Consoles-Fan
18/10/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3031 articles en ligne

 
Capcom VS SNK 2 : Match of the Millenium
C’est pas bien de se disputer
Allez quoi, faites copain copain !

Les deux g

All records are made to be broken

Au menu de ce nouveau jeu de baston signé Capcom, des modes Arcade, Survival, Versus, Training, et Replay ; bref les grands classiques. A cela, viennent se greffer un mode réseau réservé à nos amis japonais ainsi qu’un edit color mode vous permettant de relooker complètement chacun des personnages du jeu.

Le système de ratio est toujours présent mais cette fois-ci vous pouvez déterminer directement dans le mode Arcade la valeur que prendra chaque personnage que vous choisirez en n’oubliant pas que la valeur totale est égale à 4 et que vous ne pouvez pas sélectionner plus de 3 personnages. Libre à vous de disputer un match à 3 contre 3 comme si vous jouiez à King Of Fighters ou encore un single match si vous préférez les matchs classiques à la Street Fighter.

Vous pourrez également choisir pour chacun des personnages 6 grooves différents qui modifieront les caractéristiques de votre personnage. Les grooves C, A et P sont les grooves de Capcom alors que les grooves S, N et K sont les grooves... Ok je ne dis plus rien, je vois que tout le monde suit ! L’explication des différents grooves est directement explicitée afin que vous puissiez opérer le meilleur choix.

De la baston comme on l’aime !

Au niveau de la réalisation, Capcom VS SNK 2 se rapproche assez fortement d’un Marvel VS Capcom 2 à cause de ses décors en 3D, mais tout en gardant l’aspect plus technique et moins shoot-them-up d’un Street Fighter ou d’un King Of Fighter. Cependant, si les personnages de Capcom semblent avoir été parfaitement reproduits, du côté de SNK, il n’y a rien à faire, on sent que Capcom a posé ses grosses pattes là où il ne fallait pas. Tout d’abord, les personnages de SNK se retrouvent avec 3 coups de poings (low, medium, high) et 3 coups de pieds (merci de relire la parenthèse précédente), et c’est plutôt bizarre. Les puristes vont devoir s’y habituer.

Par contre, le plaisir de voir se rencontrer les membres des deux communautés fait toujours très plaisir même si le fantasme de la rencontre impossible a un peu tendance à s’estomper. Des nouveaux personnages ont fait leur apparition mais on ne peut s’empêcher de remarquer le manque d’un brin de folie. J’aurais vraiment apprécié qu’ils intègrent Rockman, Arthur ou Son Son comme dans Marvel VS Capcom 2 mais il faut croire qu’ils se réservent pour le prochain opus. ( ?!?)

L’arrivée de la 3D dans les décors offre bien évidemment un meilleur effet de perspective mais aussi un bon nombre d’animations. Cependant on ne peut s’empêcher de noter un léger vide, ou plutôt un manque de détails dans certains décors. Par exemple, dans les glaciers, eh bien, c’est de la glace, dans le désert, eh bien c’est du sable, merci, on remballe ! C’est bien joli mais tout cela ne fourmille pas de détails et ce, même si le jeu est en haute résolution et compatible VGA. A ce propos, les persos restent grossiers et semblent une fois de plus posés sur les décors.

Pour en revenir au décor dans le désert, j’ai apprécié l’opposition des couleurs du sable et du ciel. Lorsque vous effectuez un coup spécial qui s’accompagne d’une inversion des couleurs dans les décors, le ciel devient jaune et le sable bleu, comme s’ils avaient switché. Je ne sais pas si Capcom avait calculé son coup mais personnellement j’ai trouvé cet effet très réussi. On voit plutôt loin dans ce stage, le problème étant qu’outre des dunes il n’y a rien à voir, si ce ne sont quelques voitures de rallye qui les chevauchent et qui s’envolent parfois au-dessus de vos têtes. Ce stage est d’ailleurs un des endroits les plus burlesques pour se battre. On ne vous a jamais dit qu’il ne faut pas jouer au milieu de la rue quand vous étiez petits ?

