Consoles-Fan
19/09/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

3012 articles en ligne

 
Yoshi no Bany
Yoshi Universal Gravitation
Plus dure sera la chute

En int

Sur le plan de la technique, il n’y a pas grand chose à redire : c’est coloré, bien animé et bourré d’effets spéciaux, en particulier des rotations. On retrouve l’univers propre à Yoshi avec des décors crayonnés au pastel et ces décors découpés dans du carton.

Je tombe à la renverse

En démarrant ma partie, je me suis demandé si c’est le fait d’incliner la console qui allait faire courir Yoshi, mais en vérité, pas du tout ! Il faut toujours jouer de manière classique. L’inclinaison de la console n’agit que sur certains éléments du décor : des boules, des bateaux qui tanguent, un niveau d’eau, des tapis qui se déroulent lorsque vous penchez la console d’un côté et qui s’enroulent en la penchant de l’autre côté. Il est clair que Nintendo n’a pas manqué d’imagination, mais le système d’inclinaison rend le gameplay si imprécis qu’ils ont baissé le niveau de difficulté de manière si exagérée qu’on a même plus la sensation de jouer. Par exemple, lorsque la console est inclinée, Yoshi saute de travers mais retombe au même endroit. Par contre si vous changer l’inclinaison en plein vol, vous pouvez agir sur son saut. Il est important de noter que la position horizontale n’est pas toujours simple à conserver bien qu’elle soit parfois utile. Le fait d’incliner la console permettra aussi à Yoshi d’escalader des pentes abruptes qu’il n’aurait jamais pu franchir sans jouer sur la gravité !

On ne devra pas retourner sa console dans tous les sens pour jouer à Yoshi mais avec certaines impulsions, il est possible d’effectuer des tours complets à certains éléments du décor attachés par une chaîne par exemple. La féerie est au rendez-vous avec par exemple une boule qui vous servira à jouer des notes de musique qui serviront de plate-forme à Yoshi. Mais une boule, c’est aussi très utile pour écraser et se débarrasser de ses ennemis ou pour détruire des éléments du décor !

Si je veux bien comprendre que jouer en inclinant sa console a de quoi étonner, et que nous manquons sans doute d’habitude en la matière, Nintendo n’a pas voulu courir le risque de frustrer ses fans en concoctant un jeu d’une facilité déconcertante. Les stages sont ridicules : à peine de la taille d’un ou deux écrans. Trois quand on a de la chance... Certes, il faut bien visiter le stage pour récolter un maximum de pièces dans les décors ou pour tuer des ennemis car au bout d’un groupe de stage, vous êtes sanctionné, bien trop souvent positivement ! Si vous réussissez un certain nombre de stage dans un monde, vous pourrez passer au suivant, et je peux vous dire que c’est vraiment pas facile de ne pas réussir un challenge ! Ca commence à peine à se corser dans le 4eme monde.

Voilà un titre qui sort des sentiers battus et qui attirera le hardcore-gamer à cause d’un gameplay prometteur grâce au capteur de mouvement. Il faudra donc tout de même trouver la force pour éviter ce titre car Yoshi no Banyû Inryoku ne restera finalement qu’une frustration tant on peu s’ennuyer ferme sur ce jeu. Rien ne se passe, on espère que ça démare un jour, mais non, et ce au fil des stages qui se déroulent dans des univers variés mais qui reviennent périodiquement. Alors oui, c’est sûr, le capteur de mouvement marche bien, c’est même plutôt rigolo à voir, mais sur le papier, le jeu est complètement raté.

Images et explications

Yoshi est toujours très coloré mais observez l’inclinaison du personnage. Vous croyez que c’est simple de jouer comme ça ?

Faites rouler la boule avec la clé de sol pour libérer des notes d’un xylophone

Quelques impulsions et Yoshi fait des tours de 360° en bateau comme dans un manège !

Inclinez votre console pour faire varier le niveau d’eau afin que Yoshi transformé en bateau se trouve à bonne hauteur pour récupérer des pièces !

Graphismes : 88%
Super colorés avec un style enfantin forcé que j’adore.

Animation : 88%
Aucun problème à signaler.

Jouabilité : 36%
Vraiment très originale mais bourrée d’imprécisions lamentables.

Bande Son : 46%
J’y ai joué au casque et le son était loin d’être cristalin...

Intérêt : 12%
Un jeu avec une bonne idée mais sans challenge n’est qu’un gadget !

Note Globale : 25%
Nintendo complètement à côté de ses pompes !


NOTE : 02/10