Consoles-Fan
22/10/2018

Auteur
  

3032 articles en ligne

 
Pop Star Academy
Si vous voulez que Teiseken reste sur Cfan : tapez 1
Si vous voulez que Kenji-kun reste sur Cfan : tapez 2

Salut, c’est Mythosse, ton animateur pr

A la recherche de la nouvelle star

Aujourd’hui, on ne va pas vous demander de taper un ou taper deux pour sauver votre élève préféré ! Aujourd’hui vous allez sauver votre peau en évitant d’être le plus mal noté par vos professeurs. Ainsi ce sera à chaque fois le plus mauvais élève qui sera éliminé. Ah ! Ben c’est pas réaliste ça alors !

Outre l’aspect un peu kitch de la licence, se cache en fait un titre techniquement honorable. La 3D est fine mais pas renversante, l’animation est fluide, les effets spéciaux sont un peu faiblards mais dans l’ensemble, c’est assez agréable. Les morceaux choisis sont dignes de la Star Academy, en gros, vous aurez droit à de la soupe, parfois aux champignons, parfois au poireaux, mais surtout, toujours de la soupe.

L’île de la tentation à Kho-Lanta spécial Karaoké !

Pour danser, la soupe, ça va très bien ! Et puisque le jeu vise sans doute un public plus jeune vu la licence utilisée, il faut avouer que les programmeurs ont bien fait leur boulot en proposant 3 niveaux de difficultés. Le jeu est en effet compatible avec les tapis de danse de la Playstation. Le mode easy permettra à un public jeune ou novice de s’amuser et de découvrir pour la première fois un tapis de danse sans être mis de suite KO par des chorégraphies parfois trop inaccessibles pour l’utilisateur lambda. Monsieur Lambda jouera donc plutôt en normal et trouvera que le rythme des pas de sans qui lui sont imposés iront très bien pour un joueur occasionnel. Reste les fous du tapis, ceux qui ont 3 jambes ou plus, qui mettront immédiatement le jeu en hard sous peine de s’ennuyer vraiment avec ce titre.

Pop Star Academy est donc un titre qui sait s’adapter à tous types de joueurs mais il pêche tout de même sur un point essentiel : il n’y a que 14 titres, certes en version complète et tous connus : ça a du coûter cher en licence ! Voici la liste !

• Cameo * Word Up
• Sophie Ellis-Bextor * Get over you
• Christina Milian * When you look at me
• Texas * Summer son
• Ce Ce Peniston * Finally
• Donna Summer * She works hard for the money
• Ms Dynamite * Put him out
• One T * Music is the one
• Elton John * Saturday night’s alright
• Daniel Bedingfield * Inflate my ego
• Lionel Richie * Dancing on the ceiling
• Cunnie Williams * Come back to me
• Oliver Cheatham * Get down saturday night
• Havana Delirio * Carnavalera

Le jeu n’offre en tous cas rien de plus que des démonstrations de danse sur scène lors du prime. Ne vous attendez donc pas à voir la vie de château, découvrir des ragots croustillants ou pourquoi pas à une déclinaisons des Sims version reality show. Pop Star Academy n’est ni plus, ni moins qu’un Dance Dance Revolution qui avait envie de faire parler de lui. Car même si Pop Star Academy part d’un bon sentiment, il aurait peut-être fallu revoir à la hausse la durée de vie toute rikiki de ce rythm’n game qui se prend au final un mur en pleine face. Dommage, à la place d’une démo, un véritable jeu aurait été le bienvenu.

Graphismes : 50%
Bien réalisé ! Mais alors pourquoi une note si basse, me direz-vous ? C’est simple. Il y a trop peu de décors. 10, 20 décors comme ça, ok ! Mais là... Il aurait fallu les rendre inoubliables alors ! Mais au lieu de ça, ce sont toujours les mêmes éléments qui reviennent sur scène !

Animation : 71%
Assez vivant dans l’ensemble. J’aurais aimé un peu plus d’audace sur les jeux de lumière.

Jouabilité : 70%
Dance Dance Revolution, ça vous dit quelquechose ? Pareil !

Bande Son : 65%
Tous les grands classiques du Top 50.

Intérêt : 32%
La durée de vie est lamentable : ils tiendront jamais 3 mois dans ce château !

Note Globale : 40%
Reviens Armande


NOTE : 04/10