Consoles-Fan
22/11/2018

Auteur
  

3051 articles en ligne

 
EpitAnime 2005
Paris, Porte d’Italie
XIII

Du vendredi 20 Mai au dimanche 22 Mai, l’

Le dimanche 22 Mai

Spin-dash : Avec Aalok, j’arrive à l’école vers 9h00 du matin, sans surprise, il y a déjà une file d’attente avec pleins de jeunes et de moins jeunes animés par une seule motivation : Partager leur culture japonaise, leurs connaîssances sur les manga ou la japanimation avec les autres visiteurs !

Aalok : En fait on n’est pas vraiment arrivé ensemble, j’étais bien sûr à la bourre et je n’avais pas pensé à retirer de l’argent. Donc première mission du matin : trouver un distributeur au milieu des stands de poulet et de chaussures chinoises à 2euro... On a facilement perdu une demi-heure dans cette quête plus ardue que certaines énigmes du Manoir de Mortevielle (les vieux gamers aprécieront). On fait la queue : Ronfllll... Blabla, ronflll. On met nos superbes badges ! ça aiguise la curiosité mais ça ne nous fait pas avancer plus vite... Finalement on arrive à l’entrée, et là "patattrass" Aalok fait son chieur. C’est qu’il veut pas de tampon sur sa main : alors on appelle le GIGN :"Roger on a un gars à l’entrée qui refuse de se faire tamponer, il a déjà payé et il dit qu’il a le droit de refuser, je fais quoi, je le desintègre ?" Finalement après avoir appelé le ministère de l’intérieur, le médiateur de la république et le Quai d’Orsay, il a été décidé au bout de longues négociations que je pouvais passer avec mon ticket, mais que je ne devais pas le perdre... : Whaaaaaaaaa ! Trop géniale comme idée ^^ Fallait y penser ! Bon on nous file un sac Ragnaroc plein de trucs qui servent à rien et on trace...

L’animation

Aalok : Alors le début ça fait rêver on se croirait dans une école...ah mais je suis bête on est dans une école >< Première salle, hop quelques chaises et des animes sur un grand écran. Rien d’exceptionnel, juste les premiers épisodes de séries qui vont sortir, aucun film inédit programmé... Donc même si on pouvait se faire plaisir en mattant quelques animes (notamment Ailes Grises) ce n’était pas le point fort du festival. Pourtant il y a toujours moyen de créer l’évenement en diffusant un long metrage inédit, ou à la diffusion restreinte, mais force est de constater que l’organisation même des salles ne permettait pas de diffuser quoi que ce soit dans des conditions optimales... Ce ne sont pas des salles de ciné !

Avec la participation de SEGA !

JPEG - 12.7 ko
Il y avait m

Aalok : Alors passons vite aux choses sérieuses : juste à côté, nous tombons sur le stand Sega... Et là c’est que du bonheur ! Bon certes l’organisation fait un peu convention de fans (mais après tout c’est l’esprit d’un festival)... Dans un coin dorment comme ils peuvent deux animateurs épuisés par la nuit écoulée... Alors pas moins de deux écrans géants avec retroprojecteur, huit télés en link au milieu de la pièce, et une douzaine d’autres tout autour. Les huits télés font tourner des jeux Xbox (à ce moment là Halo 2), tandis que le reste est très ecléctique. En fond sur un des deux écrans on peut voir un Bomberman Saturn avec ses dix manettes reliées à des multi pad bomberman siouplait ^^. De nombreux tournois sont organisés et votre cher serviteur a l’immense privilège de gagner le tournoi Out Run 2 (bilan des gains : trois jeux Sega et un tee shirt I’m a Sonic fan). Sinon l’esprit est très Sega Fan avec une demonstration de REZ sur écran géant, le son bien boosté. On a aussi droit à une présentation de Segata Sanshiro la mascotte de la campagne de pub ultra décalée de la Saturn. Le Monkey Ball deluxe tourne sur Xbox en exclusivité (trois mois avant la sortie officielle) ce qui a le dont d’amuser de nombreux zenfants ("allez cassez vous les mioches veux zouer moi aussi" ^^)... On peut voir un Virtual on en link avec les Twin sticks sur Dreamcast ! Enfin de quoi satisfaire le chalant qu’il soit Sega Fan ou non (avec du Halo 2, du Mario Tennis, Mario Kart, Virtua Figther 4, Etc.). Un indéniable point fort du festival !

