Consoles-Fan
21/01/2018

Auteur
  

2889 articles en ligne

 
Terkel I Knibe
Terkel in trouble
Terkel a des ennuis

Le cin

Celui-ci mène une petite vie tranquille mais il fait bien entendu des montagnes de tout ce qui lui arrive et mène une relation conflictuelle avec ses parents et sa petite soeur. La vie est injuste à cet âge-là, que voulez-vous ?

Mais un beau jour, Terkel se retrouve confronté à de véritables ennuis. Deux sales garçons de sa classe l’embêtent. Rhô, alors ça c’est pas bien. Mais de fil en aiguille, il tentera d’échapper à l’épée de Damoclès en tentant de sympathiser avec ces ennemis quitte à sacrifier les bonnes relation qu’il entretient avec son meilleur ami.

Je ne souhaite pas rentrer plus dans les détails de l’histoire tant le scénario est composé d’une bonne dose d’innatendu et d’humour noir. Je ne vais donc pas griller les effets du film mais juste vous encourrager à aller le voir si vous en avez la possibilité.

Terkel à poil dur

Le film qui est assez classique va glisser doucement mais sûrement vers une ambiance complètement décalée, trash, à la South Park, et qui peut-être même bien plus loin. Ce glissement a même tendance à perturber le spectateur qui ne s’attend à rien de tel une fois que l’atmosphère est posée. Et cette dynamique va véritablement conduire le film et combler quelques petits manques scénaristiques. On va se retrouver dans des trips musicaux absolument géants bourrées d’idées graveleuses et dérangées.

Du point de vue de la réalisation, ce n’est certe ni du Pixar, ni du Dreamworks, les personnages sont même assez basiques mais le style est plutôt plaisant et les clichés très nombreux sont souvent très bien amenés et finement observés. Je vous conseille donc ce film sans un moment d’hésitation si vous aimez l’humour grinçant et tordu.


- R