Consoles-Fan
18/10/2018

Auteur
  

3031 articles en ligne

 
Mon petit doigt m’a dit
Et si c’est lui qui le dit
C’est que c’est vrai !

M

Tout partait pourtant bien avec dans les rôles principaux Catherine Frot et André Dussolier. Mais ces deux bons acteurs surjouent un petit peu trop leur personnage. L’histoire n’arrive pas à captiver. Seuls les dialoguistes rendent ce film intéressant grâce à une pincée d’humour qui ne verse pas dans le trash. Cela nous change des autres films. Cependant, à force de vouloir faire de l’humour « papy », on finit par faire du pas vraiment drôle ! A certains moments, on comprend même la blague avant la fin de son énoncé...

Dans une maison de retraite, la disparition d’une des pensionnées attire l’attention de Prudence (Catherine Frot) alors qu’elle visite de la famille accompagnée de son mari (André Dussolier). L’histoire n’est finalement qu’un prétexte pour faire un film. Je n’aurais pas vu la fin, que ça ne m’aurait même pas tracassé. Le manque de suspens est évident, le manque de passion aussi. Prudence aime faire ses propres petites enquêtes alors que son mari qui travaille aux renseignements généraux n’est finalement là que pour lui trouver les bons contacts. Je vous avoue que j’étais quand même content de voir le générique de fin.


 R