Spin-dash : L’espace SEGA, c’était aussi le lieu de rencontre entre passionnées de Sonic, puisque notre cher ami de Segakore était venu avec SEGASonic en arcade (board System 32) et avec le fameux track ball s’il vous plaît... Malheureusement je n’ai pas eu le temps ni l’occasion d’essayer ! Aalok a bien eu de la chance que je ne participe pas au concours OutRun 2 ^^ . J’ai pu remarquer que F-Zero GX ainsi que Puyo Pop Fever ! étaient présents. Comme Aalok l’a souligné, tout était un peu désordonné, cela dit, je tiens à féliciter ceux qui se sont occupés de l’espace jeux vidéo qui était malgré tout, trés sympathique et à SEGA France d’avoir eu le courage et l’initiative de sponsoriser cet évènement.

Les jeux musicaux

Aalok : En ayant facilement perdue une heure dans ce vortex vidéoludique nous continuons notre chemin. Nous arrivons alors à la case jeux musicaux et là aussi les passionés sont au rendez vous. Demonstration de Dance dance revolution avec des fous furieux qui font tout le dos tourné avec de superbes chorégraphies !! On assiste aussi à une démo de jeu de scratch sur PS2 (Beatmania) tout aussi impressionante, ainsi qu’à une démo sur une simulation de Para Para avec une jolie fille qu’il est bien agréable de regarder danser... Un passage très sympa, réservé à une poignée de passioné, mais très agréable à cotoyer en tant que simple spectateur !

Spin-dash : C’était la même sensation qu’Aalok, même si je n’apprécie pas réellement les jeux musicaux, j’ai bien aimé regarder les joueurs et joueuses d’un niveau très élevé :) La salle était quasiment pleine, il faut dire aussi que l’espace était sombre ainsi qu’assez restreint... Dommage.

Les stands des éditeurs et des distributeurs

Aalok : Bon ça c’est la partie la moins fun... style "tiens si j’allais me payer des trucs que je peux avoir n’importe où dans une boutique parisienne... Mais là au moins on a tout en même temps" : "youpie" (un brin forcé).

Alors voila là ya des DVD, là des manga...si, si, ya aussi des goodies...et même des posters (whaaaa), les même que dans votre Virgin/Fnac/boutique spécialisée, mais c’est pas grave...Heureusement on a une bonne ambiance musicale assurée par la diffusion de clips fait par des fans en mixant des passages d’animes sur fond musicaux du meilleur goût... (parfois bien métal quoi ^^). Quelques stands sont originaux avec notamment celui d’une série Sentaï faite maison style France five ...Une série assez impressionante, c’est kitsh mais parfois les persos ont la classe, et les effets spéciaux sont meilleurs que ceux de Xena la Guerrière. Du 132° degrès qui s’assume et qui donne un résultat assez bluffant.

Je passe sur tous les stands de fanzine et de dessinateur qui font de fausses fan-art à l’intérêt plus que douteux...(d’ailleurs si nous on s’ennuie un peu au milieu des stands eux ils ont l’air de s’éclater à mort, avec bataille de baillements...). Malheur à celui qui ne passe pas assez vite devant un stand, un dessinateur m’a tenu la jambe une dizaine de minutes pour me parler de son super manga de la mort qui se passe dans le futur... Très dur de rester digne en feuilletant les pages (pleines de dessins super moches) du sus-dit manga... "oh excusez moi Spin-dash m’appelle...", allez hop cassosse.

On remonte pour revenir dans la cour centrale là où se déroule le gros de l’evenement à savoir, les concours de chants et de cosplay.

Spin-dash : J’ai bien apprécié, il y avait quasiment de tout. Oui des figurines (Alala la belle figurine de Tenjim), des t-shirts, des affiches, des films, des mangas, d’ailleur c’était l’occasion d’un petit éditeur de se faire découvrir (Ki-oon) avec des mangas plutôt originaux puisque j’ai acheté le trés bon Duds Hunt. J’ai aussi beaucoup aimé le côté fanzine, avec des dessins qui étaient dans la majorité des cas superbes... On sentait qu’il y avait de la passion. Ce fut aussi l’occasion de rencontrer une artiste peintre avec de beaux tableaux au doux nom de Adeline Deslandes.

Concour de chant et karaoké

Aalok : Dans la grande cour où l’on croise moults cosplayers (oh le Naruto, oh le Vyse, oh le Storm trooper, oh le visual goth...oh la belle fille aux yeux bleues avec des ailes que j’aimerai bien avoir son numéro de téléphone...hmmm), se deroule sur une grande scène avec écran géant en fond, le concours de chant/karaoké. Et là, je dois vous avouer avoir senti parfois les limites de ma culture japanimiesque... C’est indéniable les beaucoup plus tarés que moi étaient tout aussi beaucoup plus nombreux. Alors d’une oreille attentive on a écouté. Et parfois même avec l’annonce, de la série d’où venait le générique, faite par le présentateur (très enjoué et sympathique), je restais bien interdit. Enfin un moment fort agréable, même si les chanteurs en herbes n’avaient pas tous le même talent !

