Consoles-Fan
18/12/2018

Auteur
  

3061 articles en ligne

 
Ai Mai Mi ! Strawberry Egg
GTO
Version cage aux folles

Des graphismes mignons, un character design attachant (mais pas tr

Ai Mai Mi ! Strawberry Egg raconte l’histoire loufoque d’Hibiki Amawa, un professeur de sport prêt à se traverstir (faut bien gagner sa croûte pour payer le loyer à une vieille logeuse déjantée) pour aller enseigner dans une école tenue par une directrice très arrière-garde qui n’embauche que des professeurs féminins. Les hommes ne sont que des bons à rien et s’il lui était possible d’exclure tous les élèves masculins, elle le ferait. Ceux-ci sont obligés d’exécuter les tâches les plus basses alors que les filles apprennent les bonnes manières.

L’arrivée de ce nouveau professeur de sport va amener bien du changement dans cette école. Rapidement, la vice-principale aura des gros doutes sur l’identité de notre ami, ce qui va créer pas mal de quiproquos malheureusement pas très bien exploités. Difficile de m’arracher un rire...

Il s’en suivra le développement d’un imbroglio d’histoires d’amour qui tombent comme un cheveu dans la soupe : à croire que le scénariste n’avait plus assez d’idées pour son sujet original et qu’il a préféré prendre une autre voie. Ces histoires s’entremêleront afin de créer des situations impossibles comme dans tout bon manga qui se respecte !

Notre ami travesti ira même jusqu’à se poser es questions sur sa propre sexualité tant il finit par apprécier son déguisement quotidien !

Du côté des personnages secondaires, il y a la vieille logeuse Ba-chan, dure mais au bon coeur qui viendra tel l’homme masqué de Sailor Moon sortir d’affaire in extremis Hibiki toujours à deux doigts d’être démasqué. Mais ce dernier se mettra parfois dans des positions beaucoup plus délicates. Il peut même quasiment faire n’importe quoi ! Ba-chan viendra le sauver ! Le reste du temps, ell s’occupe de chasser ces deux locataires très occupés à espionner et à photographier des écolières en uniforme.

La réalisation de cet animé laisse vraiment à désirer. Les animations sont peu nombreuses et les dessins sont peu détaillés. Dommage que cet animé soit un vrai fiasco car l’idée de départ était pourtant amusante. Ne perdez donc pas votre temps, il y a bien mieux à découvrir.