Consoles-Fan
19/04/2018

Auteur
  

2926 articles en ligne

 
Greg Hastings’ Tournament Paintball
Le
pour une partie de FPS

Toujours dans l’id

Ce jeu vidéo signé Activision entre dans la lignée des jeux de sport extrêmes avec en tête de proue le gars talentueux et représentatif de la discipline mais pas trop connu quand même pour ne pas payer une licence qui arrache de trop les finances.

Sur le fond, il est vrai que le gameplay s’apparente à un FPS classique. Les 20 rings disponibles (ce qui rend le jeu géographiquement peu étendu finalement) sont très ouverts. Il faudra donc faire des attentions à ne pas se mettre trop à découvert. En effet, le paintball suit une loi de mort subite assez sévère : au moindre éclat de peinture sur votre combinaison, vous êtes éliminé. Evidemment il y a parfois moyen d’essayer de camoufler une légère tache. Ca s’appelle tricher ! Bien évidemment, à Cfan, nous ne cautionnons pas ce genre de pratique, don’t do this at home ! Lorsque vous vous êtes touché, et pour autant que la marque ne soit pas évidence comme une grosse tache jaunâtre au milieu de votre casque, un balancier apparaît, vous devez appuyer au bon moment sur un bouton lorsque vous êtes dans la zone verte. Si vous réussissez, vous avez grugé tout le monde et vous continuer à jouer. Si vous ratez votre coup, vous êtes tout simplement éliminé et c’est bien fait pour vous sale tricheur ! Au plus vous attendez, au plus vous pouvez vous concentrer en apprenant le rythme du balancier afin d’appuyer au bon moment mais il est évident que le jeu ne stoppe pas et que vous risquez de vous prendre une deuxième boulette de peinture qui sera fatale à coup sûre, c’est donc quasiment toujours dans la précipitation qu’il faudra tenter d’arnaquer tout le monde, même les juges puisque vous pourrez même tricher en tournoi et ça, je le répète, c’est pas bien ! Vous me faites honte !

A cause de cet aspect pan je tue pan t’es mort en un coup, il est clair que vous redoublerez d’attention. Les matchs se jouent à 3 contre 3, si vous perdez un homme, vous jouerez à la place d’un de vos hommes restant. Lorsqu’ils sont guidés par les ordinateurs, on ne peut pas dire qu’ils vous sont d’un grand secours ! Mais de temps en temps, ils ont un spasme d’intelligence et vous permettent de tenir un adversaire en tenaille qui n’en aura plus pour longtemps si vous concrétisez bien l’action. Eliminer un adversaire en faisant un forcing peut être payant : en effet, vous allez éliminer une couverture de votre adversaire et pourrez peut-être même le prendre à revers. J’ai déjà réussi pas mal de saccages comme cela en éliminant tous mes adversaires sans perdre un seul homme.

En tournoi, les matchs se déroulent en 3 rounds gagnants et donc 5 rounds maximum. L’équipe qui est qualifiée continue jusqu’à la finale. Vu qu’il y a 19 tournois, vous aurez vraiment de quoi faire. Pour les spécialistes du paintball qui verront sans doute dans ce jeu un moyen d’exercer leur passion encore plus souvent et à moindre coût même si cela ne remplacera jamais la réalité en plein air, sachez que ce sont de véritables équipes qui sont reprises ici et que les sponsors sont tous aussi réels.

Rajoutez enfin à cela divers mode de jeux comme le célèbre Capture The Flag et vous obtenez un bon petit jeu tactique vraiment éclatant à plusieurs (attention : uniquement en link - sic). Le jeu est en plus compatible avec le Xbox Live ! Alors que vous aimiez ou non le paintball dans la vraie vie, vous pouvez vous penchez sans crainte sur ce titre d’Activision qui n’hésitera certainement pas en cas de succès à nous bombarder de suite, soyez sûr que dans ce cas-là on râlera un bon coup, mais en attendant...

Graphismes : 62%
Plutôt désuets pour une XBox malgré l’apparence trompeuse des images.

Animation : 75%
Correcte.

Jouabilité : 73%
Un gameplay parfois un peu trop basé sur un système de tir lointain.

Bande Son : 71%
De la musique de djeuns

Intérêt : 66%
Un petit jeu qui ne paye pas de mine mais qui se révèle relativement intéressant à plusieurs.

Note Globale : 69%
On se surprend à y jouer pas mal de temps malgré un manque de profondeur assez marqué.


NOTE : 06/10