Consoles-Fan
21/01/2018

Auteur
  

2890 articles en ligne

 
The Incredibles
Sauvons le monde !
Ok, ok, mais demain alors !

Avec ce sixi

Les super-héros vivent une vie mouvementée mais heureuse au sein de notre monde. Mais, souvent, leurs exploits sont accompagnés de destruction fort coûteuse des biens publics. L’Etat décide donc de les mettre au placard. Mr. Incredible qui possède une force hors du commun supporte mal sa vie de super-héros-rangé. Avec sa femme Elasticgirl, il a eu trois enfants fantastiques : l’aînée Violette peut provoquer des champs magnétiques et devenir invisible. Dash se déplace plus vite que la lumière et leur dernier bébé semble ne pas avoir de don particulier. Aaaah, les mystères de la génétique : les dons des enfants n’ont rien avoir avec ceux de leurs parents. Encore un coup du facteur.

Mr Incredible s’ennuie à mourir dans sa vie de citadin banal et il donnerait tout pour reprendre du service. Un étrange individu va lui donner l’occasion de reprendre du service mais Mr. Incredible n’a plus le physique de ses 20 ans !

Très typé James Bond niveau action et bourré de clins d’œil vis-à-vis d’autres crélèbres super-héros comme les 4 fantastiques, les X-Men et j’en passe, The Incredibles a pris tout le monde de court tant les scènes d’action fort nombreuses sont impressionnantes et désopilantes sans pour autant être violentes. Les explosions fusent de partout et les mouvements de caméra semblent ne jamais vouloir lacher prise. Bref, voilà une réalisation ultramoderne qui tranche avec l’ambiance années 50-60 du film ! Une ambiance vraiment très réussie qui nous installe dans un monde légèrement différent du notre mais malgré tout très familier.

Pixar démontre une fois de plus avec quelle aisance ils se promènent dans le monde de l’animation, quel que soit le sujet abordé. A voir absolument pour un peu que vous aimiez l’image de synthèse car quand c’est bon comme ça...


 R