Consoles-Fan
21/02/2018

Auteur
  

2900 articles en ligne

 
NE[M
en concert !
Le 11 f

Le 11 f

Making off

18h55 : Aalok descend de son train en provenance de Paris gare st Jean. Il rejoind à l’arret minute sa belle Blanche Neige et montent ensemble dans leur petit carrosse noir renault. Direction Barbey à au moins 200m... (bon c’est sans compter les détours).

Vite fait, mal garé les voila dans la salle de bar de Barbey. Ambiance legerement enfumée, les techniciens mangent leur pizza. Vaheron se fait attendre. Aalok avait rendez vous avec lui à 19h pour recuperer une métal zone. Le concert étant une sorte de scène ouverte Aalok ne peut jouer sur son ampli, il lui faut donc cette pédale pour avoir une disto digne de ce nom.

19h10 : personne, la tension monte. "Putain s’il est pas là je vais faire coin coin coin avec la disto de merde de l’ampli" s’exclame Aalok inquiet.

19h20 : arrivée impromptu de Vivian-gel Dust. C’est l’autre grateux ! Retrouvaille chaleureuse ! Mais Aalok inquiet explique que Vaheron n’est toujours pas là...

19h25 : Le portable de Vivain sonne. C’est Almaricus. Le new half-plastic-alchemist (y se la pette mais il a même pas de protèse à son bras ! ). "Béh qu’est que vous zétes où les gaziés ? " qui dit (l’est un peu bouseu l’Almaricus).

JPEG - 42.5 ko
NE[M

On lui explique qu’on est à Barbey (en fait on avait rendez chez Saïmon Phoenix ) et qu’on peut pas bouger chez SaÏmon parce que Bordeaux c’est bouché partout cause départ en vacance. Almaricus est avec les autres, il dit qu’ils arrivent.

19h45 : Arrivé colective de Djibi, Bjorkette (la jolie roadie de SaÏmon ), de SaÏmon lui même et d’Almaricus. Nouvelles retrouvailles chaleureuses. NE[MÜ]KO est au complet. Mais point de Vaheron à l’horizon. On demande à droite à gauche si personne a une métal zone sur lui... sans succès.

19h50 : Aalok rerouve son excalibur sa guitare Sega (c’est plus fort que toi). Comme il s’entraine sur une petite epiphone chez lui à Paris, il décide de vite la sortir de sa housse pour s’entrainer (c’est que le manche est plus grand, donc les cases plus larges donc ça change pas mal de choses !). Il sort la gratte qu’Almaricus et Vivian ont bien réglé mardi soir. Et là : horreur ! La deuxième corde est en vrac. Elle pend lamentablement. Panique générale. "putain la corde est pétée ! qui as une corde ? putain personne ! merde va falloir que je joue sur la fender (la guitare de secour) ! " Finalement Almaricus notre bassite / alchemist / technicien s’en charge. C’est juste un truc désséré dans le chevalet : ouf ...

En plus Vaheron vient d’arriver ça y est on a la métal zone ! Tout est fin prét !

JPEG - 77.3 ko
Viviangel DUST dans ses oeuvres...

20h05 : Les organisateurs réunissent les groupes, donnent les pass pour les loges. La pression monte. On s’installe dans les loges. Comme des vrais... On s’entraine sur nos grattes. SaÏmon tape dans le vide. DJibi chauffe sa voix. On accorde une ultime fois les grattes, putain la Sega a bougé ! Grrr... Panique y manque un Jack ! En fait non tout va bien. Panique y manque une sangle... Ah en fait non ^^... La queue aux toilettes. On pisse trois gouttes...

On a droit à du coca dans les loges. On regarde les autocollants des groupes passés avant nous. Gojira, Dark Poetry, Watcha... On se dit qu’on va devoir se faire des autocollants nous aussi.

20h45 : le premier groupe monte sur scène.

21h00 : NE[MÜ]KO au grand complet en bord de scène regarde la fin du premier groupe, écoute à peine, la concentration et le trac sont extrèmes. Un des organisateurs nous dit qu’ils sont à 400 entrées... whooo...

JPEG - 43.1 ko
NE[M

21h10 : installation de NE[MÜ]KO. On branche vite le matos. Djibi vient aider Aalok en plein démélage de Jack. Un technicien vient à la rescousse de Aalok qui a brancher la métal zone à l’envers ( le Bouli !! ). Réglage du son en 32 sec montre en main. Almaricus est dignement adossé à un tabouret de bar (en fait il a le genour pété, c’est qu’un jour il a voulu faire le mariole au foot devant Aalok. Alors ce dernier c’est énevré et il lui a cassé le genou cash, direct, comme ça... C’est pas un PD Aalok ! ).

21h15 : Les lumières se baissent... La salle est quasi pleine. Aalok se dit qu’il y a plus de monde que pour Loudblast en 1998... On entend des "Nemüko !"

Quelques jeunes filles au premier rangs gloussent "oh y sont super beaux " Djibi nous présente : "on s’appelle NE[MÜ]KO ". Les jeunes filles en transes : "comment, qu’est ce qu’il a dit".

Une jolie Blanche Neige regarde Aalok...

Saïmon donne les deux premier coups de baguettes.

JPEG - 79.6 ko
Djibi !!! Almaricus et Sa

Le show dure 25 min. Juste le temps d’enchainer 5 morceaux. Les jeux de lumières sont excellents, le son l’est moins. Néanmoins les ingénieurs aux manettes règlent au mieux le son et sur la fin il devient plus que correct.

Les avis sont unanimes. NE[MÜ]KO est tout à fait crédible. Le groupe vient de sortir du championnat régional pour jouer en CFA.

Les musiciens le savent sur scène tout n’est pas rose. Les retours sont execrables. Aalok n’entend que le chant de Djibi et la battereie de Saïmon mais avec un écho très désagréable. Les repères sont parfois très flou. Les pains nombreux. Mais le groupe s’eclate. Mise à part pour Saïmon (notre champion du monde) se sont les meilleurs sensations de tout le groupe en trois scènes.

JPEG - 40.7 ko
Aalok en transe / Djibi

M. Congy nous a trouvé excellent. Nicolas consultant chez Mad Movies nous a qualifié de groupe Néo-trash. Jeff grand métalleux devant l’eternel norvegien nous a aussi chaudement félicité. Galadriel, Bjorkette et Blanche neige sont très fieres de leur amoureux... Les organisateurs nous on aussi félicité.

NE[MÜ]KO ... N’oubliez pas ce nom. Très prochainement la sortie d’une démo est sur le point d’être finalisée. Et l’on parle d’une date au festival métal de L’Isle-Bouzon dans le Gers...Très exactement le 8 ou le 9 juillet. Peut-être le début d’une grande histoire.

BMP - 549.3 ko
Sa
(remarquez le GGXX en haut

Merci à tous ceux qui se sont donné la peine de se déplacer pour nous soutenir : Angèle, Anaïs, Jeff, Nicolas, Pauline, Aude, Valérie, Myriame, Vaheron , Lesavourey, Mathilde, Clémence, Fleur, Chrystelle, Arnaud, Laure, M. Congy, M et Mme Bonneval, M. Boudier, Patrick. Et tous ceux que je ne connaissais pas et que j’oublie ^^ Et merci aux poulettes de 15 ans qui nous ont trouvés trop beaux.

Pour tout renseignement (envoi de fichier MP3, etc. ) contacter Aalok sur : aalok_atrelegis@hotmail.com