Consoles-Fan
19/12/2018

Auteur
  

3061 articles en ligne

 
Army Men : Sarge’s Heroes
C’est mauvais ! C’est tr
Euh ? Ouais ! C’est tr

La s

Legoland

Vous prenez une réalisation à la N64 (normal, le jeu est une adaptation d’un jeu N64), en légèrement plus fluide, j’ai dit léger. Vous prenez des graphismes d’une pauvreté à faire peur, des couleurs proches du vomi qui aurait macéré plus de 48 heures, vous rajoutez beaucoup de vide, ne lésinez pas dessus ! Vous choisissez enfin des personnages complètement verts ou jaunes puisqu’il s’agit de soldats en plastique (entre nous, vu le niveau de réalisation du jeu, ça devait quand même bien arranger les programmeurs). Vous leur rajoutez une motion capture complètement poussive et pourquoi pas, pour un peu rigoler, des convulsions chroniques et vous obtenez la plus grande armée de minables jamais créée.

Ensuite vous cherchez à rajouter de nombreux bugs de collision et vous enlevez toute gestion éventuelle de Z Buffer. Puis vous retirez à peu près toutes les couleurs potables de votre palette. Vous enregistrez alors toutes vos textures dans la plus basse résolution qu’il soit possible de faire sans que la dreamcast ne recrache elle-même le GD-Rom. Enfin, vous vous limitez à 10 frames par seconde et le jeu est fin prêt !

Petit soldat marche au pas !

Je me doutais bien que cette licence 3DO n’allait pas révolutionner le monde vidéoludique mais alors là on atteint vraiment le summum de la médiocrité. Sauver ce jeu du naufrage va vraiment être difficile, même avec la meilleure volonté du monde !

Le seul point positif que l’on peut retenir de ce jeu est la diversité des missions et des environnements plutôt rigolos (une salle de bain par exemple). Ils ont voulu nous refaire le remake de Toy Commander, mais en raté, parce que la difficulté du jeu va tellement vous rebuter que vous n’aurez qu’une envie, c’est de couper votre Dreamcast. A quoi bon vous déchaîner à passer les stages si c’est pour vous lamenter à chaque seconde sur la réalisation honteuse.

Avec une jouabilité moyenne et un intérêt digne du jeu de l’oie, vous vous rappellerez à chaque instant que le jeu est une succession d’infâmies graphiques et avec un peu de chance vous êtes à peu prêt certain que votre jeu ne se vendra pas (faut dire, même la pochette fait peur), à condition bien entendu de l’essayer au préalable.

Graphismes : 08%
Magnifiques pour de la Game Boy Color !

Animation : 18%
Pensez à refroidir votre Dreamcast de temps en temps, elle souque ferme !

Jouabilité : 65%
La jouabilité est raide, mais de toute façon, rassurez-moi, vous ne comptiez pas y jouer hein ? ^_^

Bande Son : 70%
C’est bien c’est bien, achetez un cd plutôt, c’est moins cher !

Intérêt : 25%
Ca pourrait encore passer si la difficulté n’était pas insupportable !

Note Globale : 19%
Vivement la suite...


NOTE : 01/10