Consoles-Fan
15/12/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3057 articles en ligne

 
Konjiki no Gashbell Unare Yuujou no Zakeru 2
Soyons s
Comment faire un jeu de mot avec un nom si compliqu

Le premier opus est pass

Ce jeu de baston aux coups très basiques puisqu’ils se limitent finalement à un bouton de magie, un bouton pour frapper, à combiner avec les directions, et un bouton de saut. Pas de quoi fouetter un chat, me direz-vous, et vous avez bien raison ! Comme vous avez raison ! C’est bien d’avoir raison des fois, vous ne trouvez pas ? Eh bien là, c’est le cas !

Oui mais voilà, le jeu n’est en rien comparable à un Street Fighter ou à un King Of Fighters. Ici, vous dirigez un personnage qui dirige une sorte de poupée guidée par des odres que vous lui donner au travers un livre. Ce personnage indestructible va alors attaquer votre adversaire, ou plutôt, va tenter de le faire, car la marionette adverse a bien l’intention de protéger son maître ! Il faudra donc jouer finement en tentant d’éloigner le plus possible la marionette afin d’arracher quelques pixels de vie dans la jauge de votre adversaire. La bonne technique est de mettre la marionette à terre et d’attaquer votre ennemi le temps qu’elle se relève. Tout est donc affaire de timing. Et d’ailleurs, les différents coups que vous pouvez porter sont plus ou moins puissants mais mettent aussi plus ou moins de temps à se charger. Fun et efficace, Konjiki no Gashbell Unare Yuujou no Zakeru 2 se permet de rajouter un large panel de coups rigolos puisque vous avez bien le temps de les admirer : ce jeu n’étant pas prise de tête du tout ! Alors, ça vole dans les plumes, ça saute à la tête pour modre, ça ondule du popotin. Bref, on rigole bien.

Ce qui est largement moins rigolo par contre, c’est la durée de vie, en un temps de trajet en train ( environ 30 minutes), j’avais terminé le jeu une première fois. Il ne faudra pas beaucoup plus de temps, une fois qu’on a maîtrisé une technique d’attaque, pour débloquer les personnages et les 4 minigames bien débiles du jeu. Il y a bien quelques goodies à sélectionner mais à part un mode story composé de combats entrecoupés par du digital comics et un mode versus, on se retrouve assez limité.

La réalisation est correcte, mais on a déjà vu bien mieux sur GBA. Les décors sont fixes et les magies sympathiques, mais sans plus. Heureusement que les décors sont fins et colorés, sinon je me demande vers quoi nous nous serions dirigés.

Konjiki no Gashbell Unare Yuujou no Zakeru 2 est un jeu assez moyen, avec une originalité évidente du point de vue de son gameplay, mais dès que l’on maîtrise une tactique, l’intérêt s’effrite (une fois) car la console a bien du mal à réagir. L’ennui nous gagne donc finalement et le manque d’intérêt dans les coups finissent donc par placer ce jeu derrière la plupart des beat-them-up plus classiques : des valeurs plus sûres.

Graphismes : 66%
Sympas mais pas à tomber par terre.

Animation : 73%
LEs personnages ont de nombreuses mimiques et sont animés de manière très fluide, dommage que les décors soient si endormis.

Jouabilité : 67%
Original ? Certainement ! Bourrin ? Oui, quand même ! Mais le prolème vient finalement du manque de faculté qu’a l’ordinateur à réagir une fois que vous avez trouvé la brèche.

Bande Son : 73%
Une bande-son efficace mais qui ne restera pas dans toutes les têtes.

Intérêt : 62%
Indéniablement court (pas comme son titre), Konjiki no Gashbell Unare Yuujou no Zakeru 2 a eu quand même le mérite de me faire rater ma station de train. Il est idéal pour des trajets courts.

Note Globale : 66%
Banpresto signe ici un petit titre qui peut plaire à certains ! A vous de voir !


NOTE : 06/10