Consoles-Fan
19/10/2018

Auteur
  

3031 articles en ligne

 
102 Dalmatians : puppies to the rescue
Le compte est bon ?
De la plate-forme et beaucoup de minigames !

Cruella est de retour et "Giraaaard Dipardiou" aussi ! Voil

Graphiquement, c’est vrai que c’est loin d’être le bonheur. Si les graphismes sont plutôt colorés, il n’en est pas moins vrai qu’ils sont vraiment très vides. Avec si peu de détail, on était en droit d’exige une animation sans faille et en 60 images par seconde. Eh bien, on y aura pas droit, c’est même à la limite de l’acceptable. Il existe sur Dreamcast une quirielle de jeux bien plus beaux et bien mieux animés que 102 dalmatians. Certains décors sont tout de même plus beaux que d’autres, comme par exemple celui du musée royal qui est très réussi.

Couché !

La maniabilité de 102 dalmatians est vraiment très étrange, il est presque impossible d’avancer tout droit ! Du moins, avec l’analogique. On doit constemment zigzaguer légèrement pour suivre une trajectoire ! Bizarre. En fait il y a moyen mais le stick est tellement sensible que la moindre déviation engendre une rotation. Je vous conseille donc plutôt de jouer à la croix directionelle, la jouabilité est plus stable : heureusement qu’on a le choix !

You’re a supper puppie !

Malgré tous ces défauts qui sont tout de même importants, 102 dalmatians est un jeu attachant, comme la plupart des jeux Disney me direz-vous, le jeu vous plongera dans des situations bien variées, c’est sans doute pour cela que j’ai du mal à décrocher : on ne se lasse pas ! Cependant le jeu est tout de même assez court il il ne vous faudra guère plus d’une après-midi pour le terminer, aussi, si vous le voyez à un prix raisonnable, vous pouvez vous laisser tenter, mais au prix du neuf !

Un autre argument qui palie un peu ce problème de durée de vie est la présence de minigames ! Ils sont là aussi amusants et variés : un fois le jeu terminé, on revient encore et encore sur ses minigames multijoueurs conviviaux ! Il y en a 6 en tout : le minigolf, dig dog, tiltmaze, checkers, ice race et jam dance. Avec le recul, je me demande si au fond ce jeu n’est pas plus intéressant pour les minigames que le jeu en lui-même !

Les régles des mini-jeux sont innées mais si jamais vous ne vous en sortez pas (ce dont je doute fort !), vous pouvez demande au jeu qu’il vous explique ce qu’il faut faire ! (Quel bonheur quand même !)

C’est qui le vilain kiki à sa mèmère ?

Lors de votre quête, il vous faudra libérer vos petits fréres et soeurs dalmatiens enfermés dans des caisses. La caméra ne se palce pas toujours bien mais ce n’est pas très très grave car il y a moyen de la repositionner facilement avec les boutons R et L. Vous aurez droit également à quelques mini-jeux dans le jeu ! Plaisant ! Un petit tour en ptérodactyle, ça vous tente ?

Musicalement parlant, l’ambiance est plutôt sympa, elle est à la fois enfantine et agréable. Du Disney quoi ! Les bruitages font très cartoon !

Au final, Eidos est passé à côté d’une franche réussite et ce, à cause d’une réalisation trop cheap et une maniabilité pas toujours au top... Parce que des bonnes idées, il y en a dans ce jeu.


Graphismes : 62%

Les graphismes sont colorés mais est-on vraiment sur Dreamcast ?

Animation : 68%
Le jeu n’est pas vraiment saccadé mais la dreamcast est capable de bien mieux que ça !

Jouabilité : 84%
Banissez l’analogique qui finira par vous énerver. Le jeu est très jouable à la croix directionelle !

Bande Son : 86%
La bande son est assez délirante et enfantine.

Intérêt : 83%
102 Dalmatians est amusant mais un peu court, par contre les minigames sont une initiatives que l’on aimerait retrouver dans plus de jeux.

Note Globale : 72%
Il est clair que c’est la valeur intrinsèque du jeu qui est mise en avant, à vous de voir si vous savez faire l’impasse sur la réalisation très limitée.


NOTE : 07/10