Les autres décors sont très réussis, j’aime par exemple beaucoup l’idée du plateau tournant sur lui-même de Shangaï même si les couleurs orange et vert du décor jurent entre elles. Chaque décor a, en tous cas, ses petites merveilles à découvrir.

Une ambiance de feu pour les sauvages !

Pour le reste, je me répète sans doute - c’est l’âge : c’est superjouable, superfluide, superpêchu et supertechnique. Les combos s’enchaînent tellement simplement, le jeu explose de couleurs et d’effets spéciaux ; à croire que ce jeu a été créé simplement pour épater la galerie (et aussi un peu pour vous faire transpirer des doigts) ! Musicalement parlant, c’est du tout bon : ça cartonne et c’est même parfois chanté !

Capcom VS SNK 2 est une réussite, mais qui osait en douter ? Cependant, je persiste à croire que Capcom pouvait encore faire mieux. Faut se lâcher !

Fan disc ou pas fan disc

That is the question. La réponse est dans le nom du disc puisque cela va dépendre si vous êtes un gros fan ou pas. Ecoutez la musique de l’écran titre, vous y entendrez un remix des musiques les plus célèbres de Capcom, amusez-vous à les reconnaître ! Ensuite, en parcourant ce disc, vous découvrirez de nombreuses sauvegardes de fans vous permettant d’assister à des combats de feu. Peut-être reprendrez-vous certaines techniques pour votre propre compte ! Tout fan disc qui se respecte contient également toute une série d’artwork. Enfin, si vous possédez l’intégralité des jeux Capcom, la dernière section vous permettra de récupérer de la place sur vos VMU puisqu’il s’agit des sauvegardes les plus complètes de l’intégralité de la ludothèque baston sur Dreamcast signée Capcom, plus Neto de Tennis qui n’a rien avoir avec de la baston comme vous pouvez le lire et qui a du passer par là par hasard.

On retrouve ainsi, dans leur ordre d’apparition sur Dreamcast, Power Stone, Marvel Vs. Capcom, Street Fighter Zero 3, Jojo’s Bizarre Adventure, Star Gladiator 2, Street Fighter 3 W Impact, Kikaioh, Marvel VS. Capcom 2, Power Stone 2,Street Fighter 3 Third Strike, Spawn, Capcom VS SNK, Jojo’s Bizarre Adventure for matching service, Project Justice, Super Street Fighter 2X for matching service, Kikaioh for matching service, Street Fighter Zero 3 for matching service et Heavy Metal Geomatrix.

C’était l’occasion de remercier Capcom une fois de plus d’avoir doté la Dreamcast d’une multitude de hits.

Graphismes : 90%
Les décors très fins et tout en 3D bénéficient d’une profondeur énorme. Un problème récurrent dans les dernières productions Capcom : la résolution des personnages est trop basse et ils se fondent mal dans le décor.

Animation : 92%
L’animation des personnages est plutôt classique, du même niveau que le premier épisode. Les décors bénéficient par contre de nombreuses animations.

Jouabilité : 90%
Comme d’habitude, Capcom a rempli son contrat. Les fans de SNK seront tout de même déroutés en découvrant leurs personnages favoris jouables avec 6 boutons !

Bande Son : 88%
Les effets sonores claquent, vos pauvres oreilles ne trouveront aucun répit. En plus de cela, de nombreux morceaux sont chantés. J’apprécie.

Intérêt : 94%
Certains diront qu’il s’agit d’un énième jeu de baston signé Capcom, oui, mais à chaque fois c’est le bonheur, alors que voulez-vous !

Note Globale : 91%
Capcom VS SNK 2 est bien évidemment destiné à ceux qui ont aimé le premier épisode. La nouvelle mouture apporte suffisemment de nouveautés pour que l’on puisse investir dedans !


NOTE : 09/10