Spin-dash : Personnellement j’avais halluciné devant le nombre de jeunes qui chantaient en japonais leur générique préféré... Ils n’avaient pas peur de se ridiculiser et c’est tant mieux puisque le tout était plutôt sympa à regarder (et écouter)... Moi-même j’ai eu envie d’aller chanter le générique de Sonic X ^^ (NDAalok : j’aurai bien aimé voir ça !).

Le Cosplay

Spin-dash : Le cosplay était sous le contrôle de Naruto... Néanmoins certains cosplayers avaient opté pour l’originalité avec par exemple Voldo et Nightmare (Soul Calibur), Bob l’éponge, Spike (Cowboy beebop) mais surtout le cosplay d’un personnage que j’adore... Vyse de Skies Of Arcadia ^_^

Les cosplayers étaient tous sympa, toujours souriant et ne refusant jamais de poser pour une photo... bravo :)

Aalok : Le défilé de cosplayer consacré au thème par équipe (la veille était dédiée au défilé individuel) fut réellement le clou du spectacle de cet événement. J’ai malheureusement raté le début, trop occupé sur mon tournoi d’Out Run 2 que j’étais !

JPEG - 116.7 ko
Nightmare trop classe !

Comme l’a dit Spin, il y avait une intégrale Naruto impossible à rater. Leurs costumes étaient plutôt réussis, et ils mettaient une ambiance bon enfant à l’ensemble, mais l’équipe Xmen ne déméritait pas !

JPEG - 109.7 ko
Naruto VS Xmen

L’apparition des cosplayers se faisaient avec une petite mise en scène sympa, qui pouvait parfois mélanger les genres et les situations (style la parodie d’un combat de Skies of Arcadia avec Vyse et trois autres protagonistes qui n’avaient rien à voir). Le tout était donc très agréable à regarder, les présentateurs enthousiastes, et au courant de qui faisait quoi, permettaient que tout se déroule dans les meilleurs conditions. J’avoue avoir eu un petit faible pour le visual goth féminin, ces costumes étaient généralement particulièrement réussis... Le concours fut interrompu par une démonstration de Para paradise (danse très à la mode au Japon qui consiste à bouger essentiellement les bras dans un orde précis mais avec une complexité bien plus élaborée que la Macarena !). Ce fut mon moment préféré de tout l’événement, on y retrouve la fille de tout à l’heure au milieu de la petite troupe. Cette demonstration enthousiasma le parterre dont je faisais parti. Tout à la fois complexe dans sa choregraphie et extremement léger dans son ton(c’est de la J-pop !) ce passage me plut enormement ! Cela a créé un sentiment de féderation, chez tous les spectateurs charmés, des plus agréable. Fraicheur, bonne humeur et enthousiasme en semblent être la première motivation (Gals Powaaa ! ). Bon en cadeau pour vous faire une idée par vous même voilà deux vidéos :

vidéo para para partI

vidéo para para partII

En conclusion

Spin-dash : Je regrette de n’être présent à l’Epitanime que le dimanche et seulement pour quelques heures, (avec regret j’ai dû quitter Aalok) en tout cas, pour le peu que j’ai pu voir, j’ai vraiment apprécié. Il y avait une excellente ambiance, la convention était très bien organisée, mais surtout très riche en activitées. Il y avait non seulement les jeux vidéo, les cosplayers, les éditeurs, mais aussi l’espace Japon et Chine, des concours d’Anime Music Vidéo, un apprentissage aux règles et préparation du thé, un concours de dessin, un espace dédié au jeu Go, et j’en oublie. J’espère sincèrement qu’avec cet article réalisé avec soin par Aalok et moi-même nous puissions vous donner envie d’y aller l’année prochaine... nous on y sera ! :)

Aalok : Vraiment très content d’être venu ! L’organisation tenait vraiment bien la route, le public était nombreux. Le stand Sega fut une excellente surprise. Le concours de Cosplay m’a énormement séduit et me donnerait presque envie de m’y mettre, quant à la demonstration de para paradise je regarde encore souvent les vidéos tant j’ai été sous le charme ! Un excellent festival qui a donc bien tenu ses promesses. Vivement le prochain ! Avec pour l’année prochaine pourquoi pas la diffusion d’un ou plusieurs films sur écran géant dans la cour principal ou dans le stand des éditeurs...

JPEG - 186.6 ko
Hmmmmm...

Aalok & Spin-dash


Note : vous trouverez d’autres photos sur ce site (un grand merci