Consoles-Fan
21/05/2018

Auteur
  

2941 articles en ligne

 
7 Sins
Il va faire chaud dans les PC !
Un jeu de simulation se rapprochant du principe de Singles.

Atari et Monte Cristo Multim

7 Sins insiste sur le fait du vice du personnage principal et les mets en avant, en effet le but du jeu consiste à sortir avec des gens rencontrés en ville ou en divers sorties nocturnes pour se faire des relations dans le travail.Le jeu peut étre considéré comme un Sims 2 pour les pauvres, il rejoint le pricipe de vie en communauté et le jeu Singles qui met en scéne deux personnages colocataires dans leurs ébats amoureux.

Regardons attentivement le scénario du jeu :

Vous êtes un jeune homme qui ne réussi pas vraiment dans la vie , il a des problemes avec les femmes , avec ses amis , des soucis d’argents qui va tout faire pour redorer son éthique en utilisant les moyens les plus pervers. Il commence son histoire dans un magasin en tant que vendeur,vous avez le choix parmis vos victimes votre patron , votre gentille et docile collégue ou bien même des clientes.Le jeune homme vous propose différentes techniques de drague selon les personnes.Les personnages victimes ne se laisseront pas attendrir sans un peu de discussion et un minimum d’approche auparavant, si vous savez trouver les bons mots il y aura sûrement suite aux rendez-vous. Une barre d’approche est affichée et donne accés aux différentes actions du personnages elles passent par le flirt jusqu’a la nuit de passion.

Le joueur a trois jauge de comportement qui sont : le sexe ,la violence et la peur si une d’elle arrivait malheureusement a son extrémité votre personnage s’enfuirait a toute vitesse de la demeure de son partenaire, pour éviter cela il suffit de faire les actions spéciales parfois bizarres proposées au joueur.

Du point de vue réalisation les dévellopeurs ont utilisés un moteur 3D d’assez mauvais qualité ont peut percevoir les multiples défauts du jeu dans sa modélisation et ses nombreux ralentissements et "Bugs"les personnages sont assez bien modélisés mais ce n’est pas une révolution. Les animations sont mal réalisées, très lentes elles n’ont rien d’exceptionelles et les mouvements sont comparables a des robots.

Un point fort du jeu est sa "Pseudo-liberté" de paroles qui permet au joueurs de dire ce qu’il veut a ces correspondants.Le jeu laisse les joueurs déçus par le systeme de menus qui était censé permettre une adaptation rapide au jeu et qui est totalement oublié. La musique est inapropriée a certains moments du jeu et on sent une faible gamme de bruitages qui sont réutilisés pour multiples objets ou les voix des personnages répétitives.

Graphismes :4/10 Le moteur 3D utilisé est bon mais pas très performant, les concépteurs auraient pus éxploiter les compétences graphiques avec plus de maturité ce qui aurait pu rendre les personnages plus charismatiques.

Modélisation :4/10 Les personnages ont des têtes et parties du corp trop réguliéres et répétitives, les mouvements et les expréssions sont mauvaises.

Durée de vie :2/10 Malgrés une diversité énorme de mini-jeux une partie devient vite ennuyante.

Bande son :3/10 Malgrés un language réinventé et des bruitages un minimum corrects la bande son ne déplacera pas les montagnes.

Scénario :6/10 Le scénario du jeu fait penser au rêve d’un adolescent de 14 ans et améne une idée de perversité pas si mal pensée.

Général :7 Sins est un jeu qui permet d’assouvir les idées sexuelles de chacun en permettant au joueur de pouvoir faire les choses qu’il ne peut pas faire dans la réalité et 7 Sins n’est pas exceptionel mais plaira aux joueurs qui aiment les jeux pleins de perversites en tout genres.

Spiderdrake


NOTE : 04/10