Consoles-Fan
13/12/2018

Auteur
  

3056 articles en ligne

 
Zapper
Zapper n’est pas jouer
J

Alors que tout le monde joue

Cette fois-ci, c’est autour de Zapper, un jeu signé Blitz Games édité par Infogrames juste avant que ces derniers ne se métamorphosent en Atari. Zapper est un criquet qui a décidé de se prendre pour une grenouille, puisque le gameplay lorgne fortement sur Frogger même s’il est remis au goût du jour. Vous vous déplacerez donc dans des décors comme si vous vous déplaciez sur des cases virtuelles, avec le risque de tomber dans des trous ou de vous frotter de trop près à certains ennemis.

Autant vous le dire tout de suite, si je suis un véritable amateur de Frooger, Zapper ne m’a pas laissé une aussi bonne impression au niveau du gameplay. Il aurait peut-être mieux valu garder un système simple plutôt que de s’embourber dans un gameplay élaboré. Le système qui consiste à tourner son criquet avec les gachettes L et R avant de le faire avancer a de quoi déconcerter. On se retrouve du coup dans un ravin suite à une mauvaise manipulation, tout simplement parce qu’on avance dans la mauvaise direction alors qu’on en souhaitait une autre.

Notre ami le criquet (enfin, vous fréquentez qui vous voulez, hein !) se déplace dans le sens que vous lui indiquez, case par case, en utilisant la croix directionnelle ou le stick analogique. Chaque déplacement correspond à une case. Si Zapper doit franchir un zone d’eau, un précipice ou veut tout simplement éviter certaines cases piégées ou non, il suffit d’appuyer sur le bouton A pour sauter au-dessus de la première case et atterrir sur la deuxième. Zapper va alors sauter dans la direction dans laquelle il se trouve. Pensez donc à vous tourner dans le bon sens avant d’appuyer sur le bouton saut. L’ennui, c’est qu’on a pas toujours le temps de penser quand on a des flèches qui tentent de vous transpercer ! Et voilà comment on se retrouve facilement à la flotte !

Heureusement, on finit par s’adapter même si certains passages restent délicats. Le décor est interactif, il s’effondre parfois après votre passage, il peut être détruit par la foudre lancée par vos antennes. Mais la particularité de Zapper est de proposer un champs d’action peu large, ainsi il ne sera pas trop possible d’interragir à distance. Il faudra donc effectuer divers mouvements et actions assez rapidement, en faisant parfois quelques pauses sur des zones tranquilles, histoire d’appréhender les nouveaux environs. Libre à vous de foncer comme un fou, mais vous risquez vraiment fort de vous planter. D’ailleurs, ça ne pardonne pas : la moindre erreur vous renverra au check point précédent, vous forçant parfois à reccommencer plusieurs fois certaines sections. Il faut donc absolument trouver le bon timing et finalement, c’est ça qui devient très amusant.

Mais j’en oublierais presque de vous parler du but du jeu. 6 oeufs sont répartis par niveaux. Il suffit de les récupérer en sautant dessus. Mais tout n’est pas si simple que ça car certains oeufs sont dissimulés dans les décors (dans des caisses par exemple). Certains oeufs éclos peuvent s’enfuir grâce aux deux pattes qui dépassent de la coquille ! Il n’est pas nécessaire de parcourir l’intégralité du stage ou de découvrir tous les passages secrets pour terminer le jeu mais les plus motivés pourront tenter de récupérer par stage 100 lucioles et torcher ainsi le jeu à fond.

Malgré une réalisation plus que dépassée et surtout un framerate poussif à la moindre rotation d’écran, je dois bien vous avouer que j’ai avalcé ce jeu d’une traite. Une fois qu’on démarre, on ne peut plus s’arrêter. Zapper est prenant et c’est bien le principal finalement, non ? Basé sur un système de réflexe, d’une gameplay un peu abrupte qui force la concentration et des petits puzzles simples, Zapper est à ranger dans la même catégorie qu’un Ms. Pac-Man Maze Madness, c’est dire si je mets Zapper bien haut dans mon estime.

Graphismes : 55%
Plutôt limités pour la machine !

Animation : 55%
Vu le niveau de réalisation, les baisses de framerate sont impardonnables.

Jouabilité : 62%
Un gameplay un peu bizarre mais qui en a pris le parti ! A voir si vous pouvez vous adapter !

Bande Son : 73%
Très axée sur les bruits de la forêt et de la nature, la bande-son basée sur pas mal d’instruments à percussion convient parfaitement bien à notre criquet.

Intérêt : 78%
Zapper est un jeu bien dosé mais un peu court. Il a l’avantage d’être trépidant !

Note Globale : 70%
Un bon titre de plus pour la Gamecube qui aurait gagné à recevoir une réalisation un peu plus propre.


Existe aussi sur GBA, PS2 et XBox
NOTE : 07/10