Consoles-Fan
18/07/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2984 articles en ligne

 
Space Channel 5
Ouyouyouille !
Non, c’est Ulala

La tendance est aux jeux de danse. Ce n’est vraiment pas pour me d

Des extra-terrestres ont envahi votre planète. Ulala, présentatrice TV de charme a été désignée pour combattre les envahisseurs. Ces derniers adorent danser ( de façon ridicule il faut bien le reconnaître ) et ils se retireront, honteux, si vous dansez aussi bien qu’eux. Enfilez vos longues bottes oranges à semelles compensées, on est parti pour un voyage très spatial.

Balet Béjart

Parmi l’ensemble des jeux de danse qui me sont passés entre les mains, je dois dire que celui-ci est le plus convaincant, le plus amusant, le plus original et le plus prenant. Beaucoup de superlatifs donc mais vous allez vite vous rendre compte que c’ est largement mérité. Au fur et à mesure que vous progressez dans le jeu, vous pouvez récupérer des personnages qui viennent alors danser avec vous. Débute alors une véritable chorégraphie.

Disco Disco

L’ensemble du jeu baigne dans une ambiance hyperkitch tant dans l’aspect visuel que dans l’aspect sonore. Les musiques sont vraiment très funs et varient en fonction de votre qualité de jeu tout comme le comportement de vos personnages. ainsi, si vous jouez mal, l’ensemble de vos danseurs progressera abattus sur une musique cacophonique. A l’inverse si vous jouez comme un Dieu, les danseurs sauteront de joie avant de commencer une marche héroïque sur une musique glorifiante. Vous pouvez même récupérer des musiciens supplémentaires qui enrichiront la musique de base de leur instrument.

Adaptez-vous

Ce qui est génial dans ce jeu, c’ est que vous devez reproduire ce que l’ennemi fait. Il vous faudra donc être très attentif à son comportement qui peut varier pendant tout le long du jeu. Jamais on ne vous dit clairement sur quels boutons appuyer : à vous de comprendre et d’interpréter ce qu’il faut faire. Sur ce point, Space Channe 5 innove puisqu’il ne reprend pas le principe répétitif des autres jeux musicaux.

Une réalisation originale

Le jeu est en 3D temps réelle pour ce qui est des personnages et en 3D précalculée pour ce qui est des décors. Sega a bien réussi son pari car les personnages se confondent parfaitement avec le décor tout en ayant la possibilité de changer leur comportement. Cependant il arrive de temps en temps que l’on aie l’impression que le raccord ne soit pas toujours parfait, les personnages semblent flotter dans l’air sur certains passages du jeu. Ce prix à payer est bien léger par rapport au déluge d’effets spéciaux que nous donne la possibilité des décors filmés ! D’autant plus que la compression vidéo sur Dreamcast n’est plus vraiment à démontrer !

Space Channel 5 est malgré tout un jeu court. Les décors filmés prennent forcément un maximum de place. Un deuxième gd-rom aurait été le bienvenu. Remarquez, ça existe, mais il faut repayer ;)

Graphismes : 94%

Ulala est un personnage terriblement attachant. Le design général du jeu est très kitch mais les graphismes sont très léchés. Les décors filmés n’y sont pas étrangers.

Animation : 85%

Les personnages possèdent une grande quantité de phases d’animation ce qui les rend extrêmement vivants. Cependant, il arrive que l’animation toussote. Rassurez-vous, cela ne nuit en rien à la jouabilité du jeu. J’avoue que je cherche même un peu la petite bête. Tous les jeux n’ont pas un tel niveau de réalisation !

Bande-son : 94%

Un jeu musical sans musique c’ est un peu comme un jambon-beurre sans jambon ! Sega ne pouvait donc pas passer à côté du point essentiel du jeu ! Et c’ est plutôt réussi, la musique est entraînante, évolutive et reflète avec excellence votre niveau de jeu. Je dirais même qu’elle porte le scénario sur ses épaules.

Maniabilité : 92%

Ulala répond parfaitement aux impulsions mais appuyer en rythme sur des bouttons ne demande pas vraiment des talents de programmation.

Intérêt : 93%

Space Channel 5 est un des meilleurs jeux musicaux de la Dreamcast. Il vous emportera dans un univers très psychédélique.

Note Globale : 91%

Le meilleur rythm game toute console confondue. Sega nous démontre une fois de plus sa capacité d’adaptation quel que soit le genre de jeu.


NOTE : 09/10