Consoles-Fan
21/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2889 articles en ligne

 
Crazy Taxi 3
Pas si fou que
3

D

Ha ça, pour être une belle déception, Crazy Taxi 3 est une bien belle déception… Même si du point de vue des circuits Crazy Taxi 3 offre 3 circuits à la place de deux pour les anciens épisodes, les deux premiers circuits sont issus des deux premiers épisodes. Il n’y a donc qu’un véritable nouveau circuit à Las Vegas, certes original avec des visites de canyons et contrées désertiques mais vraiment, le plat de résistance est peu consistant. West Coast est donc issu du premier épisode alors que Small Apple n’est autre que le circuit du second épisode mais de nuit. Glitter Oasis, le tout beau tout neuf, se joue aussi de nuit. L’intérêt graphique est bien entendu une gestion des phares des voitures et de la luminosité. Mais à part cela, le jeu ressemble comme deux gouttes d’eau à la version Dreamcast, avec des textures assez floues et malheureusement quelques ralentissements encore présents alors que la X-Box n’est certes pas confinée dans ses derniers retranchements. Quelques améliorations sont certes apportées comme par exemple de plus jolis reflets sur les voitures mais par contre, le clipping semble beaucoup plus présent que sur la version Dreamcast. En tout cas, c’est plutôt impardonnable pour une console de cette génération. Les buildings apparaissent vraiment trop en blocs, c’est assez inexplicable. Pour les véhicules, même constat, ils apparaissent bien tard…

Au niveau musical, le choix est plutôt étonnant, le best-of des musiques classiques jouées à l’accordéon par André Rieux est plutôt choquant. Non, je vous rassure, c’est toujours de la musique de sauvage !

Le nouveau stage offre une ambiance très lumineuse avec ses jolis néons fluos et la musique choisie pour ce dernier dénote des Offspring et autres Bad Religion puisqu’elles font très Elvis Presley ! Pour Las Vegas, c’est plutôt bien choisi et c’est plutôt culte et rigolo ! Un changement de luminosité s’opère dans ce stage, la nuit tombe en un seul coup (le stage commence dans une ambiance fin de coucher de soleil), c’est assez brusque mais bon ça a au moins le mérite d’exister. Dernière critique de ce stage : les rues sont très larges, du coup, la circulation n’y est pas très dense… Mouais…

I’m just too good !

La jouabilité de Crazy Taxi 3 change légèrement. S’il est possible de faire des démarrages en trombe vers l’avant, il est dorénavant possible aussi de les effectuer en arrière. Le saut du deuxième épisode est conservé et désormais aussi d’application dans le stage du premier épisode. Enfin le freinage est moins brutal, il vous faudra donc prévoir des distances de freinage un peu plus longues, ce qui risque de dérouter au début les habitués des Crazy Taxi qui perdront leur repères de distances. Dans l’ensemble, le jeu semble aussi un peu plus lent, moins pêchu.

Sinon Crazy Taxi offre le challenge habituel de vous faire découvrir des villes immenses en transportant le plus grand nombre de clients possible, jusqu’à 4 en même temps, vers les endroits les plus divers. Vous recevez de l’argent lorsque vos clients sont contents (en gros si la course a été rapide ou non) ou par exemple lorsque vous effectuez de splendides sauts. Au bout du temps imparti qui est prolongé à chaque nouveau client embarqué, vous êtes jugé sur votre score et sanctionné par une lettre illustrant votre niveau ! A vous de perdre le moins de temps possible lorsque votre taxi est vide.

Yeah yeah, i know !

En résumé, Crazy Taxi 3 ne propose qu’un véritable nouveau circuit, mais d’un autre côté, il propose 3 circuits en tout contre deux seulement pour ses prédécesseurs. A vous de calculer la plus-value exacte de ce Crazy Taxi 3 en fonction de ceux que vous possédez ! Sachez aussi que 12 personnages sont dispos, c’est-à-dire 4 personnages par épisode qui ne sont sélectionnables que dans leur stage respectif ! Quant aux minigames appelés ici Crazy X ils ressemblent furieusement à ceux rencontrés dans les anciens épisodes… Crever des ballons sur une piste circulaire ou faire un saut en longueur en démarrant en trombe sur un tremplin ça ne vous dit rien ? Bon allez, il y en a quand même des biens comiques comme l’ouragan qui dépose une pluie de voitures sur votre chemin et que vous devez éviter pour parvenir à l’arrivée. Ou alors le challenge football américain où il vous faut foncer dans le tas sans sortir des limites du terrain tout en vous prenant des semi-remorques et des autobus à deux étages en frontal !

Alors qui va donc bien pouvoir se procurer Crazy Taxi 3 ? Eh bien je dirais ceux qui ne connaissent pas la série et les aficionados. Les autres passeront leur chemin. Pour commenter la note finale, je dirais que vous pouvez rajouter un point si vous ne possédez qu’un Crazy Taxi et deux points si vous n’en possédez aucun. Si vous possédez les deux autres épisodes, vous faites comme moi, vous ne rajoutez rien. Quoi qu’il en soit, ne vous pressez pas sur l’achat de ce jeu, il est quasi certain que vous le retrouverez très rapidement en okaz. Sur ce coup-là, Sega est très décevant, ils ont vraiment intérêt à sortir un quatrième épisode avec un peu plus d’originalité et surtout un nouveau moteur graphique s’ils ne veulent pas terminer la série sur une mauvaise note.

Franchement, si Sega avait sorti un Crazy Taxi 3 avec deux nouveaux circuits et avait inclus tous les anciens circuits, ce titre aurait été un must. Mais ici Crazy Taxi 3 est juste un jeu décevant, bien en deçà de ce que l’on peut trouver sur X-Box.

Graphismes : 58%
Inadmissible, il s’agit d’un jeu Dreamcast avec deux trois reflets sur les voitures. Les textures sont floues.

Animation : 75%
Dans l’ensemble ça va... il manquerait plus que ça. Certains ralentissements dans le tout nouveau circuit sont incompréhensibles. Ils n’ont pas eu le temps de débugger ?

Jouabilité : 85%
Crazy Taxi 3 est parfaitement jouable et comparable avec les anciens épisodes.

Bande Son : 90%
La bande-son est toujours de très bonne facture, même si Sega ne s’est pas gêné pour reprendre les musiques des deux premiers épisodes tout en y rajoutant quelques nouvelles.

Intérêt : 30%
Je possède les 3 Crazy Taxi. A vous d’évaluer la note d’intérêt en fonction de ce que vous possédez.

Note Globale : 55%
Crazy Taxi 3 est à mes yeux une grosse déception, il serait peut-être temps de faire du neuf et de revoir le moteur graphique.


NOTE : 05/10