Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3012 articles en ligne

 
Cellular
Le jour s’est lev
Mais non J

Cellular est sans doute le premier film avec comme h

En allant voir Cellular, je m’attendais à voir un film d’action, un thriller pur et dur. Mais la mauvaise prestation des acteurs qui surjouent, et en particulier celle de la tremblotante, hystérique et énervante Kim Basinger, fait qu’on finit par se retrouver devant une comédie totalement involontaire, ponctuée par des petites scènes humoristiques pas toujours très en phase avec le ressentiment du moment. Ces scènes tombent en effet la plupart du temps comme un cheveu dans la soupe. Imaginons une scène bien dramatique et tout à coup, un scénariste a réalisé qu’il y avait moyen de placer un jeu de mot débile. Ca n’apporte rien au film si ce n’est couper un peu tous les effets d’empathie au public.

J’ai plus de réseau

Ce n’est finalement que par ses scènes d’action que le film survit tant elles sont haletantes et s’enchaînent avec, il est vrai, parfois des hasards trop heureux qui arrangeaient bien notre ami scénariste. Celui-ci s’est d’ailleurs bien arrangé de doter à Kim Basinger un sacré bagage intellectuel comme professeur de sciences. Elle peut donc tout faire : utiliser un téléphone cassé ou encore taillader un gros balaise avec une punaise (j’exagère à peine) là où il faut pour le neutraliser. J’aurai au moins découvert grâce à ce film que les professeurs de biologie sont tous de dangereux tueurs potentiels.

Les scènes de combat sont réalistes jusqu’aux morts plutôt grotesques. Ils auraient du tirer carrément la langue et loucher en agonisant, au moins, on aurait été fixé que c’était pour faire rire. Là, on est plus tenté de parler de maladresse d’acteur. Et puisque j’y reviens, que penser de la relation totalement artificielle entre la mère (Jessica Martin) et son fils (Ricky, oui, je sais, ça fait Ricky Martin, délire dis !)... Là non plus, ça n’aide pas beaucoup pour la crédibilité.

J’ai plus de batterie

Pourtant, l’histoire avait démarré sur les chapeaux de roue : première scène d’action et même premier mort dès la première minute du film ! Notre chère Kim Basinger se fait enlever par des policiers ripoux, sans trop comprendre pourquoi. Elle parvient grâce à la négligence de ces ravisseurs de contacter un parfait inconnu au volant de sa voiture, chargé d’une mission cruciale par sa fiancée et qui sera bien évidemment détourné de ce qu’il devait faire.

Cellular est loin d’être un film à voir absolument sur un grand écran, idéalement, attendez qu’il passe à la télévision, comme ça, si jamais vous vous endormez, au moins, vous serez bien installé.

Bon, je raccroche


 R