera plus ou moins efficace en fonction de votre tactique de jeu.

Mais il n’y a pas que des persos à débloquer : de nouveaux décors et modes de jeu peuvent être achetés dans un shop. Ce qui en plus des nombreux modes de jeu qui ont fait leur apparition, aura l’avantage d’augmenter encore un peu la durée de vie de ce titre qui se place finalement bien loin devant son prédécesseur, malgré les nombreuses redites. L’idéal est finalement d’acheter ce nouvel opus en espérant que vous n’aviez pas le précédent puisque celui-ci n’a plus d’autre rôle à tenir que celui de s’éclipser.

Graphismes : 83%
Si les décors ne sont pas extraordinaires, le cell shading utilisé uniquement sur les personnages est un des plus réussis jusqu’à l’heure actuelle.

Animation : 90%
60 images par seconde et pas un accroc.

Jouabilité : 78%
Très accessible, peut-être trop, diront les pros du jeu de baston.

Bande Son : 67%
La bande-son est sympa mais pas inoubliable.

Intérêt : 81%
Pour tout boucler, il faudra prendre son temps. Pour un jeu de baston, la durée de vie est vraiment très honorable, dommage que le mode versus finisse par lasser et que le mode 4 joueurs soit si bourrin.

Note Globale : 77%
Naruto 2 n’est pas à Naruto ce que Street Fighter II’ est à Street Fighter II, rassurez-vous ! Certes, tout n’est pas vraiment neuf à 100% mais les nouveautés sont suffisemment nombreuses pour justifier son achat. Mais evidemment, si vous pouvez vous le prendre en okaz, alors là...


NOTE : 07/10