Consoles-Fan
20/01/2018

Auteur
A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

A Lire Egalement

  

2889 articles en ligne

 
Mario Party 6
Dis bonjour au micro !
Bonjour Micro !

La s

La reconnaissance vocale n’est en tous cas pas parfaite. Si on joue le jeu en citant les mots qui sont proposés par le jeu, cela a tendance a bien marché même s’il y a parfois des erreurs qui je vous le rassure, provoquent plus l’hilarité qu’autre chose même du côté des joueurs lésés. Mais un exemple est sans doute plus parlant. Prenons le minigames qui consistent à donner des noms de fruits. Chaque joueur doit se diriger sur la case du fruit cité par le joueur au micro. Si le joueur dit « raisin », tout le monde aura tendance à se diriger vers une case « raisin » car toutes les autres cases vont s’effondrer et les joueurs n’ayant pas trouvé refuge seront éliminés. Si maintenant, la console a mal compris « raisin » et décide de déclencher par exemple « orange », je ne vous raconte pas le désastre. Le joueur au micro peut aussi semer le trouble. Il y a un bouton sur le micro qu’il peut appuyer ou non. Et bien évidemment, les joueurs ne peuvent pas deviner quand le bouton est appuyé ou non puisqu’ils regardent tous l’écran attentivement. Par exemple, on peut donc dire : « fraise », « banane », « melon » et appuyer par exemple sur le micro lorsqu’on dit « banane ». C’est évidemment banane qui sera le seul ordre validé. Encore plus horrible, dites des mots au hasard, qui n’ont plus rien avoir, par exemple « chocolat ». Il est fort probable que la console interprète ça comme une réponse, par exemple « raisin ». Cela devient donc un jeu de hasard. Les limites du micro sont donc assez perfectibles et savoir en profiter n’enlève pourtant absolument rien au fun.

Un autre changement essentiel dans ce Mario Party est sa refonte graphique. Fini les plateaux, cette fois-ci, les stages ressemblent plus à des mondes que l’on visite, avec pas mal d’interactions et de dénivellations. On prend vraiment plaisir à les parcourir. Et puis, Nintendo semble avoir compris l’erreur de Mario Party 5. Les jeux de hasard sont toujours présents mais ont été considérablement réduits. Même les étoiles en fin de partie semblent plutôt être distribuées au mérite là où les épisodes précédents glissaient un peu trop vers le hasard.

Dans cet épisode, Célestin le soleil et Séléna la lune se disputent pour savoir qui brille le plus fort. La seule manière de les calmer est de récolter les étoiles du monde de Mario Party (bravo pour le scénario les mecs). Apparaît ainsi dans Mario Party la notion de jour et de nuit, avec des modifications sur le plateau de jeu à chaque changement, tous les 3 tours de jeu.

En tous cas, avec ou sans micro, Mario Party retrouve enfin ses lettres de noblesse en innovant enfin un petit peu. On a quand même l’impression qu’il y a eu du changement même si pas mal d’éléments des épisodes précédents ont été conservés afin de faire un maximum de coups fourrés comme piquer des pièces ou des étoiles à ses adversaires... Le principe des capsules est toujours présent, vous pourrez donc dresser des pièges sur les plateaux de jeu mais ce genre d’option n’est vraiment utile que si vous vous lancez dans une longue partie. La plupart des minigames sont bien rigolos. Bref, ce sixième opus est un bon cru que je vous conseille, surtout si cela fait un petit bout de temps que vous n’avez plus revisité cette série.

Graphismes : 75%
Enfantins, simplistes, mais largement améliorés quand même !

Animation : 70%
Pas de problèmes à signaler de ce côté-là, il faut dire que la Gamecube est loin d’être sur les genoux après avoir fait tourner un Bio Hazard 4.

Jouabilité : 82%
Toujours un maximum de simplicité. Du fun immédiat !

Bande Son : 73%
Gamino-féérique.

Intérêt : 90%
Un bon épisode avec un micro pas bien utile mais bon, le gadget est là alors ne nous en privons pas. Et puis il vous reste quand même le quizz et la course aux étoiles en jeu bonus qui sont intégralement jouables au micro !

Note Globale : 80%
Si vous aimez le genre, ne vous posez pas trop de questions et foncez, de toute façon, vous allez y jouer des heures à plusieurs !


NOTE : 08/10