Consoles-Fan
18/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2888 articles en ligne

 
Worms World Party
Chef, un petit vers
on a soif !

Ooooh, bonjour ! A ce que je vois, vous aussi, vous avez

C’est pas équitable !

Autant vous le dire tout de suite, Worms a beau être un jeu très sympathique et bourré d’humour, il possède à mon avis deux défauts qui reviennent partie après partie : le premier joueur possède un avantage évident sur le quatrième et la position aléatoire des joueurs en début de partie est un facteur bien trop influant.

A part ça je n’ai plus rien à redire si ce n’est que les fonds de décor restent désespérément vide, sans doute pour une plus grande clareté de jeu. Par contre les décors d’avant-plan sont fins et plutôt jolis et originaux. La motion capture des vers... non, je plaisante !

Worms est un jeu très amusant tant il est bourré d’humour. Pour ceux qui ne connaissent pas (les autres qui connaissent : ben, bravo !), sachez qu’il s’agit d’une espèce de parodie de war game au tour par tour et dont le but évident est d’éliminer les adversaires soit en leur réduisant leurs points de vie à néant, soit en leur faisant visiter les fonds marins, soit enfin en les éjectant du décor, soit en creusant un trou suffisamment profond afin que le sol se dérobe sous leurs... euh... comment dire... ce sont des vers !

Les vers aussi sont fans de Gilles Luka

Vous avez la possibilité de créer vous mêmes vos propres équipes et là j’en vois plein qui vont se laisser aller avec leur imagination débordante : les vers-de-gris, vers-tige, vers-dure, vers-tical, Gulli-vers, vers-seau ; et autres vers-gogne devraient faire leur apparition (note de Shiryu : ’la classe mondiale... peut-être même le champion du monde :)’. En cours de jeu, il faudra bien entendu gérer la vitesse du vent mais aussi faire bien attention de ne pas rester auprès d’un vers proche de la mort car ces derniers ont la fâcheuse tendance d’exploser en leur dernier râle.

Worms vous promet donc de longues parties entre potes, online ou offline. Par contre, si vous êtes un joueur solitaire, l’achat de ce jeu me semble proscrit. Il existe bien quelques missions pour vous entraîner, et puis l’ordinateur peut remplacer un de vos amis mais celui-ci a tendance à "réfléchir" longuement et cette réflexion n’est pas injustifiée, parce que l’ordi, c’est un maître de la ballistique, il vous fait de ces calculs de trajectoire qui font mal à la tête. Il sera donc très dur de la battre puisque vous n’avez pas vraiment le droit à l’erreur. En gros, soit vous maîtrisez les intégrales tridimensionnelles, soit vous êtes morts :) (Là je viens de remarquer que je suis pas sympa parce que je fais passer tous vos amis pour une bande d’abrutis, désolé :)

C’est quoi encore le cri du vers ?

Je déconseille aussi l’achat de ce jeu à tout possesseur de Worms Armageddon qui désirerait y jouer offline uniquement : acheter deux fois le même jeu sans le savoir n’a jamais fait plaisir à personne.

Worms World Party devrait néanmoins (veuillez donc lire la fin de ce test comme si vous aviez un nez en moins en vous pinçant le nez par exemple) trouver son public assez facilement, puisqu’il suffit d’avoir l’esprit convivial (et nul doute que nos lecteurs le sont tous :ouha la lèche !) pour apprécier ce genre de jeu. La guerre sous-terraine devrait reprendre son activité en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire. Vous ne me croyez pas ? Allez creuser dans votre jardin, vous verrez bien si je mens !

Graphismes : 62%
Bon graphiquement, c’est clair que c’est assez moyen. C’est fin et coloré mais il est aussi vrai qu’on aurait pu avoir bien mieux en fond d’écran ou comme effet d’eau par exemple.

Animation : 69%
Ne vous attendez pas à des prouesses techniques dans ce genre de jeu. C’est fluide et donc c’est convenable !

Jouabilité : 74%
Une jouabilité très PC qu’il faut apprécier. Que les consoleux se rassurent, cela reste très accessible.

Bande Son : 75%
Des effets sonores burlesques et des dialogues ridiculement drôles.

Intérêt : 74%
Ce jeu aurait pu s’appeler Worms Armageddon Online : à vous maintenant de décider si l’achat vaut le coup (je dirais même plus le coût) !

Note Globale : 70%
Un jeu online de plus sur dreamcast, c’est quand même ça le vrai bonheur ! Du moins, c’était !


NOTE : 07/10