Consoles-Fan
10/12/2018

Auteur
A Lire Egalement

  

3056 articles en ligne

 
Jaguar Connexion 2005
Que trouver dans ce genre de manifestation ?
C’est pas une kermesse aux boudins fieu !

La Jaguar Connexion, c’est une fois par an, l’occasion de r

Une belle enseigne

Doom sur Jaguar

Les préparatifs

Faire des choix de consoles et de jeux avant de partir à une convention est toujours très déchirant. Je ne vous fait pas le détail de mes angoisses et de mes hésitations mais voici en gros le matériel avec lequel je suis parti dans la région parisienne après un voyage d’environ 3 heures en voiture.

 Une PC-FX

Merci à Greg pour avoir apporté une deuxième manette vu qu’au dernier moment je n’en trouvais plus qu’une. Bon ! Je n’ai pas longtemps hésité pour prendre cette console. Elle répond au double critère de retro et marginal. Idéal pour ce salon !

 Une Gamecube

Voilà une deuxième console sur laquelle je n’ai pas hésité une minute. Elle n’est pas retro mais au moins, avec les jeux en multijoueurs qu’il y a dessus, on ne s’ennuiera pas !

 Une Treamcast

...plutôt qu’une Dreamcast. Au moins, il y aura un écran de plus de disponible !

 Une PS2

Elle a l’avantage de savoir lire les jeux Psone et j’ai voulu faire un petit clin d’œil en présentant la gamme Sega Ages. Même si les jeux sont sortis récemment, ils sentent le retro à plein nez.

 Pas de Saturn

J’aurais bien voulu pourtant, j’avais d’ailleurs commencé à faire le tri, mais c’était un exercice trop difficile. Il y avait trop de jeux à emmener sur cette console et je n’aurais pu rien prendre d’autre.

 Du côté des accessoires

Des jeux musicaux, rien que des jeux musicaux : Pop’n music 2 et son paddle, Dancing Stage et son tapis, Para Para Paradise et ses capteurs, Donkey Konga et ses Kongas..

Je retrouvai donc Gregg sur place, à Congis Sur Therrouane, près de Paris, qui a amené une Master System, une Neo Geo Pocket, une Game Gear, une Ngage QD et plein de jeux qui vont avec ! Ainsi que Môssiô Poche, forumeur de prestige de Cfan et designeur d’Alice Dreams qui n’était pas venu les mains dans les poches : N-Gage, Xbox, Dreamcast et plein de démos d’Alice !

Le 3eme stage de R-Type sur Master System !

 Quelques vues d’ensemble...

La Jaguar Connexion, c’est l’occasion une fois l’an de revenir en arrière, histoire de parfaire ses connaissances vidéoludiques et, pourquoi pas, découvrir des raretés. Ainsi, il y avait par exemple cette année à la Jaguar Connecion une Nuon avec Tempest 3000, un Vectrex... Bref, pas ce qu’on trouve dans la chambre de monsieur tout le monde.

Tempest 3000 sur Nuon mesdames, messieurs !

Virtua Racing sur Megadrive

Alice Dreams côtoie Virtua Tennis

La partie principale de la convention est axée sur Atari mais les participants se retrouvent plutôt groupées autour des autres marques dont la plus digne représentante n’était sans aucun doute la firme au hérisson bleu dont presque toutes les consoles étaient dignement représentées, et parfois en plusieurs exemplaires : Master System, Megadrive, Mega CD, Multimega, 32X, Saturn, Dreamcast, Treamcast ( bon ok c’est pas du Sega officiel ;) ), Laseractive de Pionneer et son module Sega. Il y avait même SegaSonic en Arcade jouable au trackball !

Kultor

Nintendo était représenté essentiellement par la Gamecube et la DS. Une N64 a quand même fini par pointer le bout de son nez avec du F-Zero et du Tetrisphère. Donkey Konga a été le jeu le plus joué du week-end. D’ailleurs, les rythm’n game en général ont remporté un grand succès que ce soit DDR, Samba De Amigo, Pop’n Music ou Taiko no Tatsujin.

Belldandy a squatté Donkey Konga

Les maracass étaient aussi de sortie... pour jouer à Ikaruga ?!? La Megadrive ornée de sa 32X trône fièrement sur un Laseractive. On aperçoit aussi au loin une gamecube Q.

Tetrisphère sur N64

Reste Sony avec une Yaroze, une Psone et une PS2 (la mienne) et deux PSP. Il devait bien y avoir par contre 6 DS mais cette dernière est déjà disponible en Europe, cela paraît normal. Les amateurs de consoles portables ne se sont en tous cas pas privés pour jouer en réseau. Ils ont pu aussi essayter la GP 32 avec une démo spéciale Jaguar connexion 2005, la Turbo GT, la Lynx, la Neo Geo Pocket... Cette dernière était d’ailleurs très bien représentée grâce à un collectionneur Neo Geo qui présentait les différentes customisations de la machine. Il y avait d’ailleurs aussi pas mal de softs exposés.

La fameuse collection Neo Geo

Réunion au sommet de DS et de PSP

Mais la N-Gage n’a pas dit son dernier mot !

Côté console en réseau on a eu droit à deux XBox mais aussi deux Saturn afin de pouvoir jouer à Virtual On avec les sticks, s’il-vous-plait ! La Saturn a également attiré pas mal de monde lors d’un Bomberman à 10 sur grand écran !

Pour ma part, outre le fait de m’attarder sur des raretés et des jeux japonais un peu trop rares à mon goût dans cette convention, j’ai essentiellement joué à Bomberman, Beach Spikers, Virtua tennis, Puyo Puyo, Donkey Konga, Made In Wario, Pac-Man VS.

Gyruss aux côtés de Pole Position

L’organisation

En fait, un organisateur ne se repose pas vraiment beaucoup !

D’un point de vue générale, les organisateurs étaient très disponibles pour obtenir des infos mais aussi trop débordés pour pouvoir faire une petite partie avec eux. La nourriture se limitait à un buffet froid pas très varié mais de qualité. Idéal pour les végétariens. On a quand même eu droit à du jambon et du pâté au soir. Sinon, le riz avec des chips au sel, ça va très bien ensemble, qui l’eut cru ? Une navette qu’il fallait quand même suivre à 100km/h dans les routes de campagne (Sega Rally Championship) était organisée afin de retrouver le chemin de la gare et des hôtels. Un tournoi était aussi organisé. Personnellement, cet aspect de la jaguar connexion ne m’a pas tellement plu car je devais à chaque fois quitter un jeu que j’adorais en pleine partie pour me retrouver sur un autre jeu dont je n’avais que faire. On a même reçu un questionnaire très orienté geek d’Atari... Il y avait aussi des stands avec la possibilité d’acheter pas mal de matériel, je suis d’ailleurs reparti sur Bruxelles avec une Jaguar !

Pourquoi aller à la Jaguar Connexion ?

Pour les gens chaleureux, pour partager une passion avec des fans qui ont chacun leur spécialité, pour l’ambiance de jeu-non-stop, pour l’esprit de la découverte, pour la convivialité mais aussi pour l’esprit de compétition. Ne ratez pas la Jaguar Connexion 2006 !