Consoles-Fan
21/06/2018

Auteur
  

2958 articles en ligne

 
The Phantom Of The Opera
The Phantom Of The Opera Is There
Inside My Mind

Gaston Leroux s’est rendu c

L’histoire du Fantôme de l’Opéra est finalement assez proche de celle de Quasimodo. Laid, il recherche un amour qui semble impossible. Pourtant, sa belle, Christine, semble être attiré par son talent de musicien accompli. Un talent parmi tant d’autres par ailleurs tant il s’amuse à tourner tout le monde en bourrique. Chrisine est une jeune vedette fascinée par le fantôme, son mentor. Celui-ci est enjolé par la voix de la jeune femme. Mais le fantôme est rongé par la douleur de la solitude qu’il vit depuis tant d’années. Lorsqu’il se fait repousser par celle qu’il aime, c’en est trop : son génie termine sa mutation en folie. Il devient un être infâme et diabolique au nom de l’amour, le résultat final d’un calvaire qu’il endure et qui l’a fait tel qu’il est.

Le Fantôme de l’Opéra est une comédie musicale et il faut le prendre ainsi. Point de scénario complexe, juste le plaisir d’un gigantesque clip musical bordé par quelques dialogues, une superbe chorégraphie, un sens aigu de la mise-en-scène et de la qualité de l’image, une justesse dans la beauté du spectacle, un peu comme dans Moulin Rouge, mais dans un tout autre style. Si le style vous plait ou que vous connaissez la comédie musicale, le Fantôme de l’Opéra ne vous décevra vraiment pas, si vous attendez d’un film une histoire passionnante et pleine de suspens, passez votre chemin.

Il faut enfin noter la belle performance d’acrtice de Minnie Driver qui interprête la teigneuse et pompante cantatrice la Carlotta qui se fait pourtant doubler par la cantatrice qui interprêta son rôle à Broadway.


 R